Nous suivre

Rugby à XV

Top 14 : La Rochelle s’offre le Racing 92 et une première finale en première division

Alexandre Jeffroy

Publié

le

Top 14 : La Rochelle s’offre le Racing 92 et une première finale en première division
Photo Icon Sport

TOP 14 – DEMI-FINALES – Le Stade Rochelais est le premier club qualifié pour la finale de Top 14 ! En demi-finale, ce vendredi soir, les Rochelais ont pris le meilleur sur le Racing 92, avec un score de 19 à 6. Pour la première fois de son histoire, le club de Charente-Maritime accède à la finale de la première division du championnat de France. 

Le Stade Rochelais vient de valider son billet pour une deuxième finale cette saison. En effet, les Maritimes ont maitrisé cette demi-finale, face à un Racing 92 sans solution et indiscipliné. Le début de rencontre est conforme à ce qu’on attend lors d’une demi-finale de championnat de France. Les deux équipes cherchent des ouvertures en mettant de la vitesse et en essayant d’étirer les défenses. Évidemment, on n’hésite pas non plus à se servir de l’occupation pour ne pas trop s’exposer.

Une demie maitrisée par La Rochelle

Des deux côtés, on bénéficie de plusieurs tentatives d’inscrire des points grâce aux fautes adverses. Maxime Machenaud (6’, 13’) et Ihaia West (11’, 20’, 26’) peuvent ainsi s’illustrer en passant des pénalités au pied. Il faut attendre la demi-heure de jeu pour qu’une équipe franchisse enfin la ligne d’en-but adverse. En effet, après une mêlée sur les 22 mètres du Racing, les Rochelais jouent sur le côté fermé. Brice Dulin tente un petit coup de pied par dessus la défense francilienne, récupéré par Arthur Retière. L’ailier résiste aux derniers défenseurs et inscrit le premier essai du match (16-6). Cet essai permet aux Rochelais de virer en tête, avec dix points d’avance, à la pause.

Au retour des vestiaires, le Racing tente de conserver davantage le ballon. Cependant, les Franciliens sont indisciplinés et commettent beaucoup d’erreurs. Ihaia West continue de sanctionner la maladresse des Ciel et Blanc en rajoutant trois points (19-6 à la 51’). A quinze minute du terme, la pluie commence à s’abattre sur la pelouse du stade Pierre Mauroy. Malgré tout, cela ne change rien au cours du match. Les Rochelais ne cèdent pas défensivement, à l’image de toute la rencontre. En face, les Racingmen ne trouvent pas de solutions. Les Rochelais s’imposent 19 à 6 et accèdent en finale de Top 14.

Une belle saison quasiment récompensée

Après une entame équilibrée, les Rochelais ont dominé la majorité du match, bien aidés par leur paquet d’avants dominateur et plutôt discipliné. Cette maitrise et cette sérénité affichées du côté des Rochelais les propulsent directement en finale. Ce sera la première fois de son histoire que le club rochelais dispute une finale dans l’élite du championnat de France. En revanche, cette saison, le club a déjà disputé la finale de la Champions Cup, perdue face à Toulouse. En finale, La Rochelle pourrait retrouver le Stade Toulousain pour une revanche, ou alors, l’Union Bordeaux-Bègles. On le saura à l’issue de la deuxième demi-finale entre Toulousains et Bordelo-Béglais, demain soir (20h45).


Journaliste/Rédacteur depuis octobre 2020 - Bolt qui foudroie le record du monde du 100 mètres, les derniers essais de Dominici, les premières charges dévastatrices de Bastarocket... de beaux souvenirs pour une grande passion, celle du sport. L’histoire du sport aussi. Comprendre le rôle qu’il a eu, celui qu’il a et celui qu’il aura dans notre société. Le sport au passé, au présent, au futur. Le sport tous les jours, matin, midi et soir. A défaut d’être un grand sportif, je suis et je raconte l’actualité et l’histoire des championnes et des champions qui savent se dépasser pour accomplir des merveilles.

1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Commentaires
0 Réponses
0 Followers
 
Commentaire le plus populaire
Commentaire avec le plus de réponse(s)
1 Nombre d'utilisateurs
bargner Utilisateurs récents
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
bargner
Invité
bargner

Pas d’allusion aux blessés du Racing?C’est pourtant dur de jouer au rugby avec du sang dans les yeux…et de finir sans talonneur…Le Racing avait jeté ses dernières forces lors de sa première mi-temps contre le Stade Français,la preuve:les dégagements au pied de Russell et Iribaren bêtements contrés!Ils n’avaient plus la force de faire l’esquive qui leur aurait permis, en temps normal et avec leur habileté habituelle,de renvoyer les rochelais dans leur camp.Le Racing s’est mis trop de pression et de contraintes,tout au long d’une saison à surprises et à rallonge(s).Je regrette que,privés de ballons à cause d’une mélée ,violentée et… Lire plus »

Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une