Nous suivre

Rugby à XV

Rugby Tournée d’été : Les All Blacks prennent leur revanche sur l’Irlande

Sébastien Gente

Publié le

Rugby Tournée d'été Les All Blacks prennent leur revanche sur l'Irlande
Photo Icon Sport

RUGBY – TOURNÉE D’ÉTÉ – Bousculés en début de rencontre, les All Blacks ont ensuite joué à leur main et dominé les Irlandais (42-19), à l’issue d’une partie spectaculaire. Ils prennent leur revanche après leur défaite subie en novembre, et entament parfaitement cette série de trois tests-matchs contre le XV du Trèfle. 

C’était le premier match des All Blacks depuis leur tournée européenne à l’automne dernier. En plus d’avoir perdu contre les Bleus, ils s’étaient au préalable inclinés en Irlande. La Nouvelle-Zélande avait donc soif de revanche à domicile, et pouvait s’appuyer sur une invincibilité de 13 ans sur ses terres. Mais l’Irlande était loin de se présenter en victime expiatoire. Le XV du Trèfle, deuxième du Tournoi des 6 Nations, entamait cette série de trois tests-matchs avec pour objectif de gagner en Nouvelle-Zélande pour la première fois de son histoire.

Les Blacks touchés mais pas coulés

Après un round d’observation sous forme de ping-pong rugby, les deux équipes se mettent enfin à jouer. Et c’est l’Irlande qui va à dame dès sa première initiative d’envergure. Après un départ au ras de Dan Sheehan, les Verts vont insister au ras, parfaitement cornaqués par Jamison Gibson-Park. L’action va durer 18 temps de jeu, jusqu’à trouver Keith Earls qui aplatit en moyenne position (0-5, 7ème).

Les Irlandais sont à deux doigts de doubler la mise, mais Beauden Barrett sauve les siens d’une interception salvatrice, l’essai semblant tout fait pour Robbie Henshaw à la suite d’un coup de pied à suivre magique de Jonathan Sexton (14ème). Mais contre les All Blacks, ne pas convertir ses occasions se paye cash. Après avoir remis la main sur le ballon, les locaux entament une action d’envergure jusqu’à trouver Leicester Fainga’anuku sur l’aile, qui échoue à un mètre. Le ballon ressort pour Jordie Barrett, qui franchit la ligne (7-5, 21ème).

La machine All Blacks se met en route

Vexés, les Irlandais repartent à l’assaut. Ils multiplient les offensives au ras, insistent dans le fermé pour perturber la défense néo-zélandaise. Mais leur maladresse se retourne contre eux quand Sevu Reece récupère un ballon tombé à l’entrée de ses propres 22 mètres. L’ailier réalise une course de 80 mètres pour inscrire son 14ème essai en 18 sélections (14-5, 32ème).

Comble de malchance, Jonathan Sexton, une fois n’est pas coutume, sort sur protocole commotion. Les Irlandais sont sonnés et perdent pied. La défense est désorganisée et Beauden Barrett analyse parfaitement la situation. Sur une offensive à l’orée des 22 mètres, il délivre une passe au pied parfaite pour Quinn Tupaea, qui aplatit entre les poteaux (21-5, 35ème).

La défense irlandaise prend l’eau de toute part. Les All Blacks exploitent les largesses adverses, par l’intermédiaire d’Aaron Smith. Le demi de mêlée prend l’intervalle au ras, tape par-dessus pour lui-même, mais échoue à aplatir. Le ballon n’est pas récupéré par les Irlandais et est aplati régulièrement par Ardie Savea. Le coup est rude pour le XV du Trèfle (Mi-temps : 28-5).

Le spectacle au rendez-vous

Les Irlandais ne sont cependant pas du genre à perdre sans combattre. Ils repartent à l’assaut des 22 mètres néo-zélandais dès l’entame de la deuxième mi-temps. et sont rapidement récompensés. Après une séance d’usure de la défense adverse, Garry Ringrose finit par trouver la solution en coin (28-12, 45ème).

Mais les Irlandais semblent pécher physiquement, et peinent à maintenir leur solidité défensive. Cela se vérifie quand Ardie Savea vient se proposer dans la ligne d’attaque. Le n°8 échappe perce sur 22 mètres en se débarrassant de trois défenseurs, pour aplatir son deuxième essai personnel (35-12, 55ème).

Les Irlandais ont le mérite de ne jamais fermer le jeu. Ils reviennent à la charge en pilonnant la ligne néo-zélandaise. Tactique quasi-payante puisque Joe Carbury, entré à la place de Sexton, franchit la ligne mais ne parvient pas à aplatir. La même mésaventure arrive à Josh Van Der Flier deux minutes plus tard.

Les All Blacks s’imposent logiquement

Les deux équipes tentent de bien terminer leur match, en prolongeant leurs initiatives. Les All Blacks passent une nouvelle fois la ligne adverse, par Pita Gus Sowakula. Tout juste entré en jeu, le 8 est parti derrière sa mêlée à 5 mètres, aplatissant quasiment sans opposition (42-12, 71ème). Désireux de terminer sur une bonne note, les Irlandais se ruent à l’assaut de la ligne des All Blacks. Ils se voient finalement récompensés par le Néo-Zélandais d’origine, Bundee Aki, qui vient conclure au ras le bon travail de ses avants. Le tout avant un dernier rush celte pas payé (Score final : 42-19).

Les All Blacks sont déjà en forme. Guère déconcertés par le bon début de match des Irlandais, ils ont réagi comme il se doit, et décroché une victoire logique. Première victoire de la série pour les Néo-Zélandais, qui prennent un ascendant indéniable en vue du deuxième test-match samedi prochain (9h05). Le XV du Trèfle n’a pas à rougir de sa prestation, mais devra se montrer plus constant pour espérer une victoire.


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une