Nous suivre

Roland-Garros 2022

Roland-Garros 2022 : Gaston, Tsonga, Cornet, les résultats de ce mardi 24 mai

Sébastien Gente

Publié le

Roland-Garros 2022 Gaston, Tsonga, Cornet, les résultats de ce mardi 24 mai
Photo Icon Sport

ROLAND-GARROS 2022 – Jo-Wilfried Tsonga a fait ses adieux aujourd’hui, mais cela ne doit pas éclipser la magnifique performance d’Hugo Gaston. Richard Gasquet, Caroline Garcia et Alizé Cornet verront également le deuxième tour. 

L’évènement de la journée, ce sont bien sur les adieux au tennis de Jo-Wilfried Tsonga. Face à Casper Ruud, top 10 mondial, le finaliste de l’Open d’Australie 2008 s’est offert une sortie à la hauteur de son immense carrière, assorti d’un hommage incroyable. Une belle façon de dire au revoir à l’un des plus grands tennismen français du XXIème siècle.

L’autre temps fort chez les messieurs, c’est la superbe victoire d’Hugo Gaston sur Alex du Mineur, n°20 mondial. En cinq sets et plus de quatre heures, le Français a de nouveau fait vibrer le public du court Suzanne-Lenglen et décroché un succès mémorable de plus Porte d’Auteuil. Richard Gasquet, vainqueur tranquille de Lloyd Harris, est le second qualifié du jour. Il aura cependant fort à faire au prochain tour contre le prometteur Sebastian Korda.

De la casse chez les Bleus

Néanmoins, beaucoup de Tricolores son restés à quai. En premier lieu, Ugo Humbert, qui n’a toujours pas remporté le moindre match en carrière dans le grand tableau de Roland-Garros. Le Français à mené 2 sets à 1 avant de céder contre le Finlandais Emil Ruusuvuori. Arthur Rinderknech n’aura pas existé contre le Kazakh Alexander Bublik. Benoît Paire n’aura jamais réussi à enflammer la rencontre, et s’est incliné en quatre sets contre Ilya Ivashka.

Adrian Mannarino et Benjamin Bonzi n’auront eux été que trop peu menaçants contre Federico Delbonis et Frances Tiafoe, s’inclinant en trois manches. En soirée, Lucas Pouille a déçu, s’inclinant en quatre manches contre le qualifié Zdenek Kolar. A l’heure où nous écrivons ces lignes, Gilles Simon menait 1 set à 0 contre Pablo Carreno Busta.


Chez les favoris, Daniil Medvedev a été tranchant contre Facundo Bagnis (trois fois 6-2). Mais la (demi) surprise du jour est la déroute de Denis Shapovalov, rarement à l’aise toutefois sur terre battue. Le Canadien a été torpillé en trois manches par le grand espoir danois Holger Rune. Andrey Rublev, Hubert Hurkacz, Jannik Sinner et Christian Garin verront eux le second tour.

Les taulières françaises au rendez-vous

Caroline Garcia effectuait son retour après une blessure au pied. Atterrissage réussi pour « Caro » qui a dominé l’Américaine Taylor Townsend 6-3, 6-4. Une belle entrée en matière pour la Française, qui aura toutefois fort à faire au prochain tour avec l’Américaine Madison Keys, demi-finaliste ici en 2018.

L’autre entrée en matière réussie est celle d’Alizé Cornet. Pour son 61ème tableau final de grand chelem (à 1 unité du record d’Ai Sugiyama), la Niçoise a désintégré la Japonaise Misaki Doi 6-2, 6-0. La suite s’annonce cependant moins réjouissante face à la lauréate 2017 de ce tournoi, la Lettonne Jelena Ostapenko.

Dommage pour Andrianjafitrimo et Paquet

Invitée pour ce tournoi, Tessah Andrianjafitrimo aura eu sa chance contre l’ancienne n°1 mondiale Karolina Pliskova. Elle a mené d’une manche, avant que la Tchèque ne retrouve son niveau pour l’emporter en trois manches. En soirée, Chloé Paquet a connu le même type de match contre Aryna Sabalenka, pour malheureusement le même résultat, bien qu’elle ait beaucoup plus menacé la Biélorusse (2-6, 6-3, 6-4). Fiona Ferro, elle, n’aura pas existé contre Paula Badosa (6-2, 6-0).

Du côté des têtes de série, Danielle Collins, Elena Rybakina et Jessica Pegula se sont qualifiées sans trop de problèmes. Simona Halep, elle, aura dû prendre son temps et trois sets avant de venir à  bout de la prometteuse Allemande Nastasja Schunk (6-4, 1-6, 6-1). La demi-finaliste surprise de l’an dernier, Tamara Zidansek, est également qualifiée.


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une