Nous suivre

Football

OL : Quatre pistes pour remplacer Rudi Garcia

Idriss Ahamada

Publié

le

OL : Quatre pistes pour remplacer Rudi Garcia
Photo Icon Sport

TRANSFERTS – Le départ de Rudi Garcia étant désormais officiel, l’OL va pouvoir travailler à sa succession. Dicodusport vous propose une liste de prétendants potentiels au banc lyonnais.

C’était le secret le moins bien gardé de France. Mais le suspense est officiellement levé : en fin de contrat au 30 juin, Rudi Garcia ne sera pas reconduit sur le banc de l’Olympique Lyonnais. Le coach paie son désamour chronique avec les supporters lyonnais. Et aussi la non qualification en Ligue des Champions, malgré un effectif de qualité et l’absence de Coupe d’Europe cette saison.

Un choix important va devoir s’opérer pour Jean-Michel Aulas. Le nouveau coach devra susciter l’adhésion des supporters et guider Lyon vers un retour en Champions League. Voici la liste des prétendants potentiels au poste.

Roberto De Zerbi, 41 ans, libre

Cette piste fait rêver les supporters de l’OL. Salué en Italie et en Europe pour la qualité du jeu qu’il prône, le coach italien a annoncé hier son départ de Sassuolo, où il a passé les 3 dernières saisons. Ce départ programmé a de nouveau vendu du rêve aux supporters rhodaniens. Mais malgré l’intérêt prononcé des Lyonnais, De Zerbi pourrait finalement poser ses valises au Shakhtar Donetsk. Le coach italien a nié avoir trouvé un accord avec eux. Mais toute la presse de son pays est unanime pour confirmer que l’affaire est en bonne voie. Cette piste est encore ouverte pour le moment. Mais chaque jour qui passe la rapproche de la fermeture.

Christophe Galtier, 54 ans, Lille

Tout nouveau champion de France avec le LOSC, Christophe Galtier est très courtisé. Sauf miracle de Lourdes, le coach ne continuera pas son aventure dans le nord de la France, malgré le fait que son contrat court jusqu’en 2022. Cette situation a mis Jean-Michel Aulas en alerte. Selon le journal L’Équipe, Galette est la priorité absolue du président de l’OL. JMA veut tenter le tout pour le tout pour convaincre Galtier de rejoindre Lyon.  Néanmoins pour espérer boucler ce dossier, l’OL devra composer avec deux éléments importants :

Tout d’abord, la réticence des supporters. Christophe Galtier a entraîné pendant 7 longues saisons l’ennemi ultime de l’OL, l’AS Saint-Étienne. Même s’il n’a pas tenu de propos outrageants envers l’institution lyonnaise lors de son mandat chez le rival, le passé de Christophe Galtier ne plait pas à tous les supporters. Ces derniers qui ont déjà moyennement apprécié les passage de Bruno Genesio et Rudi Garcia pourraient continuer leur grogne si Galtier devait arriver.

Mais sur ce dossier, le principal obstacle à la route lyonnaise se nomme concurrence. L’OGC Nice a proposé un véritable pont d’or à Christophe Galtier pour qu’il s’installe sur le banc niçois l’an prochain. Le projet mené par Ineos et la possibilité de doubler son salaire mensuel ne laissent pas insensible le coach. Autre concurrence importante, l’étranger. Après avoir licencié Gennaro Gattuso dimanche, Naples pourrait tenter de séduire Christophe Galtier. Le coach marseillais s’est déclaré plusieurs fois intéressé par un bon challenge à l’étranger. La possibilité d’évoluer dans le bouillant stade Diego Maradona et d’essayer de ramener Naples en Ligue des Champions pourraient être des arguments importants.

Bien qu’étant prioritaire dans l’esprit du président, la piste Galtier est loin d’être la plus chaude à l’heure actuelle. L’Olympique Lyonnais devra être hyper convaincant pour espérer le recruter. Mais en cas d’échec sur ce dossier, Jean-Michel Aulas a d’autres atouts dans son jeu.

Christophe Galtier, entre Nice et Lyon

Christophe Galtier, entre Nice et Lyon – Photo LOSC

Peter Bosz, 57 ans, libre

L’autre piste étrangère mène au coach néerlandais Peter Bosz. Ce dernier s’est fait connaitre en menant l’Ajax Amsterdam en finale de la Ligue Europa en 2016-2017. Après cette réussite, Bosz a connu deux expériences mi-figue mi-raisin en Allemagne, d’abord au Borussia Dortmund, puis au Bayer Leverkusen. Libre depuis mars 2021, le coach néerlandais pourrait rebondir du côté de Lyon.

Son style de jeu offensif et sa capacité à faire confiance aux jeunes ont tout pour plaire au public lyonnais. Mais pour le moment, le club n’a tenté aucune approche concrète envers le coach batave.

Juninho Pernambucano, 46 ans, Lyon

C’est la surprise du chef. L’Équipe a annoncé que Jean-Michel Aulas réfléchissait à rapprocher du terrain son directeur sportif Juninho. Mais la piste serait finalement proche d’être abandonnée. En effet, Juninho n’a aucun diplôme. L’absence de ce précieux sésame l’empêcherait de diriger les matchs en Coupe d’Europe, et exposerait l’OL à de lourdes amendes à chaque match de L1. Face à ce constat, la direction lyonnaise a finalement changé son fusil d’épaule.

Autres prétendants potentiels : Patrick Vieira, Lucien Favre, Leonardo Jardim, Paulo Fonseca.


Passionné de sport depuis toujours, c’est tout naturellement qu’après avoir compris que je n’avais pas le niveau pour jouer à Manchester United, et pas la force nécessaire pour combattre à l’UFC que je me suis tourné vers le journalisme pour raconter les exploits et les histoires de ceux qui en sont capables. Le football, surtout quand il est joué en Angleterre, reste mon premier amour. Mais j’aime aussi veiller la nuit pour vous parler de KO et de victoires unanimes à l’UFC ou sur les rings de boxe. Mon côté fan de Wayne Rooney m’a également poussé à devenir polyvalent et à parler aussi de rugby (à XIII comme à XV) et occasionnellement de cyclisme. C’est donc logiquement que j’ai rejoint Dicodusport, pour pouvoir parler de l’actualité, sur tous les terrains.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une