Nous suivre

NBA 2020-2021

NBA Finals : Les Suns maîtrisent les Bucks sur le Match 1

Publié le

NBA Finals Les Suns maîtrisent les Bucks sur le Match 1
Photo Icon Sport

NBA 2020/21 – Les Suns lancent parfaitement leur finale. Malgré un retour inattendu du double MVP Giannis Antetokounmpo, les joueurs de Phoenix ont maîtrisé avec sérieux les Bucks sur ce premier match à domicile (score final 118-105). Le duo Chris Paul-Devin Booker a été excellent tandis que le coaching de Mike Budenholzer est déjà en question côté Milwaukee.

C’était la surprise d’avant-match. Annoncé absent puis très incertain depuis sa blessure la semaine dernière, Giannis Antetokounmpo a finalement été autorisé à prendre part à la rencontre moins d’une demi-heure avant le coup d’envoi. S’il n’est clairement pas encore à 100% de ses capacités, le Grec a tout de même été très impactant (20 points, 17 rebonds et un +/- positif). Le fait qu’il ait pu jouer 35 minutes cette nuit est bon signe pour le reste de la série. C’est d’ailleurs un des seuls points positifs côté Bucks.

Des lieutenants pas assez impactants

Avec un Giannis en difficulté avec son physique, on attendait de Jrue Holiday et Khris Middleton qu’ils prennent les rênes de l’équipe. De la même manière qu’ils l’avaient fait sur leurs deux derniers matchs face aux Hawks. Pour Holiday, ce match a été plus que compliqué. Ses 10 points à des mauvais pourcentages (28% au tir, 0/4 de loin) sont plus qu’insuffisants. Encore plus quand on sait il n’a pas su ralentir le backcourt des Suns de l’autre côté du terrain. Son dernier quart-temps a cependant été bien meilleur notamment en défense, quand il a (enfin) été assigné sur Chris Paul afin de le gêner sur les pick and rolls. Ses 7 rebonds et 9 passes n’ont pas suffi à réhausser son plus/minus, qui est le deuxième plus bas des Bucks en dehors de Brook Lopez.

Khris Middleton s’est lui converti en première option offensive (29 points, 7 rebonds et 4 passes). Il a pris deux fois plus de tirs que ses coéquipiers, et a répondu présent sur plusieurs shoots importants dans le dernier quart-temps. Son début de match a cependant été compliqué. Une des nombreuses raisons qui ont permis aux Suns de creuser l’écart. C’est en fait étonnamment le banc des Bucks qui a été plus impactant que les titulaires sur ce match.

Ajustements tactiques

Au-delà des performances individuelles, c’est bien sur le plan tactique que s’est joué ce Match 1. Les Bucks n’ont pas su défendre les pick and rolls des Suns. Ceux-ci ont systématiquement ciblé le pire défenseur adverse, en majorité les pivots comme Brook Lopez et Bobby Portis. Leur faible mobilité a été parfaitement exploitée par Chris Paul (32 points, 9 passes à 63% au tir) et Devin Booker (27 points), qui se sont régalés sur leurs isolations. C’est de cette manière qu’ils ont obtenu la majeure partie de leurs points.

Il aura fallu attendre le dernier quart-temps pour que le coach Budenholzer s’ajuste. Les deux big men des Bucks n’ont pas vu le parquet des douze dernières minutes, remplacés par des joueurs plus petits et mobiles comme Pat Connaughton ou Bryn Forbes. Si une remontée a été entamée sous leur impulsion et celle d’un Giannis Antetokounmpo reconverti pivot, l’écart était trop conséquent pour espérer revenir au score. Ce qui vient à questionner pourquoi ces ajustements n’ont pas été effectués plus tôt par les coachs. Ils devront en tout cas l’être pour le prochain match, qui aura lieu dans la nuit de jeudi à vendredi (3h), toujours à Phoenix.

  • À lire aussi – Les notes du match


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une