Nous suivre

NBA 2021/2022

NBA – La perf’ française de la nuit : 26 points pour un Evan Fournier qui reprend du poil de la bête

Publié

le

Photo Icon Sport

NBA 2021/22 – Evan Fournier avait commencé en trombe sa saison, puis a connu une longue période de méforme depuis. Il ne disputait plus les fins de match et ne jouait plus qu’une vingtaine de minutes par rencontre. Cette nuit, le Français a repris confiance à domicile face aux Lakers. Dans la victoire des Knicks (score final 106-100), il a joué 42 minutes et en a profité pour scorer 26 points, avec une belle réussite au tir.

On attendait le deuxième gros match d’Evan Fournier sous le maillot des Knicks. Le Français avait démarré sa saison tout feu tout flamme par un match d’ouverture référence contre son ancienne équipe des Celtics. 32 points, des paniers clutchs, un record battu et une connexion avec Julius Randle qui commençait à prendre forme. On pensait que Fournier allait vivre une saison de rêve après des années de galère collective à Orlando. Mais la suite a été plus compliquée pour le natif de Charenton.

Quand il s’est retrouvé en panne d’adresse, il a voulu trop bien faire et ne pas forcer sa chance, quitte à refuser des tirs ouverts. Alors qu’il a pourtant été payé par les Knicks cet été afin d’apporter son shooting extérieur. En résulte un mois de novembre très moyen, avec 9 points de moyenne à des mauvais pourcentages (38% au tir dont 27% de loin), pour à peine 21 minutes jouées par match. Ce jusqu’à cette nuit face aux Lakers. En pleine forme dès l’entame (14 points dans le premier quart-temps), il a continué à mettre la pression aux Lakers. Comme lors de son premier match, ses coéquipiers ont alors continué à le chercher. Il a alors empilé les 3 points (6 en tout, record du premier match égalé). Fournier termine le match avec 26 points, 4 rebonds, 2 passes décisives à 8/14 au tir, et surtout, avec la victoire.

Un cinq majeur en quête de confiance

Si cette performance va indéniablement faire du bien à Fournier, elle soulage aussi tout un cinq majeur. Ces derniers matchs, les titulaires des Knicks se sont retrouvés à plusieurs reprises mis sur le banc en fin de match par le coach Tom Thibodeau. Ce dernier préférait l’énergie apportée par ses remplaçants. En termes de statistiques avancées, le cinq Walker/Fournier/Barrett/Randle/Robinson était en effet parmi les pires de la ligue. Ce qui a conduit à 7 défaites en 12 matchs pour les Knicks en novembre. Le meilleur joueur de l’équipe, Julius Randle, s’est dit encouragé après le match d’hier soir : « [Evan] est important dans l’équipe. Je vais m’assurer qu’il puisse se reposer sur moi et de toujours le mettre dans les meilleures conditions. […] Tout ça prend du temps… Mais une fois que l’alchimie va prendre, on sera une très très bonne équipe. »


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une