Nous suivre

Football

Lyon-Lens 2002 : dernier match avant fermeture définitive

JMPPMJ

Publié

le

Lyon-Lens 2002 - Dernier match avant fermeture définitive
Icon Sport

Ce soir, Lyon et Lens s’affrontent pour le compte la 18ème journée de Ligue 1. L’occasion de revenir sur l’affrontement mythique des deux équipes en 2002. Le dernier de la Division 1. Le premier de la nouvelle ère lyonnaise.

Pour parier ce Lyon-Lens, retrouvez votre nouveau bookmaker en ligne.

Meilleurs buteurs et meilleur joueur

On vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Lens, en ce temps-là, écrasait le championnat. Et le titre se jouait à l’ultime journée. Aujourd’hui, le 6 janvier 2021, que se joue un nouveau Lyon-Lens, il est temps de revenir sur un match de légende du championnat de France de football.

Le 4 mai 2002, on joue la 38ème et ultime journée de championnat. 38ème et ultime parce que notre bonne vieille Ligue 1 est encore notre plus ancienne D1. La France a déjà fait broder une seconde étoile sur son maillot alors qu’elle s’apprête à disputer au Japon et en Corée un Mondial avec dans ses bagages le meilleur buteur de Premier League, de Serie A et de D1 et le meilleur joueur du monde. Le meilleur joueur du monde qui marquera quelques jours plus tard du pied gauche une volée pleine lucarne en finale de C1. Lens est en tête depuis 12 journées quand se profile un match couperet contre Lyon son dauphin.

Bak lauréat

Sur Canal Plus, on diffuse un multiplex des familles. On a sorti l’alerte but de circonstance. Et si la soirée se passe bien, on termine sur casinocode.ch. Le fil rouge sera évidemment ce Lyon-Lens à Gerland. Hervé Mathoux à Paris, Greg Margotton est dans le Rhône. À Lyon, l’équation est simple. Soit Lyon gagne et il est champion de France, soit ce sera Lens. Sur le terrain, l’opposition de style est claire. 4-4-2 double pivot contre 5-4-1 pas piqué des hannetons. Il y aura des malheureux ce soir. Il y en aura aussi un qui sera heureux quelque soit l’issue du match. Jacek Bak est assuré d’être champion de France. Aligné par Lens en début de match, il a joué avec Lyon en début de saison.

Gerland est en fusion. Lyon est alors un bon club de première division, rien de plus. Aucun titre de champion à se mettre sous la dent. Des Coupes de France ça et là pour la soif. Mais en 2002, Lyon est loin d’être le club incontournable qu’il est aujourd’hui. De son côté, Lens s’est petit à petit installé comme un candidat sérieux au titre chaque année. Depuis 1998 et son premier titre, Lens fait partie des clubs sur lesquels il faut compter. Surtout, ça faisait une paye qu’une confrontation directe à la 38e journée devait décider d’un champion.

Lyon qui rit, Lens qui pleure

Les choses vont rapidement tourner à l’avantage des Gones. D’abord grâce à Govou, ensuite grâce à Pierre Violeau. Au bout de 14 minutes, Lyon mène 2-0. Ce qui devait arriver arrive et à la 27ème, Jacek Bak marque contre son ancien club et Lens réduit la marque. Déjà coupable sur le but de Violeau, Warmuz est une nouvelle fois piégé et Lyon mène 3-1. Pierre Laigle lobe Warmuz alors qu’il hérite d’une passe et d’un travail formidables de Juninho. Arrivé du Brésil, le futur capitaine forge déjà sa légende. Lyon est champion de France et change de dimension.

La D1 se conclut ainsi pour devenir une Ligue 1 qui connaîtra 6 ans de suite un nouveau maître en la demeure.

JMPPMJ


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook