Nous suivre

Athlétisme

Un air olympique au Perche Elite Tour de Rouen

Publié

le

Un air olympique au Perche Elite Tour de Rouen
Photo Getty Images

C’est à Rouen, ce samedi, que se déroulera une nouvelle étape du Perche Elite Tour. Le duel annoncé entre Duplantis et Lavillenie s’annonce déjà comme l’un des rendez-vous de la saison.

Il y a quasiment un an jour pour jour, au Perche Elite Tour de Rouen, dans la salle du Kindarena, Renaud Lavillenie vivait une soirée très compliquée. Le Français, alors recordman du monde de la discipline, ne parviendra pas à entrer dans son concours avec trois échecs consécutifs à 5,64 mètres. En même temps, un peu plus loin en Europe, en Pologne plus précisément, Armand Duplantis effacera lui une barre à 6,17 mètres pour s’adjuger le record du monde de la discipline, qui appartenait jusqu’ici à Renaud Lavillenie.

En cette année 2021, c’est une toute autre compétition qui se présente pour les deux hommes en forme du saut à la perche. Depuis plusieurs jours maintenant, Renaud Lavillenie et Armand Duplantis jouent à s’échanger les meilleures performances mondiales de la saison. C’est tout d’abord à Karlsruhe que le Français lança la partie avec une marque à 5,95 mètres il y a quelques jours.

Un début de saison prometteur

Pour son retour à la compétition en cette nouvelle année, le Suédois Armand Duplantis a rapidement répondu au Français en effaçant une barre à 6,01 mètres le week-end dernier à Düsseldorf, avant d’échouer sur sa tentative de record du monde (à 6,19 mètres). Mais quelques instants plus tard, à la Perche en or à Tourcoing, ce fut au tour de Renaud Lavillenie de reprendre les commandes de cette saison avec une barre à 6,02 mètres (avant d’échouer lui aussi sur sa tentative de record du monde à 6,20 mètres) !

C’est à Rouen que les deux hommes en forme du moment se donnent rendez-vous pour s’affronter cette fois dans le même concours. Une première répétition générale dans une saison qui sera marquée par un duel, on l’espère, des plus indécis à Tokyo dans quelques mois pour les Jeux Olympiques. Mais avant cela, le rendez-vous normand de ce samedi devrait permettre à l’un des deux amis de prendre un premier avantage psychologique sur son concurrent.

Un trio pour marquer les esprits

Lavillenie et Duplantis devront tout de même se méfier d’un habitué des lieux ! L’Américain Sam Kendricks a lui aussi coché la case rouennaise dans son agenda, comme l’an dernier où il s’imposa sous les yeux de Renaud Lavillenie avec une barre à plus de 6 mètres (6,01 m).

C’est donc un trio de favoris qui devrait nous réserver un concours indécis, avec la possibilité de voir la meilleure performance de la saison tomber une nouvelle fois, et pourquoi pas plus encore… Malheureusement, c’est un nouveau rendez-vous à huis clos qui attend les perchistes, dans une salle du Kinderena de Rouen qui a pour habitude de faire beaucoup de bruit et de pousser les perchistes toujours un petit peu plus haut.

Bastien Pitte


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une