Nous suivre

Roland-Garros 2022

Qui est Casper Ruud, l’adversaire de Rafael Nadal en finale de Roland-Garros ?

Romain Fiore

Publié le

Qui est Casper Ruud, l'adversaire de Rafael Nadal en finale de Roland-Garros
Photo Icon Sport

ROLAND-GARROS 2022 – Qualifié pour la première fois en finale d’un Grand Chelem, Casper Ruud va découvrir la finale de Roland-Garros face à l’ogre de la terre battue, Rafael Nadal. Focus sur celui qui pourrait devenir le nouveau roi de la terre ocre. 

Son père, son idole

Qui peut empêcher Rafael Nadal de remporter ce dimanche 5 juin, un quatorzième Roland-Garros ? Celui qui n’a jamais perdu une finale au tournoi parisien, va affronter pour la première de sa longue carrière le Norvégien Casper Ruud. Le numéro 8 mondial, assez peu connu du grand public, est pourtant depuis quelques temps, un cador sur terre battue, sa surface de référence. Au point d’être le joueur le plus performant sur la terre ocre depuis 2020, lui qui y a remporté 66 matchs, contre 51 pour Tsitsipas, 47 pour Schwartzman et 43 pour Djokovic. Ce spécialiste a même glané 7 de ses 8 titres sur terre battue, dont le dernier à Genève, avant Roland-Garros.

Le natif d’Oslo ne vient pourtant pas d’un pays destiné au tennis. La Norvège, pays de Johannes Boe et Erling Haaland, n’a aucune figure tennistique, hormis un certain Christian Ruud, son père qui fut professionnel entre 1991 et 2001. Si le jeune Casper hésite entre le football, le hockey et le golf, c’est à onze ans qu’il annonce à son père qu’il veut taper dans la balle jaune. Qui de mieux placé que lui pour devenir son entraîneur et débuter sa formation ? C’est le joueur lui-même qui décrit le mieux cette relation avec son paternel.

Il a une part très importante dans mon succès, depuis que je suis tout petit. Je viens d’une petite nation du tennis et j’ai peu de source d’inspiration en Norvège à part lui, résume Casper. Il est le seul à connaître aussi bien le tennis et comment gérer sa vie sur le circuit au quotidien. C’est un énorme avantage d’avoir un père si proche de moi qui m’aide dans ma vie de joueur de tennis professionnel.

Le grand fan de Nadal

Pour parfaire sa formation, le finaliste de Roland-Garros s’envole vers l’Espagne pour rejoindre Manacor, et une certaine Rafa Nadal Academy. Le centre de formation de son futur adversaire, est aussi celle de son idole. Il s’inspire des valeurs et de l’état d’esprit de l’Espagnol, au point d’avoir des ressemblances dans sa personnalité, lui qui ne fait jamais de bruit et de scandale, c’est l’un des joueurs les plus humbles du circuit.

Preuve de l’éclosion du Scandinave sous le giron ibérique, l’évolution de son classement ATP : 113ème fin 2018, il est 54ème à la fin de l’année 2019 avant d’entrer dans le top 30 en 2020. Désormais huitième à l’ATP, il vise le top 5 dans les années à venir.

Celui qui aura mis fin à la carrière de Tsonga

Si le Norvégien a beaucoup fait parler de lui en début de tournoi, c’est parce qu’il a affronté Jo-Wilfried Tsonga lors du premier tour de cette édition. Un moment émouvant où le Français s’est incliné en quatre sets dans un match dantesque, et où Ruud, a mis fin à la carrière du Mousquetaire. Interrogé après ce match, lors de la commémoration de JWT, le vainqueur s’est effacé : «Je ne suis pas là pour parler de moi ou du match,  je veux parler de Jo », le tout lui rendant un hommage appuyé en toute sobriété.

Cette année, Ruud a su saisir sa chance, dans un tableau où il a pu éviter les favoris comme Nadal, Djokovic et Alcaraz, et où seul Tsitsipas, spécialiste de la terre battue, était un obstacle sérieux. En éliminant Tsonga, Ruusuvuori, Sonego, Hurkacz, le jeune prodige danois Rune, puis le vainqueur de l’US Open 2014 Marin Cilic, Casper Ruud a profité de son appétence pour la terre battue pour se hisser en finale. Comme l’a évoqué Mats Wilander, il a su saisir « une opportunité en or ».

L’opportunité de sa vie

Ce dimanche, il va avoir à faire à Rafael Nadal, le meilleur joueur de l’histoire sur terre battue. Et s’il a eu l’habitude d’affronter l’Espagnol à l’entraînement, ces deux-là ne se sont jamais encore affrontés en compétition. Il faudra pour le Norvégien être à son meilleur niveau face au taureau de Manacor, qui voudra appuyer sur son point faible, le revers, comme le souligne Patrick Mouratoglou à France Télévisions.

Ils ont des jeux qui sont assez similaires, ce que je crains, c’est qu’il a un point faible, son revers qui est très en-dessous de son coup droit. En face, Rafael Nadal sait toujours très bien exploiter les points faibles de ses adversaires, et en plus de ça, étant gaucher, il va toucher le revers de son adversaire avec plus de facilité.

Le plus grand défi de sa carrière se dresse maintenant, pour celui qui veut entrer dans la légende du sport norvégien.

Fan absolu de foot et d'un certain club à l'étoile en bleu et blanc. Amateur de beau jeu et d'Argentins au pied gauche magique. Passionné de sport US (NBA, NFL, MLS) et loyal à la Damian Lillard. Je suis là pour vous apporter tout ce que le sport peut nous donner.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une