Nous suivre

Tour d'Italie 2021

Tour d’Italie 2021 – Tim Merlier s’impose au sprint à Novara

Emilien Descampiaux

Publié

le

Tour d'Italie 2021 : nos favoris pour la 5ème étape
Photo RCS

TOUR D’ITALIE 2021 – Après le contre-la-montre inaugural gagné par Filippo Ganna à Turin, les concurrents du 104e Tour d’Italie disputaient une étape de plaine entre Stupinigi et Novara à travers la plaine du Pô. Tim Merlier (Alpecin Fenix) a laissé parler sa puissance dans les 100 derniers mètres dans un sprint en courbe. 

La échappée matinale avec des formations invitées

D’abord, trois coureurs, issus d’équipes invitées, ont formé l’échappée du jour dès le premier kilomètre : Filippo Tagliani (Androni Giocattoli – Sidermec), Umberto Marengo (Bardiani-CSF-Faizanè) et Vincenzo Albanese (EOLO-Kometa).

Puis, le rythme imposé par INEOS Grenadiers en tête du peloton a permis à l’échappée de prendre jusqu’à plus de 5 minutes d’avance.

Mais, trois formations – Team Jumbo-Visma, Lotto Soudal et Alpecin-Fenix – ont décidé de gérer la poursuite après une quarantaine de kilomètres de course. Devant, Albanese en a profité pour passer en tête de la seule difficulté de la jour pour s’emparer du maillot de la montagne.

Les équipes des sprinteurs ne laissent aucune marge de manœuvre

Par la suite, Marengo (Bardiani-CSF-Faizanè) et Tagliani (Androni Giocattoli – Sidermec) ont continué d’ouvrir la route. Puisque Vincenzo Albanese a connu une crevaison et a été avalé par le peloton après son changement de vélo.

Après le premier sprint intermédiaire gagné par Tagliani, les deux hommes de tête ont été repris à 25 km de l’arrivée.

Filippo Ganna grappille quelques secondes

Ensuite, lors du second sprint intermédiaire à Vercelli, le maillot rose Filippo Ganna (INEOS Grenadiers) est passé en tête et a pris 3″ de bonification. Remco Evenepoel (Deceuninck Quick-Step) a pris la 2e place et 2″ de bonification devant Gianni Moscon.

Sur les très larges routes du final vers la ville de naissance de Giuseppe Saronni, les différentes formations des sprinteurs et des prétendants au général se sont placées à l’avant du peloton.

Tim Merlier, surpuissant au sprint

Malgré un travail des équipiers de Viviani et de Gaviria dans le dernier kilomètre, Tim Merlier est sorti de sa boîte à 200 mètres de la ligne pour décrocher son premier bouquet dans un Grand Tour. Il a devancé le champion d’Europe Giacomo Nizzolo (Quebeka ASSOS) et Elia Viviani (Cofidis). Pour son retour à la compétition après sa suspension, Dylan Groenewegen (Jumbo Visma) a pris la 4e place devant Peter Sagan (Bora Hansgrohe).

Merlier a signé son 4e succès de la saison après Le Samyn, Bredene Koksijde Classic et le Grand Prix Jean-Pierre Monseré.

Au classement général, Filippo Ganna (INEOS Grenadiers) a conservé son maillot rose.

Demain, direction Canale avec une seconde moitié d’étape accidentée idéale pour des mouvements de course.


Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Euro 2020

Fil Info

Actus à la une