Nous suivre

Champions Cup 2020-2021

Toulouse – UBB : Ntamack et Jalibert, destins croisés

Robin Joanchicoy

Publié

le

Champions Cup : les compositions de Stade Toulousain - UBB
Photos Thierry Zoccolan / AFP et Romain Perrocheau / AFP

Romain Ntamack et Matthieu Jalibert se retrouveront le week-end du 1er mai pour une demi-finale de Champions Cup 100% française entre le Stade Toulousain et l’Union Bordeaux-Bègles. Les deux ouvreurs français se sont une nouvelle fois illustrés ce week-end par deux performances de qualité.

À bout de bras… ou plutôt à bout de pied. L’Union Bordeaux-Bègles et le Stade Toulousain ont pu compter sur la réussite au pied de Matthieu Jalibert (8/9) et de Romain Ntamack (7/9) pour décrocher leur qualification en demi-finale de Champions Cup. Deux prestations de choix qui alimentent un débat entre les deux hommes. Quel est le meilleur ouvreur français actuellement ? Les Bordelais-Béglais optent pour Matthieu Jalibert (12 sélections), auteur de matchs convaincants lors du dernier Tournoi des 6 Nations.

Les Toulousains, quant à eux, répondent en chœur Romain Ntamack (20 sélections), titulaire du poste depuis la Coupe du monde 2019 au Japon. Ce dernier a réagi sur une possible rivalité avec son compère. « J’ai arrêté d’écouter tout ce qui se dit à côté. Si ça peut faire écrire des journaux, tant mieux, mais je me concentrerai avant tout sur mon équipe, sur mon jeu » a-t-il indiqué lors de l’émission RMC Sport Show dimanche soir.

Un choix cornélien pour Galthié

Matthieu Jalibert peut-il devenir plus que la doublure de Romain Ntamack ? Ou est-il condamné à être le side-kick du Toulousain tout au long de sa carrière ? Le Robin de Batman, le Ron de Harry, le Sam Wilson de Captain America ? On en jurerait, tant le champion du monde U20 prend de la place depuis le début de l’ère Galthié. Ses performances parlent en sa faveur. De plus, son entente avec son coéquipier en club Antoine Dupont est un argument de taille. Mais Jalibert a su prouver sa valeur lors du dernier Tournoi des 6 Nations. Il a parfaitement assuré l’intérim en tant qu’animateur de l’attaque française.

Que ce soit avec son club de l’UBB ou avec les Bleus, le joueur originaire des Yvelines montre de vrais atouts offensifs avec une très bonne vision du jeu, et une excellente réussite face aux perches, comme ce week-end face au Racing 92. À l’approche de la Coupe du monde 2023 en France, les prochaines échéances des Bleus seront décisives dans le choix de Fabien Galthié. L’entraîneur du XV tricolore pourrait aussi songer à les associer, à l’instar du duo anglais Owen Farrell et George Ford. Une chose est sûre, le choc qui opposera Toulouse et l’UBB sera une nouvelle occasion pour les deux ouvreurs de montrer de quoi ils sont capables.

Robin Joanchicoy
  


1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Commentaires
0 Réponses
0 Followers
 
Commentaire le plus populaire
Commentaire avec le plus de réponse(s)
1 Nombre d'utilisateurs
Baptiste Utilisateurs récents
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Baptiste
Invité
Baptiste

Superbe article, très construit et très intéressant

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?