Nous suivre

Open d'Australie 2022

Open d’Australie 2022 : Les principaux résultats du 25 janvier

Sébastien Gente

Publié le

Open d'Australie 2022 Les principaux résultats du 25 janvier
Photo Icon Sport

OPEN D’AUSTRALIE 2022 – Pour la neuvième journée de l’Open d’Australie, ce sont les premiers quarts de finale qui étaient au programme aujourd’hui. Quatre rencontres importantes avec, bien entendu, le match de Gaël Monfils en point d’orgue.

Monfils tombe avec les honneurs

Si proche, si loin. Le parcours de Gaël Monfils s’est donc arrêté en quart de finale, avec une défaite en cinq manches contre l’Italien Matteo Berrettini (6-4, 6-4, 3-6, 3-6, 6-2). Le Parisien aura eu le mérite de ne jamais lâcher. Après deux premiers sets assez ressemblants, où il aura concédé le break en fin de manche, il a remis la machine en route et remporté les deux suivants. Mais le finaliste du dernier Wimbledon a pris à la gorge le Français dès le début de la dernière manche, et pris la tête pour ne jamais la lâcher. Le tournoi de Monfils reste cependant positif et laisse augurer d’une saison de qualité pour le n°1 Français.

Nadal est insubmersible

De retour à la compétition en ce mois de janvier après une longue absence, Rafael Nadal n’a rien perdu de sa combativité. Face à Denis Shapovalov, sur un nuage après son succès contre Alexander Zverev au tour précédent, l’Espagnol aura été sérieusement inquiété et bousculé mais s’en est tout de même sorti en cinq manches (6-3, 6-4, 4-6, 3-6, 6-3). Quand le Canadien est revenu à deux manches partout, on ne donnait pas cher des chances du roi de Roland-Garros, qui souffrait de surcroit de problèmes d’estomac. Mais Nadal a fait parler sa grinta et son expérience pour retrouver les demi-finales de l’Open d’Australie, après trois ans d’absence. Ce sera donc face à Berrettini qu’il tentera de rejoindre sa sixième finale ici.

Barty toujours impériale

Les tours passent et Ashleigh Barty n’est toujours pas inquiétée. Contre Jessica Pegula, elle a brutalement accéléré à 3-2 pour remporter les neuf derniers jeux et le match (6-2, 6-0) sans trembler un seul instant. La n°1 mondiale avait mis fin à sa saison après l’US Open, et fait de ce Grand Chelem à domicile un objectif majeur de sa saison. Force est de constater qu’elle tient pour l’instant son tableau de marche. Il ne lui reste plus que deux matchs à gagner, mais sa demi-finale contre l’une des joueuses les plus en forme de ce début de saison, Madison Keys, vaudra le détour.

La rédemption de Madison Keys

Ancienne finaliste de l’US Open et pensionnaire du top 20 pendant plusieurs années, Madison Keys était sur la pente descendante la saison dernière. Peu régulière et peu victorieuse, elle avait quitté les 50 premières places. Mais après son titre à Adelaïde en début de saison, l’Américaine a confirmé son renouveau en se qualifiant pour le dernier carré. Après avoir dominé la lauréate d’Indian Wells, Paula Badosa, en 8èmes, elle a coupé la tête de la championne de Roland-Garros, Barbora Krejcikova, sans trembler (6-3, 6-2). Elle disputera pour la deuxième fois les demi-finales de ce tournoi après 2015, alors qu’elle n’avait pas dépassé le troisième tour d’un grand chelem depuis 2019, mais sera une énorme outsider face à la favorite de ce tournoi, Ashleigh Barty.


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une