Nous suivre

Cyclisme

Omloop Het Nieuwsblad 2021 : les coureurs à suivre

Emilien Descampiaux

Publié

le

Omloop Het Nieuwsblad 2021 - Les coureurs à suivre
Photo AG2R Citroën

CYCLISME – Faire une sélection des favoris pour la classique d’ouverture en Belgique, l’Omloop Het Nieuwsblad, peut être un travail délicat à faire avec le calendrier cycliste qui est de plus en plus décimé ces dernières semaines. Beaucoup de grands noms n’ont pas énormément de kilomètres au compteur. De plus, on n’est pas à l’abri d’une surprise comme Michael Valgren, Luca Paolini ou Sebastian Langeveld par le passé.

Tous contre la Deceuninck-Quick Step ?

D’abord, le premier qui nous vient à l’esprit est le champion du monde Julian Alaphilippe. Battu par Sosa sur les pentes du Ventoux, le chouchou du public français a montré qu’il avait très bien récupéré de sa chute sur le Tour des Flandres. Excellent puncheur, Alaphilippe a montré de très bonnes dispositions sur les monts en accompagnant Van Aert et van der Poel sur le Ronde avant de croiser la route d’une moto suiveuse. De plus, le Français aura autour de lui une sacrée équipe de spécialistes avec Yves Lampaert, 2ème l’an dernier, le vainqueur de Kuurne-Bruxelles-Kuurne 2020 Kasper Asgreen, Florian Sénéchal, le lauréat de 2019 Zdeněk Štybar, Tim Declercq et l’homme en forme Davide Ballerini. Si l’homme au maillot arc-en-ciel est dans un jour sans, les loups auront d’autres prédateurs à la victoire.

Ensuite, le deuxième favori sera Greg Van Avermaet, fraîchement arrivé cet hiver chez AG2R Citroën. Le champion olympique formera désormais un duo avec son ami Oliver Naesen. GVA ne sera plus aussi isolé que lors des dernières éditions. Deuxième de la première étape sur le Tour des Alpes-Maritimes et du Var et très en jambe à Bessèges, il connaît parfaitement l’Omloop, couse sur laquelle il a levé les bras à deux reprises (2016 et 2017).

Puis, du côté des outsiders, on aura un œil d’abord chez Lotto Soudal avec Tim Wellens, vainqueur de l’Étoile de Bessèges . Le Limbourgeois a fait de l’Omloop un objectif important pour lui. Mais, il doit faire face à un coup de froid qui l’a contraint à abandonner sur le Tour de La Provence. Cela a-t-il affecté sa condition ? L’autre carte du manager John Lelangue pourrait être le vétéran Philippe Gilbert, même si on sait que son état de forme n’est pas optimal.

Stuyven et Pedersen pour la Trek-Segafredo

Du côté du tenant du titre, on a beaucoup moins de certitudes puisque Jasper Stuyven n’a pas encore roulé en compétition. Cependant, la Trek Segafredo aura deux cartes dans son jeu avec le Danois Mads Pedersen, lauréat de Gent-Wevelgem 2020 et d’Edward Theuns. Ces deux coureurs seront très dangereux au sprint et ont rassuré sur leurs courses de rentrée.

Ensuite, une autre équipe pourra s’appuyer sur un joli duo, la DSM de Romain Bardet avec Tiesj Benoot et le 3ème de l’édition précédente Søren Kragh Andersen. Sur le dernier Tour de France, l’ancienne Sunweb a su profiter de son statut d’outsider pour glaner de nombreux bouquets. Bardet a montré sur le dernier Ronde qu’il pouvait jouer l’équipier de luxe.

Enfin, Matteo Trentin (UAE), Nils Pollitt (BORA-Hansgrohe), Sep Vanmarcke (Israel Start – Up Nation), Stefan Küng (Groupama-FDJ) et Dylan Teuns (Bahreïn Victorious) seront également des outsiders à surveiller samedi. Quatrième l’an dernier, Trentin a une très belle pointe de vitesse, Küng assume de mieux en mieux son statut de leader, Vanmarcke est un ancien vainqueur avec de la bouteille mais pas mal de malchance, Politt sera le leader unique de sa formation en l’absence de Sagan et Teuns a déjà brillé dans le passé sur l’Omloop. En l’absence de Mathieu van der Poel et de Wout van Aert, on devrait assister à une course très ouverte.

À lire aussi

Emilien Descampiaux


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?