Nous suivre

Top 14 2021-2022

Top 14 : Castres de retour dans la cour des grands ?

Flo Ostermann

Publié le

Top 14 - Castres de retour dans la cour des grands
Photo Icon Sport / Visuel Dicodusport

TOP 14 2021-2022 – Recalé aux portes des phases finales la saison passée, le Castres Olympique cherchera forcément à faire mieux à l’occasion de l’exercice 2021-2022. Avec un effectif remodelé et rajeuni, les hommes de Pierre-Henri Broncan peuvent-ils se hisser dans le top 6 de la saison régulière ?

Septième la saison passée, à un petit point de la qualification, le CO doit désormais tourner la page et viser encore plus haut. Pour cela, il faudra impérativement gommer les défauts d’un exercice 2020-2021 débuté de la plus mauvaise des manières. En effet, les Tarnais ont réalisé une première partie de saison proche du catastrophique, avant de réagir au mois de janvier. Il s’en est fallu de peu pour que les joueurs castrais réussissent le coup du siècle dans la course au top 6. Moyenne à domicile (9 victoires pour 4 défaites), c’est à l’extérieur que l’équipe tarnaise a forgé sa presque-qualification pour les phases finales, avec un bilan de 6 victoires et 1 nul, pour 6 défaites. Pierre-Henri Broncan et sa troupe savent désormais sur quoi s’appuyer pour ne pas louper le coche.

Le top 6, l’objectif de toute une saison

Rien de plus logique pour le CO que de viser les phases finales. Pas invité à la table des phases finales depuis trois ans (deux saisons), Castres va donc devoir montrer de la constance sur 26 journées, et non sur une seule moitié de saison, et notamment à la maison. Et pour cela, il faudra s’appuyer sur l’état d’esprit de la fin de saison dernière, irréprochable et plein d’envie. Pierre-Henri Broncan, l’homme fort du CO, ne disait pas autrement en juin dernier chez nos confrères de La Dépêche du Midi : « On a fini la saison en maîtrisant notre jeu. On veut partir sur cette base plus solide mais c’est un sport tellement dur et fragile qu’il ne faut pas s’endormir dessus. On va travailler très dur lors de cette présaison pour redémarrer avec un jeu efficace comme on l’avait sur cette fin de saison ».

Et ne peut pas contredire le manager tarnais, tant les joueurs de Castres avaient mené la vie dure à toutes les équipes du Top 14, sans exception ou presque. En plus des bases d’une fin de saison encourageante, les Castrais ont en plus vu leur effectif, staff compris, se renouveler. Et intelligemment, en plus.

Staff et effectif : de la jeunesse, et de l’expérience

Effectivement, côté staff, pas mal de choses ont changé durant l’intersaison. Autour de Pierre-Henri Broncan, plusieurs arrivées, dont celles de Yannick Caballero et Karena Wihongi, deux joueurs emblématiques du CO, qui s’occuperont respectivement de la touche et de la mêlée. Rodrigo Capo Ortega (avants), David Darricarrère (arrières) et Joe Worlsey (défense) encadreront ces nouvelles têtes dans le staff, qui connaissent par cœur l’environnement castrais.

Chez les joueurs, là aussi, les lignes ont bougé. Des cadres ont quitté le club, à l’image d’Anthony Jelonch (Toulouse), Ma’ama Vaipulu, Yann David (Bayonne) ou Armand Battle (retraite). Mais la direction castraise a bien travaillé pour combler ces départs, et effectuer quelques apports importants dans l’optique d’une saison qui s’annonce éreintante. Quentin Walcker (Perpignan), Ben Botica (UBB), Pierre Aguillon (La Rochelle), Antoine Zeghdar (Oyonnax) et Josaia Raisuqe (Nevers) vont apporter de l’expérience pour certains, de la fougue pour d’autres. Aux côtés des Gaëtan Barlot, Mathieu Babillot, Rory Kockott et autre Benjamin Urdapilleta, les recrues pourraient permettre au CO de retrouver les sommets.

Les joueurs à suivre : Gaëtan Barlot et Filipo Nakosi

Encore en Pro D2 il y a deux saisons, Gaëtan Barlot a crevé l’écran la saison passée pour sa première saison dans l’élite, sous les couleurs du CO. 24 matchs de Top 24 sur 26 possibles, dont 21 en tant que titulaire, avec 4 essais à la clé. Disponible dans le jeu et excellent dans le combat, nous n’étions pas si étonnés que ça de le voir appeler par Fabien Galthié afin de disputer la tournée d’été en Australie avec le XV de France. Auteur de prestations très abouties (31/32 au plaquage), il va désormais devoir confirmer, à 24 ans, toute l’étendue de son talent, avec, forcément, un rôle primordial dans les bonnes performances de son club.

Derrière, comment ne pas citer Filipo Nakosi ? Auteur de 12 essais en 23 matchs la saison passée, le feu-follet fidjien a donné le tournis à toutes les défenses adverses. Danger permanent, sa vitesse et sa puissance font de lui un véritable atout offensif pour le CO. Avec son compatriote Josaia Raisuqe, tout juste arrivé de Nevers, Nakosi devrait une nouvelle fois s’amuser lors de cet exercice 2021-2022.

Filipo Nakosi

Filipo Nakosi – Photo Icon Sport

Notre pronostic : le top 6, à condition d’être constant

Il est là le grand défi des Tarnais ! Après deux débuts de saison manqués, Castres va devoir se montrer solide dès les premiers matchs pour espérer entrevoir un joli printemps. Comme pour le Stade Français ou le RC Toulon, la qualification en phases finales devrait se jouer sur des détails. Avec un groupe rajeuni et des éléments d’expérience, les Castrais ont les moyens, sur le papier, de rallier le top 6. De notre côté, on les voit terminer entre la 4ème et la 8ème place du classement, avec, sans doute, un rôle majeur dans la bataille pour les 5ème et 6ème place.


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une