Nous suivre

NBA

NBA 2020-2021 : Qui sont les Français en lice ? (1/2)

Tanguy Le Jeune

Publié

le

NBA 2020-2021 : Qui sont les Français en lice ? (1/2)
Photo NBA

NBA – Fans de NBA, moins de 3 semaines à attendre avant le grand départ de cette nouvelle saison régulière 2020-2021. Pour patienter, nous vous proposons, en deux parties, un récapitulatif des nombreux Tricolores de la grande ligue américaine. 

Rudy Gobert – Utah Jazz

Qui de mieux que Rudy Gobert pour commencer à parler des Français en NBA ? All-Star la saison dernière, le Saint-Quentinois est aujourd’hui une valeur sûre de la NBA. En effet, le double Defensive Player of the Year en 2018 et 2019 est l’un des meilleurs contreurs et rebondeurs de la grande ligue. Cette saison, il devra passer un cap pour accéder aux finales de conférence que le Jazz essaye désespérément d’atteindre depuis quelques saisons. Il peut espérer briller dans l’Utah dès cette saison malgré une conférence Ouest très relevée, avec des Lakers dominants. Ce qui est sûr, c’est que le Français estime avoir toujours une marge de progression et pense que « cette année pourrait être (sa) meilleure ».

NBA 2020-2021 : Qui sont les Français en lice ? (1/2)

Rudy Gobert – NBA


Evan Fournier – Orlando Magic

Evan Fournier va entamer sa neuvième saison dans la grande ligue. Il est aujourd’hui l’un des cadres de la franchise du Orlando Magic. Cependant, que faut-il attendre de cette franchise qui a perdu DJ Augustin sans réellement le remplacer ? Malgré les présences d’Aaron Gordon et Nikola Vučević, la saison sera vraisemblablement compliquée pour le joueur de 28 ans. En effet, il n’a probablement rien de plus à espérer qu’attendre la free agency 2021 qui marquera la fin de son contrat avec le Magic. Ou alors, on peut éventuellement espérer un trade en cours de saison. Ce qui est sûr, c’est que la franchise floridienne semble être sur un cycle descendant. Il faudrait se détacher de cette dynamique s’il veut décrocher un titre NBA dans les années à venir.

Evan Fournier - Getty Images

Evan Fournier – Getty Images


Nicolas Batum – L.A Clippers

Et oui, c’est l’une des bonnes surprises de cette off-season ! Nico Batum part enfin de Charlotte avec qui il ne jouait plus et n’avait plus aucune envie. Il rejoint cette saison une franchise compétitive, les Clippers, prétendante au titre, avec qui il pourra se reconstruire et retrouver du temps de jeu après deux saisons compliquées en Caroline du Nord. Après 12 saisons en NBA, Nico Batum va pouvoir entamer un nouveau cycle, à bientôt 32 ans. De quoi le booster et peut-être l’amener à empocher une première bague avec les Clippers de Kawhi Leonard. Mais avant cela, il va falloir s’imposer et gratter du temps de jeu dans cette équipe. Souhaitons-lui de retrouver le niveau de ses meilleures années à Portland, et de s’épanouir dans un cadre ensoleillé à Los Angeles.

Nicolas Batum va s'engager avec les Los Angeles Clippers

Nicolas Batum – Photo Twitter Hornets FR


Frank Ntilikina – New York Knicks

Frank Ntilikina va entamer sa 4ème saison en NBA, le temps passe vite ! Le n°8 de la Draft 2017, n’a jamais su montrer son véritable potentiel, lui qui manque de constance avec New-York. Très dur avec lui-même, le natif de Belgique peine à trouver de la régularité et cède rapidement à la pression. En effet, son irrégularité lui a souvent joué des tours ces dernières saisons. Capable du meilleur comme du pire, il peine à s’inscrire dans le 5 majeur des Knicks et à trouver de la constance à 3 points. Ce qui est sûr, c’est que son apport défensif est primordial pour son équipe. En effet, il ne compte pas ses efforts pour son équipe dès qu’il met un pied sur le parquet. En tout cas, espérons que, cette saison, il puisse intégrer le 5 majeur et s’inscrire dans le projet des Knicks.

Frank Ntilikina - AP

Frank Ntilikina – AP


Elie Okobo – Brooklyn Nets

À l’image de Nico Batum, Elie Okobo a été coupé par sa franchise lors de son grand nettoyage automnal. Cette saison, il ira finalement rejoindre son compatriote Timothé Luwawu-Cabarrot chez les Brooklyn Nets. Et comme son ainé Batman, il rejoint un prétendant au titre NBA avec les phénomènes Kyrie Irving et Kevin Durant. Cependant, il va falloir s’imposer pour le Bordelais puisque la concurrence sera rude à son poste, avec de nombreux arrières et meneurs dans le roster de Brooklyn. Kyrie Irving, Spencer Dinwiddie, Caris LeVert, Bruce Brown, et la liste est longue… Motif d’espoir cependant pour Okobo, qui pourra toujours compter sur une éventuelle blessure d’un de ses coéquipiers pour espérer gratter du temps de jeu.

Elie Okobo - AP

Elie Okobo – AP


Sekou Doumbouya – Detroit Pistons

Apparemment, Sekou Doumbouya a bien bossé cet été et ça fait plaisir à voir ! Après un bon passage en G-League en début de saison dernière, le n°17 de la Draft 2019 a bien entamé sa carrière en NBA. Tout le monde se rappelle notamment de son poster monumental sur la face de Tristan Thompson. Cette saison, et après le nettoyage automnal des Pistons, il pourra se montrer plus souvent avec Detroit et former un joli duo avec son ami Killian Hayes. Le Franco-guinéen a avoué avoir beaucoup appris en cette intersaison, ce qui fait plaisir à son coach Dwayne Casey. « J’ai été vraiment impressionné par son intersaison. Il a travaillé quasi quotidiennement depuis qu’il est reparti en France au début de l’été et il est en excellente condition physique ». Espérons pour le n°45 qu’il pourra montrer tout son potentiel dès cette saison à Detroit.

Sekou Doumbouya - MLive

Sekou Doumbouya – MLive


Killian Hayes – Detroit Pistons

Tout fraîchement arrivé à Detroit et drafté en 7ème position, Killian Hayes va pouvoir profiter d’un mentor de renom : Derrick Rose. Qui de mieux pour apprendre que le MVP de la saison 2011 ? De plus, Killian Hayes possède déjà quelques avantages en entrant en NBA. Premièrement, il connaît déjà bien le monde du basket puisqu’il est le fils de DeRon Hayes, ancien basketteur professionnel. Deuxièmement, il rejoint à Detroit un ami, Sekou Doumbouya, avec qui il va pouvoir progresser et s’intégrer rapidement avec les Pistons. Et en plus de cela, le natif de Lakeland en Floride possède déjà l’approbation de son coach, Dwayne Casey, qui déclare qu’il a « une longueur d’avance » après avoir déjà joué de nombreux matchs pro en Europe. Il a vraisemblablement toutes les cartes en main pour réussir du côté de Detroit !

Killian Hayes chez les Pistons - Getty Images

Killian Hayes chez les Pistons – Getty Images

Tanguy Le Jeune


Journaliste/rédacteur depuis novembre 2020 - Lionel Messi, Kobe Bryant, Lewis Hamilton. Quel rapport entre ces trois légendes ? Aucun, hormis leur statut de légende. Mais, pour moi, ces stars ont quelque chose en commun. Ce sont mes idoles, mes exemples et les grands créateurs de ma passion pour le sport. Malgré mon cruel manque de talent pour pratiquer le sport au haut niveau, mon amour et ma passion me poussent, chaque jour, à vous partager l’actualité au travers de ce que je sais probablement faire le mieux : écrire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Euro 2020

Fil Info

Actus à la une