Nous suivre

NBA 2021/2022

Killian Hayes : « Je sais que je peux être un grand défenseur »

Publié le

Photo Icon Sport

NBA 2021/22 – Hier avait lieu en NBA le « Media Day » – point de départ de la saison – pendant lequel les joueurs de chaque équipe répondent aux premières questions des journalistes. À 20 ans, Killian Hayes débute sa deuxième année aux Detroit Pistons, après une saison rookie minée par une blessure à la hanche. Le jeune Français a expliqué qu’il avait changé cet été et veut que les gens le voient différemment sur le terrain.

En voilà un qui a dû cogiter cet été. Killian Hayes a connu un trou béant – de janvier à avril – dans sa saison rookie à cause de sa blessure. Seulement 26 matchs disputés sur 72, avec en prime à peine 23% de victoires sur cet échantillon. Le manque de public à cause du Covid l’a aussi beaucoup affecté. Ce n’est qu’en toute fin de saison que le jeune meneur a enfin pu s’éclater et montrer l’étendue de son talent, avec quelques bonnes performances au scoring et à la passe.

Cette première saison lui a donné un avant-goût de la difficulté d’une saison NBA. Alors l’ancien de Cholet s’est mis en tête qu’il n’allait pas connaître le même cauchemar sur sa deuxième année. C’est ce qu’il a d’ailleurs expliqué dans un entretien à nos confrères de l’Équipe il y a quelques semaines : « Avec les gars [les autres rookies], on se dit que notre vraie saison rookie, c’est celle qui va commencer. »

Priorité à la défense

La saison des Pistons, qui n’ont pas atteint les playoffs, s’est arrêtée début mai. Hayes et ses coéquipiers ont eu tout le temps de préparer au mieux cette nouvelle saison. Le Français a notamment abattu un gros travail cet été, selon ses mots lors de ce Media Day :

« Il y a eu un changement dans ma mentalité. Je veux que les gens me voient différemment sur le terrain. Je veux apporter plus d’intensité, et je sais que je peux être un grand défenseur. C’est ce sur quoi je me suis concentré cet été. »

Des efforts qui ont été suivis par l’ensemble de l’équipe :

« La défense fait gagner des matchs. Si on est concentrés en défense, qu’on prend les rebonds défensifs, ça sera plus facile pour jouer et vite attaquer en transition. Le coach nous a dit que la défense devait être notre priorité […] Je suis confiant sur notre équipe et nos capacités. On a travaillé en équipe pendant un mois, beaucoup de gars sont restés à Détroit tout l’été. On est prêts pour la saison. »

Quelle compatibilité pour le duo avec Cade Cunningham ?

Pour Hayes, cette deuxième saison aux Pistons ne sera pas tout à fait la même sur le terrain. Pour cause, le natif de Lakeland (Floride) va devoir composer avec un n°1 de Draft à ses côtés, Cade Cunningham. Ce dernier formera un backcourt talentueux avec le Français, même si les deux vont devoir s’adapter. Comme cela s’est montré pendant la Summer League, Cunningham devrait avoir les clés du camion et se concentrer sur le scoring, tandis que Hayes pourrait se diriger vers un rôle de créateur/facilitateur efficace en défense.

Hayes ne s’est pas montré inquiet quant à leur compatibilité. « C’est facile de jouer avec Cade, parce qu’il fait passer l’équipe avant lui. C’est un super shooteur, qui peut jouer avec et sans ballon […] On peut tous les deux avoir plusieurs rôles et bien jouer ensemble. » Même son de cloche du côté du coach Dwane Casey : « Je ne suis pas d’accord quand les gens disent qu’ils jouent au même poste. Ils savent tous les deux mener le jeu, et vont avoir besoin l’un de l’autre. C’est important d’avoir plusieurs gestionnaires dans la NBA moderne. » De quoi déjouer les pronostics qui les placent au fond de la Conférence Est ? Rien de sûr.

À lire aussi

Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une