Nous suivre

NBA 2022-2023

NBA : Giannis, Doncic, Durant, les faits marquants de la semaine

Publié le

NBA Giannis, Doncic, Durant, les faits marquants de la semaine
Photo Icon Sport

SAISON NBA 2022/23 – Cette saison, la rédaction de Dicodusport vous propose tous les lundis le récapitulatif de la semaine passée en NBA. Qui est l’équipe en forme du moment ? L’équipe en difficulté ? Les joueurs de la semaine ? Nous répondrons à ces questions chaque lundi.

L’équipe en forme : les Toronto Raptors

Cette semaine, nous avons choisi de mettre en lumière l’éternelle équipe de l’ombre, les Toronto Raptors. En toute discrétion, ils ont réalisé une semaine parfaite à l’exception d’une petite défaite d’un point contre les Mavericks d’un Luka Doncic à 35 points. Les Dinos ont une nouvelle fois décidé d’être le caillou dans la chaussure de la NBA, avec un jeu rugueux, des joueurs stars assez discrets et un jeu très lent. Attention cependant, lent ne signifie pas inefficace. A l’heure actuelle les Raptors ont le 4e meilleur offensive rating de toute la ligue. Et cette armée d’ailiers aux longs bras n’est pas en reste en défense, puisqu’ils ont la 6ème meilleure de la ligue.

Pascal Siakam continue sur la lancée de sa fin de saison dernière. Il tourne actuellement à presque 25 points, 9 rebonds et 7 passes décisives de moyenne. Tout simplement colossal. Cependant, touché aux adducteurs, il devrait rater au moins deux semaines de compétitions. Mais pas d’inquiétude, les soldats peuvent faire le travail. Fred VanVleet a par exemple sali les Bulls avec 30 points et 11 passes décisives. Gary Trent Jr. réalise également une très grosse saison, tout comme le défenseur d’élite OG Anunoby. Derrière ces cadors, on peut noter le très bon début de carrière du rookie sélectionné en 33e à la draft, Christian Koloko. Bref, comme d’habitude, il ne faut jamais sous-estimer Nick Nurse et ses hommes.

L’équipe en difficulté : les Houston Rockets

Dans tous les secteurs de jeu, les Houston Rockets sont scandaleux. Pourtant il y avait de la hype, entre la saison sophomore de Jalen Green et Alperen Sengun, les débuts de Jabari Smith ou les progrès de Kevin Porter Jr. Aujourd’hui les fans des Rockets semblent déjà résolus à encore subir une saison de défaites plus horribles les unes que les autres. C’est bien simple, ils n’ont gagné qu’un match depuis l’entame. Collectivement, ils semblent totalement désordonnés, si bien que la question de garder Stephen Silas au coaching se pose déjà. Et individuellement, à l’exception d’Alperen Sengun qui progresse bien maintenant qu’il est titulaire, le début de saison est également dramatique pour beaucoup de joueurs.

Jalen Green est toujours aussi irrégulier et commence à sérieusement inquiéter. Ce sont notamment ses prises de décisions et sa compréhension du jeu qui posent sérieusement problème. Il faut dire qu’avoir placé Kevin Porter Jr. à la mène ne semble pas vraiment une bonne idée. Son poste de prédilection étant celui d’un arrière scoreur, un peu comme… Jalen Green. Et comble de la déception, l’entame de Jabari Smith est décevante. Alors qu’il était sensé être la gâchette de ce groupe et profiter des espaces créés par le duo d’arrière, il ne tourne qu’à 30% au tir, que ce soit de près ou de loin. Il va falloir vite trouver des solutions car ce n’est pas en prenant des raclées tous les soirs que ce groupe va progresser.

Le joueur de la semaine à l’Est : Giannis Antetokounmpo

La troisième semaine de compétition est passée, et personne n’a réussi à battre les Bucks. La principale raison étant que le Grec a décidé de prouver à ceux qui en doutaient encore qu’il est le meilleur joueur du monde. Il est le leader avec Jrue Holiday de la meilleure défense de la ligue. Et en attaque, il continue d’écraser quiconque essaie de se mettre sur sa route pour l’empêcher de mettre ses 32 points par match. Le tout en prenant 12 rebonds à chaque rencontre. Il a d’ailleurs déjà été récompensé avec le titre de joueur de la semaine par la NBA la semaine dernière, mais à l’Est, on ne voit aucun joueur plus en forme que lui à l’heure actuelle.

Le joueur de la semaine à l’Ouest : Luka Doncic

Dallas se cherche encore sur beaucoup de points. Mais s’il y a bien une certitude, c’est que Luka Doncic est en train de réaliser une saison complètement délirante. Si les Mavs arrivent à décoller, il va être un très sérieux candidat au titre de MVP. Actuellement, il n’a toujours pas marqué moins de 30 points dans un match depuis le début de saison. Et ce, malgré des pourcentages à 3 points clairement perfectibles. Il ajoute à son scoring plus de 8 rebonds et passes à chaque match. Alors, certes il n’a joué que 2 matchs cette semaine, en attendant celui de ce soir contre Brooklyn. Mais il fallait rendre hommage à l’entame démentielle du Slovène.

Le match de la semaine : Boston Celtics 113 – 114 Cleveland Cavaliers

Après un premier match s’étant conclu par une victoire de Cleveland en prolongation, les Celtics avaient à cœur de se venger des Cavaliers. Mais Cleveland pouvait compter sur le retour de blessure du meneur Darius Garland, qui va tout de suite réaliser un gros match. Les deux équipes se rendent coup pour coup pendant 48 minutes. Les Cavs mènent de deux points, mais Jayson Tatum postérise Jarrett Allen à quelques secondes de la fin, avant de bloquer un tir de Donovan Mitchell, pour forcer la prolongation.

Les deux équipes sont alors exténuées, mais les Cavaliers d’un énorme Mitchell prennent un peu d’avance au début de l’overtime. Boston arrive à recoller à une petite unité, profitant des mains tremblantes des leaders de Cleveland. La balle de la gagne est laissée à Jaylen Brown, qui est dans un très bon soir, mais malheureusement, le tir ne rentre pas et Boston s’incline pour la deuxième fois face à la bande de Darius Garland. Dans tous les cas, au vu des spectacles qu’ont été leurs affrontements jusque-là, on a très envie de voir ce que donnerait une série en 7 matchs entre ces deux équipes.

Le highlight de la semaine : Kevin Durant humilie Daniel Gafford

Il y a du mieux à Brooklyn depuis deux matchs. Le renvoi de Steve Nash semble plutôt réussir aux Nets, malgré l’absence de Kyrie Irving, mis de côté pour ses propos antisémites. En tout cas Kevin Durant, qui avait exigé son licenciement cet été, a pu célébrer le départ de ce coach qu’il détestait tant en salissant le pauvre Daniel Gafford. On espère qu’il s’était bien étiré les jambes avant de faire un tel grand écart.

Les principales affiches de la semaine à venir

Lundi : Toutes les équipes jouent ! Parmi les affiches intéressantes : Nets – Mavericks ; Blazers – Heat ; Celtics – Grizzlies.

Mercredi : Knicks – Nets; Suns – Wolves; Clippers – Lakers.

Jeudi : 76ers – Hawks.

Vendredi : Timberwolves – Grizzlies; Cavaliers – Warriors.

Samedi : Nets – Clippers; Blazers – Mavericks.

Dimanche : Thunder – Knicks (à 18h heure de Paris); Timberwolves – Cavaliers.

Rédacteur depuis juin 2021 - Spécialisé dans le basket américain, et amoureux des Cleveland Cavaliers. Celui qui ne s'est pas levé à 2h du matin pour un Cavs-Knicks ne connait pas la vraie fatigue.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une