Nous suivre

Rugby à XV

Top 14 2020/2021 – Transferts : le point sur le mercato du Stade Rochelais

Flo Ostermann

Publié

le

AFP

Mercato Top 14 2020/2021 – La saison actuelle n’est pas encore terminée, que les clubs s’agitent déjà en coulisses. Le point sur les transferts du Stade Rochelais.

Les arrivées

À ce jour, cinq joueurs seront officiellement rochelais la saison prochaine. Le deuxième ligne samoan des Saracens Will Skelton (28 ans) est le seul avant à être officialisé. À la charnière, le demi de mêlée de Vannes Jules Le Bail, 28 ans, rejoindra les Maritimes. Derrière, l’ailier sud-africain de Grenoble Raymond Rhule, 27 ans, sera également de la partie, tout comme l’arrière international Brice Dulin (30 ans, Racing 92). Autre arrière à faire son arrivée, le Sud-Africain Dillyn Leyds, 27 ans, en provenance des Stormers.

Côté retours de prêt, l’ailier Pierre Boudehent, prêté à Vannes, fera son retour au Stade Rochelais.

Les départs

De nombreux départs sont à signaler du côté de Marcel Deflandre. Deux piliers sont en partance : Sila Puafisi (32 ans) et Mike Corbel (28 ans). Le talonneur Jean-Charles Orioli fait également ses valises, sans avoir trouvé de nouveau point de chute pour le moment. Même chose pour le deuxième ligne fidjien Jone Qovu (34 ans). Autre deuxième ligne  à partir, Thomas Jolmès, 24 ans, file au RC Toulon. À la charnière, Alexi Balès a signé au Stade Toulousain. Le demi d’ouverture australien Brock James, 38 ans, va mettre un terme à sa carrière à l’issue de cette saison.

Au centre, Brieuc Plessis-Couillaud (26 ans) va rejoindre Biarritz. Deux ailiers ont déjà signé ailleurs. Eliott Roudil, 23 ans, va rejoindre la Section Paloise tandis que l’espoir Valentin Tirefort, 22 ans, jouera pour Brive la saison prochaine. Enfin, l’arrière international Vincent Rattez évoluera à Montpellier. Toujours à l’aile, Marc Andreu (34 ans) file à la Seyne-sur-Mer. Enfin, l’arrière Kini Murimurivalu quitte également le club rochelais.

Dicodusport


Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?