Nous suivre

MMA

MMA : L’UFC retourne à Abu Dhabi avec une carte cinq étoiles pour l’UFC 267

Publié

le

MMA L’UFC retourne à Abu Dhabi avec une carte cinq étoiles pour UFC 267
Photo Icon Sport

MMA – Ce samedi 30 octobre, l’UFC va retrouver la Fight Island d’Abu Dhabi. Deux combats de championnat du monde, un retour improbable et une confirmation sont attendus.

En 2020, l’UFC annonçait la signature d’un contrat de 5 ans avec la ville d’Abu Dhabi (Émirats Arabes Unis). Ce deal avait pour but de continuer à organiser des combats au plus fort de la pandémie, et aussi de développer le MMA là-bas. Dix mois après Poirier vs McGregor 2, la fédération de Dana White retourne sur la Fight Island pour l’UFC 267. Et ce retour en présence de public dans la salle s’annonce explosif.

Blachowicz vs Teixeira, duel de vétérans pour le titre mi-lourds

Champion du monde des mi-lourds depuis septembre 2020, Jan Blachowicz (38 ans) va remettre en jeu son titre pour la deuxième fois ce samedi. Lors de sa première défense, le Polonais a surpris son monde en mettant fin à l’invincibilité d’Israel Adesanya. Cette fois-ci, c’est avec le costume de favori que Blachowicz va se présenter à Abu Dhabi. L’ambassadeur du « Polish Power », combattant ultra-complet, sera opposé à un autre vétéran des octogones. Âgé de 42 ans Glover Teixeira vit actuellement une seconde jeunesse pleine de succès.

Arrivé  à l’UFC en 2012, le Brésilien a remporté ses 5 premiers combats dans l’octogone, en dominant notamment Ryan Bader et Quinton Rampage Jackson. Fort de ces succès, il obtiendra en 2014 une chance au titre mondial. Mais face à un Jon Jones au sommet de son art, Teixeira va échouer… Cette défaite va marquer le début d’une période de galères. Lors de ses 9 combats suivants, le Brésilien obtiendra 5 victoires et 4 défaites, dont deux violents KO. Alors qu’on le pensait fini, Teixeira va remettre les pendules à l’heure grâce à une série de cinq succès d’affilée depuis 2018.

Désormais sur une belle lancée, Glover Teixeira espère pouvoir enfin toucher à l’or pour la première fois. À 42 ans, c’est sans doute sa dernière chance.

Petr Yan vs Corey Sandhagen : choc explosif et inattendu pour le titre intérimaire des coqs

Naissance dans une ville sinistrée de Sibérie, regard terrifiant, gros punch, personnage froid et peu souriant. Non, on ne parle pas des méchants qui se sont succédé lors des James Bond sortis pendant la guerre froide. Cette description est celle de Petr Yan. Ancien champion du monde des poids coqs, Yan a dû céder sa ceinture de manière controversée dès sa première défense. Bien que largement dominateur, le Russe a placé un coup de genou illégal dans la tête d’Aljamain Sterling lors de la quatrième reprise. Ce geste lui a valu une défaite par disqualification et la perte de son titre au profit de Sterling… Frustrée par cette fin de combat, l’UFC a ordonné une revanche immédiate entre les deux hommes.

Mais rien ne s’est passé comme prévu. Opéré du cou au mois de mars, Sterling a de nouveau senti des douleurs lors de la préparation de la revanche. « Incapable d’enchainer deux rounds de sparring » selon son propre aveu, The Funk Master s’est résolu à déclarer forfait. Mais même sans champion, « the show must go on » ! L’UFC a donc organisé en catastrophe un match entre Yan et Corey Sandhagen, avec en jeu un titre par intérim, et un combat garanti contre Sterling en début d’année 2022.

Numéro 3 au classement des coqs, Corey Sandhagen (29 ans) se retrouve ici un peu par hasard. Défait par le revenant TJ Dillashaw en juillet, Sandhagen n’était pas destiné à avoir une chance pour le titre immédiatement. Mais les blessures de Sterling et Dillashaw en ont décidé autrement et l’UFC n’a eu d’autres choix que de faire appel à lui. Formé au Kickboxing, Sandhagen est un puncheur dur, qui privilégie l’affrontement debout. Son style est très similaire à celui de Yan, formé lui au Tae Kwon Do et en boxe anglaise. Une guerre sans merci sur 5 rounds (ou probablement moins) s’annonce !

Mais avant ces deux matchs de championnat, d’autres combats très intéressants sont attendus :

Khamzat Chimaev is back !

Invaincu depuis ses débuts en MMA (9 victoires – 0 défaite), Khamzat Chimaev a débuté en fanfare à l’UFC en décrochant deux victoires en 10 jours lors du mois de juillet 2021. Annoncé comme une future star, le poids welter a été fauché en plein vol par la Covid-19. Testé positif en décembre 2020, Chimaev a eu de gros effets secondaires au niveau de ses poumons, qui l’ont contraint à être hospitalisé à plusieurs reprises. Désormais remis, le combattant russo-suédois souhaite marquer le coup pour son retour contre le Chinois Li Jiangliang, 11ème au ranking de la catégorie. Et il l’a fait savoir avec assurance lors d’une conférence de presse cette semaine :

Je ne pense pas que ces gars voudront se battre avec moi après ce match. Ils vont recommencer à avoir peur, à se plaindre que je n’ai pas affronté tel ou tel gars bien classé, et du bla bla bla… Nous verrons ce qui se passera après samedi. Je veux montrer qui je suis. Je vais battre tous les gars du top 10, et je vais devenir champion.

En plus de Chimaev, une autre pépite russe qui monte sera à suivre lors cet UFC 267.

Islam Makhachev veut rejoindre les sommets

Compagnon d’entraînement et ami proche de Khabib Nurmagomedov, Islam Makhachev veut marcher sur les traces de son illustre ainé et lui aussi devenir champion du monde des légers. Mais pour ça, il faudra d’abord passer un gros test nommé Dan Hooker. Remplaçant au pied levé de Rafael Dos Anjos, Hooker n’a eu qu’un mois pour récupérer de son dernier combat (une victoire aux points contre Nasrat Haqparast) et préparer ce duel face à la nouvelle star de la catégorie, qui est actuellement sur une série de 7 succès consécutifs. Mais ce contexte particulier ne fait pas du tout peur à « Hangman » Hooker qui s’est confié sur son adversaire lors d’une conférence de presse organisée par l’UFC :

 Il n’est pas Superman. Je suis très confiant. La seule façon dont il pourrait me battre, c’est par décision. Je pense qu’il va essayer de me maintenir au sol pendant deux rounds. C’est ce qu’ils prévoient de faire. Il n’est pas un gars avec un gros ground-and-pound, ni un spécialiste de la soumission. Ce qu’il préfère, c’est mettre la pression sur les gars, les épuiser et les forcer à se soumettre.

Ce combat aura un gros enjeu pour les deux hommes. Le vainqueur aura de très fortes chances d’obtenir une chance pour le titre, ou a minima une demi-finale mondiale en 2022. Défaite interdite pour eux donc !

Le reste de la carte principale de l’UFC 267 :

Alexander Volkov vs Marcin Tyubira (Lourds)
Magomed Ankalaev vs Volkan Ozdemir (Mi-lourds)

À suivre aussi dans la carte préliminaire, les débuts à l’UFC du Français Benoît Saint-Denis. Ancien membre des forces spéciales, le Nîmois est passé professionnel en 2019. Invaincu en 8 combats, Saint-Denis va défier l’expérimenté Brésilien Elizeu Zaleski Dos Santos (34 ans) pour son premier duel à l’UFC. Bonne chance à lui pour ses débuts !

Où et à quelle heure suivre l’UFC 267 ?

Pas besoin de réveil nocturne pour cette fois ! Rendez-vous samedi 30 octobre à 20h30 sur RMC Sport 2 pour suivre la carte principale. Les abonnés à l’UFC Fight Pass pourront voir les débuts de Benoît Saint-Denis à partir de 18h30. À noter aussi que contrairement aux autres galas UFC numérotés, cet UFC 267 sera exceptionnellement gratuit pour le public américain.


Passionné de sport depuis toujours, c’est tout naturellement qu’après avoir compris que je n’avais pas le niveau pour jouer à Manchester United, et pas la force nécessaire pour combattre à l’UFC que je me suis tourné vers le journalisme pour raconter les exploits et les histoires de ceux qui en sont capables. Le football, surtout quand il est joué en Angleterre, reste mon premier amour. Mais j’aime aussi veiller la nuit pour vous parler de KO et de victoires unanimes à l’UFC ou sur les rings de boxe. Mon côté fan de Wayne Rooney m’a également poussé à devenir polyvalent et à parler aussi de rugby (à XIII comme à XV) et occasionnellement de cyclisme. C’est donc logiquement que j’ai rejoint Dicodusport, pour pouvoir parler de l’actualité, sur tous les terrains.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une