Nous suivre

Football

PSG version Pochettino, des lacunes qui ne datent pas d’hier

Publié

le

PSG version Pochettino, des lacunes qui ne datent pas d'hier
Photo Icon Sport

LIGUE DES CHAMPIONS – Le PSG a été tenu en échec sur la pelouse de Bruges ce mercredi (1-1). Et voilà que de nombreux observateurs tombent déjà à bras raccourcis sur le trio Neymar-Messi-Mbappé. Culture de l’instant encore et toujours, alors que le PSG version Pochettino déçoit depuis la prise de fonction de l’Argentin. 

Une nouvelle fois, Paris a failli collectivement. Car même si le trio de rêve n’a pas brillé, c’est bien le collectif parisien dans son ensemble qui est une nouvelle fois à blâmer. Pas d’intensité en phase défensive, un plan de jeu invisible ou encore un trio d’attaquants qui ne prend pas sa part de responsabilité défensive : les maux du PSG sont nombreux et sont présents depuis la prise de fonction de Mauricio Pochettino.

Pochettino mieux que Tuchel ?

L’entraîneur allemand Thomas Tuchel a été débarqué fin 2020, même pas 6 mois après avoir emmené le club pour la première fois de son histoire en finale de Ligue des Champions, sur un fond d’une guerre d’égos avec son directeur sportif, Leonardo. Mais alors, Mauricio Pochettino fait-il mieux ? D’abord, d’un point de vue comptable, le nouvel entraîneur en est à 68% de succès en 41 matchs depuis sa prise de fonctions, alors que Thomas Tuchel était lui à presque 76% en 127 rencontres. Ajoutez à cela que le PSG s’est arrêté un tour plus tôt en Ligue des Champions, et qu’il n’a pas été champion de France, une première depuis 2017 pour le club de la capitale.

Sur le plan du jeu, le constat est identique, hormis la première période du match aller face au Bayern Munich, le PSG version Pochettino ne semble pas avoir de plan de jeu et se repose sur ses individualités en phase offensive. Sans le ballon, c’est encore pire, puisque les attaquants ne défendent quasiment pas, peu importe qui est aligné, et l’ensemble de l’équipe, milieu de terrain en première ligne, manque d’intensité dans ses courses et replacements. Si la fin du mandat de Tuchel a été moins bonne qualitativement, en partie à cause d’histoires extra-sportives, le PSG avec l’Allemand aux commandes était plus séduisant.

Les stars, l’arbre qui cache la forêt

Si elles sont pointées du doigt pour leur prestation ratée face à Bruges, les stars du PSG ont souvent caché la misère du jeu proposé par l’équipe depuis l’arrivée du coach argentin. Kylian Mbappé sort d’une saison à plus de 40 buts alors que Neymar a souvent donné de l’air à ses coéquipiers et permis au bloc de remonter grâce à sa conservation du ballon. Le nouveau trio qu’ils forment avec Lionel Messi peut fonctionner mais comme en équipe de France depuis le retour de Karim Benzema, il faut que le reste de l’équipe se mette au diapason, car le foot se joue à 11, et pas à 3.

Mauricio Pochettino a-t-il les clés pour faire mieux jouer le PSG ? Ce qui est sûr, c’est que le temps presse car après bientôt neuf mois au club, le collectif n’a pas progressé, au mieux il a stagné, mais il a surtout certainement un peu régressé. Avec Manchester City dans sa poule, Paris sera vite fixé sur sa capacité ou non à jouer en équipe, avec 11 joueurs impliqués à fond dans un vrai plan de jeu, mis en place par le coach.


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une