Le mois de janvier sportif vu par les réseaux sociaux


Les réseaux sociaux, et notamment Twitter, sont des endroits où les sportifs peuvent s’exprimer librement. Si certains ont des équipes de communication pour s’en occuper, la plupart n’en ont pas, pour le meilleur ou pour le pire. Cela peut donner lieu à des moments marquants donnant une image positive ou négative des sportifs. Vous retrouverez dans cette rubrique mensuelle le meilleur et le pire de l’internet sportif.

Ça a fait parler

Le mois de janvier a commencé avec une affaire qui n’a pas seulement marqué et fait réagir le twitter sportif, mais l’ensemble du web français. Le 3 du mois, Franck Ribéry publie sur Instagram une vidéo avec Nusret Gokçe, alias Salt Bae, dans le restaurant du célèbre boucher turc à Dubaï. Une habitude chez les footballeurs, puisque Lionel Messi, Paul Pogba ou encore David Beckham étaient déjà passés par là. Mais vous l’avez sûrement remarqué, la vidéo de Ribéry a fait scandale et a fait le tour de la toile. Mais alors pourquoi ? A l’occasion de ce dîner, ce dernier s’est offert une entrecôte couverte d’or, d’une valeur de 1200 € selon les médias ayant relayé l’information (même si elle se situerait plutôt autour des 470 € selon l’AFP). Parmi toutes les réactions qui ont fusé, celle de la journaliste Audrey Pulvar a été marquante. Dans un tweet moralisateur, elle invite Franck Ribéry à « soutenir des causes dans le monde » s’il «ne sait pas quoi faire de son argent». Mais cette remarque n’a pas plu au principal intéressé, qui s’est défendu via des posts assassins mémorables.

La belle image

Parmi les évènements importants de ce mois de janvier, le tragique décès d’Emiliano Sala a marqué les esprits de tout le foot français et les hommages se sont multipliés, que ce soit sur les réseaux sociaux ou sur les terrains du monde entier. Parmi eux, un des moments les plus émouvants restera l’hommage des supporters nantais mercredi dernier, lors du premier match à la Beaujoire depuis la tragédie. Un moment magnifique capturé par les photographes du club, qui ont notamment pris ce joli cliché.

« Une ambiance mémorable pour un joueur mémorable… » (twitter FC Nantes)

On a aimé

Sur le même thème de la disparition d’Emiliano Sala, nous avons aimé la réponse d’Allan Saint-Maximin, attaquant de l’OGC Nice, à un internaute ne comprenant pas l’exposition médiatique de la tragédie et l’émotion de l’ensemble du web français. Pour lui, mieux valait « garder ses larmes insincères pour nos proches et pour de justes causes » plutôt que « d’étaler sa peine pour des expositions médiatiques pathétiques. »

Le trolleur du mois

Le sportif trolleur du mois de janvier n’est autre que… Memphis Depay. L’attaquant lyonnais, visé par une banderole des supporters stéphanois lors du derby Lyon-Saint-Étienne du 20 janvier (la banderole se moquait du père de Depay avec qui il a perdu contact), s’est fendu de plusieurs tweets moqueurs. Une vengeance justifiée pour celui que est habitué aux sorties médiatiques de ce genre. Et ce n’est pas pour nous déplaire.

Traduction : « Je sais qu’ils sont énervés parce qu’ils n’ont pas un seul joueur de mon talent dans leur équipe […] Ça ne me dérange pas une seule seconde, je voulais juste en parler. 0 points contre nous cette saison je peux imaginer ce qu’ils ressentent […] Je continue ? »

Beaucoup de football pour ces moments marquants du mois de janvier, particulièrement riche en scandales et règlements de compte. Rendez-vous le mois prochain pour le deuxième épisode, qui devrait être plus diversifié au niveau des sports abordés.

Tom Compayrot

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des