Nous suivre

JO Tokyo 2020

JO Tokyo 2020 – VTT : les concurrents à suivre

Emilien Descampiaux

Publié

le

Photo Icon Sport

JO TOKYO 2020 – VTT – Lundi, les meilleurs vététistes du monde s’affronteront pour l’or olympique sur le site d’Izu sur un parcours très technique et exigeant avec un nombre des prétendants à la médaille d’or très important. N’oublions pas que la chaleur et le fort taux d’humidité seront des facteurs aggravants de la difficulté de la course.

Mathias Fluckiger, le favori ?

Vainqueur des manches de Coupe du monde à Leogang et aux Gets, le Bernois Mathias Fluckiger sera le grand favori. De plus, la technicité du parcours pourrait l’avantager. Cependant, il n’a jamais réussi à décrocher un titre mondial (2e en 2019 et 2020). 2021 sera-t-elle l’année de la consécration ?

La légende Nino Schurter

Le public aura également un œil sur la légende Nino Schurter du VTT cross-country. Huit fois champion du monde élite, sept fois vainqueur de la Coupe du monde et champion d’Europe en 2020, Tokyo sera la dernière Olympiade pour une référence dans la discipline qui a remporté le bronze à Pékin, l’argent à Londres et l’or à Rio. Régulièrement dans les 10 en Coupe du monde, Nino Schurter pourrait profiter du parcours atypique pour emporter un second titre.

Des stars pluridisciplinaires

Spécialistes de la route et du cyclo-cross, Tom Pidcock et Mathieu van der Poel seront en course à Tokyo avec comme objectif une médaille. Malheureusement le Britannique s’est cassé la clavicule cet été et le Néerlandais a disputé 8 étapes du Tour de France. Ces deux concurrents n’auront pas connu la meilleure des préparations pour cet événement. 3ème des mondiaux en 2018 et 2ème des Coupes du monde 2018 et 2019, Van der Poel a peut-être utilisé beaucoup d’énergie sur la Grande Boucle surtout qu’il n’apprécie pas trop la chaleur.

Les purs spécialistes

Ondrej Cink est un des coureurs les plus réguliers de cette saison en étant dans les 5 premiers sur les 4 manches de Coupe du monde. Sur un parcours sec, le Tchèque sera un sérieux prétendant. Cependant, son point faible semble être les descentes techniques qui sont un des attributs du parcours olympique.

La France est habituée à la gloire olympique et il ne va pas falloir sous-estimer le vainqueur de la manche d’Albstadt Victor Koretzky et le champion du monde en titre (sur un parcours technique et boueux) Jordan Sarrou. Ce dernier a été victime d’une grosse chute lors de la reconnaissance du parcours. Néanmoins, rien de grave pour le natif du Puy-en-Velay.

Anton Cooper a raté sa course à Rio et le Néo-Zélandais va chercher à prendre sa revanche à Tokyo. Cependant, ces performances, cette saison, ne l’ont pas encore placé dans les prétendants sérieux à une médaille.

Henrique Avancini est un concurrent solide et expérimenté qui a remporté une manche de la Coupe du monde en 2020 à Nove Mesto et s’est classé 3ème de la Coupe du monde en 2019.

Des possibles surprises ?

Le Néerlandais Milan Vader a fini l’an dernier 2ème d’une manche de Coupe du monde mais cette saison ses performances oscillent entre la 10e et la 20e place.

Le Sud-Africain Alan Hatherly, 4ème de la manche des Gets, monte en puissance à l’approche des Jeux Olympiques.

L’espoir américain Christopher Blevins est issu d’un long héritage de VTT dans le Colorado 13ème au mieux cette année le vice-champion du monde espoir peut en surprendre plus d’un sur le parcours japonais. De plus, on connaît la capacité des Américains pour sortir LA performance le jour J.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une