Nous suivre

Athlétisme

Meeting de Liévin : des records du monde en sursis !

Alexandre Jeffroy

Publié le

Meeting de Liévin - Des records du monde en sursis
Photo Getty Images

ATHLÉTISME – La 26ème édition du meeting de Liévin a lieu ce mardi soir. Dix jours après le meeting de Karlsruhe, il s’agira de la seconde étape de la série « Gold » de World Athletics. Au programme, un plateau exceptionnel et des records du monde en sursis. 

Le meeting de Liévin fait partie des évènements incontournables de la saison en salle. En effet, en vingt-six éditions, huit records du monde sont tombés ! Pas sûr que ce chiffre tienne longtemps étant donné la densité d’athlètes talentueux qu’il y aura sur les épreuves mardi soir. Le meeting sera retransmis sur France 4 à partir de 20 h.

Des courses de demi-fond attendues

Sur le 800 m hommes, on retrouvera Pierre-Ambroise Bosse. Le Français effectuera sa deuxième course de la saison, après sa rentrée à Karlsruhe en 1:46.38. Benjamin Robert l’accompagnera et ils auront fort à faire face à une grosse concurrence. En effet, le Bosniaque Amel Tuka, vice-champion du monde à Doha, sera présent, tout comme le Kényan Kipruto Collins, vainqueur du meeting de Liévin l’an dernier. Il y aura aussi l’Espagnol Alvaro De Arriba, champion d’Europe indoor de 800 m.

Sur 1 500 m, Jimmy Gressier se positionnera pour son premier 1 500 m de la saison, lui qui n’a effectué que des 3 000 m. Sa meilleure performance, qui est de 3:42.12, date de 2019. Face à eux, du très lourd. En effet, l’Ethiopien Samuel Tefera, recordman du monde de la discipline en salle (3:31.04), sera au départ. Il y a aura également les frères norvégiens Ingebrigtsen, Jacob et Filip, qui feront leur rentrée. Avec eux, le Polonais Marcin Lewandowski, champion du monde indoor en titre et le Kényan Bethwell Birgen, qui a remporté la course à Karlsruhe. Sur 3000 m, Djilali Bedrani représentera les chances françaises.

Des courses relevées

Chez les dames, on attend de très beaux duels. D’une part, sur 1 500 m, la Britannique Laura Muir, double championne d’Europe indoor du 1 500 m, sera opposée à l’Éthiopienne Gudaf Tsegay, qui a terminé troisième lors des championnats du monde de Doha et qui a triomphé à Liévin, la saison dernière. Sur le 3000 m, on attend la rentrée de Sifan Hassan, qui possède un palmarès long comme le bras. La Hollandaise est notamment championne du monde en titre du 1 500 m et du 10 000 m en extérieur. En face, la Kényane Beatrice Chepkoech, championne du monde et recordwoman du 3000 m steeple, tentera de s’arroger la victoire.

Sur la piste centrale, le 60 m haies s’annonce explosif ! Chez les dames, la meilleure performeuse de l’année sera présente. En effet, l’Américaine Christina Clemons, qui a réalisé 7.83s à Berlin vendredi, sera notamment opposée à la Nigériane Tobi Amusan ou encore à la Hollandaise Nadine Visser. A noter que l’heptathlonienne Française Solène Ndama sera également au départ. Chez les hommes, trois Français seront dans les starting-blocks. En effet, Aurel Manga et le décathlonien Kevin Mayer accompagneront Wilhem Belocian, qui vient d’améliorer son record personnel en 7.45s. Ils seront concurrencés par le meilleur performeur de l’année, l’Américain Grant Holloway (7.35s), qui est également champion du monde en titre du 110 m haies. Le Britannique Andrew Pozzi, champion du monde en titre du 60 m et l’Espagnol Orlando Ortega feront également de beaux concurrents.

Un nouveau record pour Zango et Duplantis ?

Sur 60 m, les deux meilleurs performeurs de l’année seront présents, à savoir l’Ivoirien Arthur Cissé (6.53s) et l’Américain Devin Quinn (6.54s). A noter que deux Tricolores seront présents. Il s’agit d’Amaury Golitin et de Mouhamadou Fall. Chez les dames, l’Américaine Javianne Oliver et la Suissesse Ajla Del Ponte tenteront de profiter de l’absence de la Britannique Dina Asher-Smith. La Française Cynthia Leduc sera également au départ.

Pour la perche masculine, le concours réunira des champions olympiques, des champions du monde ou encore des recordmen du monde. Très en forme dernièrement, Renaud Lavillenie tentera d’améliorer ses 6.02 m, réalisés à Tourcoing. Il sera accompagné de son frère Valentin Lavillenie et du jeune Ethan Cormont. Bien évidemment, le recordman du monde, le Suédois Armand Duplantis ne laissera pas sa meilleure performance de l’année (6.03 m) aussi facilement. Il y aura également le double champion du monde Sam Kendricks. L’Américain sera aussi accompagné du champion olympique en titre, le Brésilien Tiago Braz, ainsi que du Polonais Piotr Lisek. Chez les dames, la meilleure performeuse de l’année, la Britannique Holly Bradshaw sera opposée à la championne olympique, à savoir la Grecque Katerina Stefanidi.

D’autres athlètes en forme seront aussi présents sur les concours. Toujours invaincu, le Burkinabé Hugues-Fabrice Zango tentera sûrement d’améliorer son record du monde (18.07 m). En saut en longueur, c’est le champion du monde indoor, le Cubain Juan Miguel Etchevarria qui fera office de vedette.

Alexandre Jeffroy


Journaliste/Rédacteur depuis octobre 2020 - Bolt qui foudroie le record du monde du 100 mètres, les derniers essais de Dominici, les premières charges dévastatrices de Bastarocket... de beaux souvenirs pour une grande passion, celle du sport. L’histoire du sport aussi. Comprendre le rôle qu’il a eu, celui qu’il a et celui qu’il aura dans notre société. Le sport au passé, au présent, au futur. Le sport tous les jours, matin, midi et soir. A défaut d’être un grand sportif, je suis et je raconte l’actualité et l’histoire des championnes et des champions qui savent se dépasser pour accomplir des merveilles.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une