Nous suivre

NBA 2020-2021

NBA : le top 3 des pivots cette saison

Publié

le

NBA : le top 3 des pivots cette saison
Photo Getty Images

NBA 2020/21 – La saison de NBA touche bientôt à sa fin et laissera place aux playoffs dès le 22 mai. Entre statistiques individuelles et impact collectif, voici le top 3 des pivots de cette saison régulière.

Nikola Jokic, le géant serbe

Nikola Jokic réalise la campagne la plus aboutie de sa carrière, et sûrement la meilleure de la saison. Sauf grosse surprise, le pivot de Denver devrait remporter le titre de MVP. Le géant serbe n’en finit pas d’impressionner. 26.5 points, 10.9 rebonds et 8.4 passes en moyenne. En plus de ses statistiques phénoménales, la régularité et la résistance physique de Jokic sont remarquables. Le colosse de 26 ans n’a pas manqué le moindre match cette saison. 

Des performances hors-normes qui permettent aux Nuggets de pointer à la quatrième place de la conférence Ouest. La franchise de Denver présente l’un des cinq meilleurs bilans de NBA, en compagnie du Jazz, des Suns, des Sixers, des Clippers et à égalité avec les Nets. Après la blessure de Jamal Muray, les chances de titre NBA se sont brutalement réduites pour les Nuggets. Mais au vu de la saison époustouflante de Jokic, le géant serbe semble capable à lui seul d’amener sa franchise au sommet.

Joël Embiid, le favori déchu

Auteur de 28.8 points, 10.6 rebonds et 2.9 passes par match, Joël Embiid aurait probablement été récompensé du titre de MVP sans Jokic dans les pattes. Il a longtemps été désigné comme favori au titre, mais sa blessure au genou l’a éloigné des terrains trop longtemps pour y prétendre. Compliqué, pour ne pas dire impossible, de récompenser un joueur qui a raté une vingtaine de matchs alors que Jokic, son concurrent direct, n’a pas eu le moindre coup d’arrêt.

Malgré cet échec, Joël Embiid réalise la meilleure saison de sa carrière, tant individuellement que collectivement. En effet, Philadelphie est sur le point de terminer en tête de la conférence Est. Une première depuis la saison 2000/2001. À cette époque, Allen Iverson décrochait le titre de MVP tandis que son coéquipier Dikembe Mutombo était sacré Défenseur de l’année. Joël Embiid devrait être devancé par Nikola Jokic pour le titre de MVP, alors que son partenaire Ben Simmons ne touchera pas au trophée de Défenseur de l’année à cause d’un certain Rudy Gobert.

Rudy Gobert, la Tour Eiffel du Jazz

S’il n’est pas aussi habile que Jokic ou Embiid à trois points, Rudy Gobert possède de nombreuses qualités qui font de lui l’un des meilleurs pivots de la NBA. Une nouvelle fois impressionnant dans sa raquette, le Français devrait probablement remporter son troisième trophée de Défenseur de l’année. Le pilier des Jazz comptabilise 13.4 rebonds et 2.7 contres par match, faisant de lui le deuxième de la ligue dans ces domaines.

Rarement mis en avant pour autre chose que son talent défensif, Rudy Gobert a su prouver qu’il était important dans les deux moitiés de terrain. En effet, il affiche le meilleur pourcentage de la ligue avec 67.6% de réussite au tir. Son efficacité représente une réelle menace pour toutes les franchises de la NBA. Ces dernières prêtent souvent trop attention à défendre sur le pivot, laissant les snipers du Jazz s’exprimer à trois points. Et oui, même quand il n’a pas le ballon, Rudy Gobert se montre indispensable ! Premier de la conférence Ouest, le Jazz de Rudy Gobert semble être un sérieux prétendant à la course au titre NBA.


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une