Nous suivre

Tennis

Masters 1000 hommes de Monte-Carlo : Les enjeux du tournoi

Sébastien Gente

Publié le

Masters 1000 hommes de Monte-Carlo Les enjeux du tournoi
Photo Icon Sport

MASTERS 1000 DE MONTE-CARLO – La saison sur terre battue débute officiellement avec le premier tournoi d’envergure sur cette surface. Outre le retour aux affaires de Novak Djokovic, on suivra l’évolution des jeunes stars du circuit, Carlos Alcaraz et Casper Ruud en tête. 

Les favoris

En lice pour son second tournoi cette saison dans des circonstances que l’on connaît, Novak Djokovic est cependant toujours le n°1 mondial. Et jusqu’à ce qu’il foule la terre battue monégasque, il sera le favori légitime de ce tournoi qu’il a remporté à deux reprises par le passé. Mais hasard du tirage au sort, il pourrait rencontrer Carlos Alcaraz dès les quarts de finale ! L’Espagnol, récent vainqueur du Masters 1000 de Miami, sera certainement l’outsider n°1 de ce tournoi. Reste à voir comment il effectue la transition sur terre battue. La remarque s’applique également à sa victime en finale en Floride, Casper Ruud, demi-finaliste l’an dernier, prélude d’une campagne de grande qualité sur cette surface.

Peu inspirants en ce début de saison, le tenant du titre Stefanos Tsitsipas et le n°3 mondial Alexander Zverev auront une occasion en or de se relancer dans la cité monégasque. Lui aussi stoppé en demi-finale l’an dernier, Andrey Rublev est réputé meilleur sur dur, et son tableau s’annonce relevé. En effet, il pourrait rapidement affronter un Jannik Sinner revanchard après son abandon à Miami. On gardera un œil sur Cameron Norrie et Félix Auger-Aliassime, désormais membres du top 10 mondial, mais loin d’évoluer sur leur surface préférée.

Les joueurs à suivre

Tombeur de Novak Djokovic ici même l’an passé, Daniel Evans est un outsider légitime mais devrait laisser des plumes dans son premier tour contre Roberto Bautista Agut, toujours à l’aise sur terre battue. Lauréat surprise de ce tournoi en 2019, Fabio Fognini ne sera pas à sous-estimer, tout comme à un degré moindre sa victime en finale de l’époque, Dusan Lajovic. Vainqueur du Masters 1000 d’Indian Wells voilà un mois, Taylor Fritz entend bien poursuivre sur sa lancée. On surveillera également les spécialistes de la surface Pablo Carreno Busta, Nikoloz Basilashvili et Diego Schwartzman, même si ce dernier est en retrait depuis quelque temps. Enfin, impossible de passer sous silence le retour de Stan Wawrinka, lauréat en 2014, sur le rocher, prélude à ce qui sera probablement son dernier Roland-Garros.

Les absents

La tournée américaine a fait des dégâts sur le circuit ATP. Daniil Medvedev est forfait à cause d’une hernie, et on ne devrait pas le revoir jusqu’à Roland-Garros, s’il est rétabli à temps. C’est exactement le même cas de figure pour Rafael Nadal, touché aux côtes à Indian Wells. L’Espagnol, 11 fois vainqueur à Monte-Carlo, n’est pas certain d’être prêt pour le tournoi parisien. À peine revenu à la compétition, Dominic Thiem est encore trop juste physiquement pour un tournoi de ce calibre. Denis Shapovalov sera également absent, sans qu’aucune raison ne soit avancée. Enfin, Roger Federer sera bien entendu forfait comme depuis le début de saison, à l’instar de Kei Nishikori.

Les Français

Ils seront cinq à intégrer directement le tableau final. Gaël Monfils, finaliste en 2016, sera bien évidemment le chef de file tricolore, mais le tirage au sort ne l’a pas épargné. Premier joueur non tête de série, il va affronter d’entrée le n°14 mondial Hubert Hurkacz, dont la terre battue n’est toutefois pas la meilleure surface. En quête de renouveau, Ugo Humbert n’aura pas la partie facile contre Pedro Martinez. Tout comme Arthur Rinderknech, qui affrontera d’emblée Fabio Fognini, lauréat du tournoi en 2019.

Benoit Paîre dispose quant à lui d’un premier tour abordable face à Lorenzo Musetti. Enfin, Jo-Wilfried Tsonga, qui vient d’annoncer sa retraite à venir après le prochain Roland-Garros, s’offrira un dernier frisson à Monte-Carlo face à l’expérimenté Marin Cilic. Reste à savoir si Benjamin Bonzi, Adrian Mannarino, Hugo Gaston et le jeune Lucas Van Assche, tous engagés en qualifications, viendront garnir le contingent bleu sur le Rocher.


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une