Nous suivre

Actualités

Ski de fond – 2018/2019 : Du soleil pour les Bleus, toujours nuageux pour les filles

Nicolas Jacquemard

Publié

le

La saison de ski de fond a été dominée, chez les hommes comme chez les femmes, par la Norvège, même si la Suède et la Russie n’ont pas joué les figurants. Comment s’est passée la saison des Français et Françaises ?

Chez les hommes, aucun des fondeurs français n’a réussi à tirer son épingle du jeu sur la saison complète, mais chacun s’est illustré au moins une fois. Lucas Chanavat, 22ème et premier Français au classement général, est monté deux fois sur la troisième marche du podium en sprint style libre, à Toblach et Cogne. Quand on connait la domination de Klaebo dans cette discipline, ces podiums, ajoutés à deux autres top 10, sont de bons résultats pour le jeune fondeur du 24 ans.

Quant à Maurice Manificat, la natif de Sallanches termine 25ème au général, avec une saison tronquée par la méforme des premières semaines. Une deuxième place à Davos sur le 15km libre avant de décrocher un succès à Ulricehamn sur la même distance. Deux prestations sauvent la saison du fondeur de 33 ans.

Le fondeur de Montgenèvre Richard Jouve doit se contenter de la 27ème place au général, avec lui aussi deux podiums dans l’escarcelle, une deuxième place à Toblach sur le sprint libre et une troisième place sur le sprint classique à Drammen.

Jean-Marc Gaillard termine lui 29ème. Le papa de l’équipe de France est monté une fois sur le podium, avec une 2ème place sur la poursuite de Lillehammer. Il a également pris la 6ème place sur le 15km de Davos. Baptiste Gros a aussi accroché un podium (3ème) sur le sprint libre, c’était aussi à Davos. Concernant Clément Parisse, Jules Lapierre, Renaud Jay et Tom Mancini, les quatre Français ont pris des places d’honneur (Top 12).

A noter qu’Adrien Backsheider, Maurice Manificat, Clément Parisse et Richard Jouve ont décroché la médaille de bronze sur le relais 4x10km, lors des Mondiaux de Seefeld (Autriche).

Les Bleus en bronze à Seefeld – EPA

Côté féminin, l’équipe est en reconstruction après l’arrêt d’Aurore Jean. Anouk Faivre Picon, Delphine Claudel et Laura Chamiot Maitral ont participé aux Coupes du monde sans pouvoir accrocher le moindre top 12.

Nicolas Jacquemard


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?