Nous suivre

NBA

NBA : Quel avenir pour les Lakers ?

Publié le

Quel avenir pour les Lakers la saison prochaine
Photo Icon Sport

NBA – Après une année totalement ratée où ils n’ont pas pu se qualifier pour les playoffs, les Lakers sont revanchards à l’aube de cette nouvelle saison. L’objectif, retrouver les sommets de la conférence Ouest, avec peut-être la formation d’un nouveau Big Three en tête. 

On peut dire que l’histoire de LeBron James au Lakers est assez contrastée pour le moment. Certes, le natif d’Akron a remporté un quatrième titre chez les purple and gold lors des playoffs 2020 dans la bulle d’Orlando. Mais depuis, c’est beaucoup plus difficile. Si lors de sa première saison, les jeunes angelinos ont loupé de peu les playoffs à cause de la blessure du King, celle suivant le titre a été plus compliquée, avec l’élimination au premier tour face aux Phoenix Suns. Enfin, l’an dernier, miné par les blessures d’Anthony Davis et de LeBron James, et par la mauvaise connexion sur le terrain avec Russell Westbrook, le nouveau big three a échoué.

Exit donc Franck Vogel qui avait gagné le titre lors de sa première saison, c’est avec l’arrivée de Darvin Ham sur le banc que les Lakers vont tenter de retrouver une place dans le haut de la conférence Ouest. Plusieurs questions se posent alors sur la saison à venir, entre l’entraîneur, l’avenir de Russell Westbrook, la possible venue de Kyrie Irving, les blessures, et le renforcement de l’effectif.

Une première dans une franchise de légende

La première concerne donc le banc, et le nouveau venu Darvin Ham. Enfin nouveau, pas tant que ça, puisque le serial dunkeur, champion avec les Pistons en 2004 est aussi passé par les Lakers. Entre 2011 et 2013 sous la houlette de Mike Brown et Mike D’Antoni, le natif du Michigan effectue ses premières expériences d’adjoint en NBA dans la franchise de Kobe Bryant. Il signe ensuite pour 5 ans chez les Atlanta Hawks, afin de suivre Mike Budenholzer à Milwaukee. Un passage réussit puisque les Bucks vont décrocher le deuxième titre de champion de leur histoire. Longtemps pressenti pour prendre la suite de James Borrego du côté des Charlotte Hornets, c’est finalement à Los Angeles que Darvin Ham va récupérer une place de coach principal.

Si on s’attend à un jeu spectaculaire de sa part du côté de Los Angeles, en espérant revoir le fameux Showtime des années 80, le nouveau coach place une totale confiance en ses joueurs clés de l’effectif dont Russell Westbrook. « Russ [Westbrook] et moi avons déjà eu des discussions très instructives et le principal mot qui en est ressorti est sacrifice », a déclaré Darvin Ham en conférence de presse. Très confiant envers le MVP 2017, il a même ajouté que « Russell Westbrook est l’un des meilleurs joueurs que notre ligue ait connu »Des propos plutôt flatteurs quand on sait les galères vécues par le joueur ces dernières années, et les difficultés d’adaptation sur le terrain avec les deux autres superstars de l’équipe.

D’ailleurs, si LeBron s’est déclaré sur Twitter « tellement excité » de jouer sous les ordres du champion 2004, ce dernier rappelle qu’aucun passe-droit ne sera autorisé « Il y aura des sacrifices que LeBron [James] devra faire, comme tout le reste du roster ». Enfin, pour Anthony Davis, l’entraîneur en chef est certain qu’il sera le joueur déterminant de la bonne saison ou non des Lakers. « Je pense qu’il est la clef. Nous avons besoin qu’il soit en bonne santé (…) et à un niveau de champion NBA ». Si les blessures épargnent le natif de Chicago, il peut devenir l’un des atouts majeurs de son effectif et rayonner comme en 2020, l’année du titre.

Partira ? Partira pas ?

L’avenir de Russell Westbrook est quand même l’une des plus grandes interrogations dans la sphère des Lakers. Alors que le MVP 2017, s’est séparé de son agent de toujours avec qui il était depuis 14 ans, ce fameux Thad Foucher a déclaré que des « différences irréconciliables » ont été évoquées pour expliquer ce divorce. Selon lui, il ne faut pas que Westbrook quitte la franchise californienne, après déjà trois transferts en trois saisons. Il faut de la stabilité pour l’ancien du Thunder. Son ancien agent a indiqué à ESPN que les Lakers pourraient redescendre la valeur du joueur, qui ces dernières saisons a du mal à afficher son meilleur niveau.

Le marché indique aux Lakers qu’ils doivent ajouter de la valeur à côté de Russell dans le moindre scénario de transfert. Et même avec cela, un tel échange pourrait le forcer à quitter sa nouvelle équipe via un buyout. Mon avis est que ce genre de transaction servirait uniquement à diminuer la valeur de Russell et que sa meilleure option est de rester avec les Lakers, en profitant de son statut de titulaire et de la confiance offerte publiquement par Darvin Ham.

Avec des statistiques en très grosse baisse du côté de Los Angeles par rapport à son passage à Washington ou OKC, le recordman du nombre de triple double dans l’histoire de la NBA, n’a pas réussi à effectuer une nouvelle saison à ce niveau. On a vu qu’il avait également du mal à s’adapter au style de jeu des Lakers, avec des difficultés au niveau du shoot et un manque de confiance pour prendre des tirs ouverts. En plus de ça, s’ajoutent notamment des problèmes avec certains spectateurs, souvent limites, voire insultants avec lui. Reste à savoir si Rob Pelinka, le président des opérations basket va décider de le conserver, lui et sa player option qu’il vient d’activer à 47 millions de dollars, ou s’il souhaite l’échanger dans un trade sûrement à trois équipes, pour faire venir un autre joueur de classe mondiale mais qui pose quelques problèmes, un certain Kyrie Irving.

Le retour de LeBron – Kyrie ?

Alors que tout le monde attendait la décision de Kyrie Irving avant le début de la free agency, pour savoir s’il allait continuer son aventure chez les Nets, le natif de Melbourne a finalement exercé sa player option et prolongé pour 36,5M$. Décidé à rester du côté de Brooklyn, c’est finalement Kevin Durant qui a pris tout le monde de court en annonçant sa volonté de partir des Nets. Une annonce qui bouscule le monde de la NBA, et en attendant le nom de la future franchise de KD, Irving pourrait finalement lui aussi être transféré ailleurs. Les Lakers fortement intéressés par la venue du septuple All-Star, hésitent encore à faire all-in pour l’ancien joueur des Cavaliers. Pourtant, sa venue est l’une des volontés de LeBron James qui met la pression sur sa franchise pour signer son coéquipier du titre de 2016 avec Cleveland.

Mais pour récupérer le numéro un de draft 2011, Los Angeles va sûrement devoir monter un trade à trois équipes. Et même si une autre franchise n’est pas concernée par le trade avec les Nets, ce qui est sûr, c’est que Russell Westbrook devra être inclus dans l’échange. Mais également deux autres premiers tours de draft (2027 et 2029) seraient dans l’échange, ainsi qu’un jeune joueur prometteur comme Talen Horton-Tucker. Un échange peut-être trop lourd, selon le journaliste d’ESPN Dave McMenamin, ce qui bloquerait les dirigeants de la franchise californienne à tout céder, pour un joueur bourré de talent, mais avec beaucoup de problèmes ces derniers temps, et surtout beaucoup de blessures.

Si le joueur de 30 ans débarque du côté de Los Angeles, nul doute que le fit sera bon, avec un LeBron James qu’il a côtoyé durant 3 saisons chez les Cleveland Cavaliers, où ils auront disputé trois finales NBA avec un titre. Il pourrait aussi devenir le meneur de jeu idéal pour Anthony Davis, qui n’avait jusqu’à présent pas trouvé de cohésion avec Russell Westbrook. Reste à savoir qui pourra entourer le nouveau Big Three, car on le sait bien, un titre ne se gagne pas uniquement avec un cinq majeur de star, il faut aussi un banc de très grande qualité.

Qui pour entourer les stars ?

Le banc, c’est ce qu’a essayé de renforcer Rob Pelinka depuis le début de cette free agency. Avec un cap space limité, le président des opérations basket a tenté de recruter des joueurs pour apporter de la profondeur à l’effectif en reconstruction. C’est donc Juan Toscano-Anderson (1 an, salaire minimum, Warriors), Troy Brown Jr (1 an salaire minimum, Bulls), Lonnie Walker IV (1 an, 6M$, Spurs), Damian Jones (2 ans, 2M$ l’année, Kings), et Thomas Bryant (1 an, 2M$, Wizards), qui sont venus renforcer l’équipe Pourpre et Or.

Il manque malgré tout de la profondeur à quasiment tous les postes. Il va falloir recruter en priorité un arrière et un ailier capables d’être titulaires ou d’épauler les stars, mais aussi un pivot pouvant remplacer Anthony Davis si ce dernier est blessé. Reste maintenant à savoir qui de Kyrie Irving ou Russell Westbrook sera à la mène de cette équipe. Avec comme ambition pour LeBron James de retrouver les playoffs et décrocher un cinquième titre personnel, mais surtout de devancer les Boston Celtics au palmarès avec un potentiel 18ème titre.


Fan absolu de foot et d'un certain club à l'étoile en bleu et blanc. Amateur de beau jeu et d'Argentins au pied gauche magique. Passionné de sport US (NBA, NFL, MLS) et loyal à la Damian Lillard. Je suis là pour vous apporter tout ce que le sport peut nous donner.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une