Nous suivre

Vendée Globe 2020

Vendée Globe 2020 : Des temps de passage bien plus lents qu’en 2016

Tom

Publié

le

De la casse pour Charlie Dalin qui perd la tête du Vendée Globe
Yvan Zedda / Alea / Vendée Globe

Vendée Globe 2020 – Alors que le trio de tête vient d’atteindre le Cap Leeuwin en Australie, une comparaison a été faite entre leurs temps de passage et ceux de l’édition précédente. Au même moment en 2016, Armel Le Cléac’h avait déjà dépassé la Nouvelle-Zélande. Il avait passé le Cap Leeuwin en 28 jours et 20 heures, soit 6 jours et 2 heures plus tôt que Charlie Dalin (APIVIA) cette année. Les raisons d’un tel retard.

C’est un fait : les skippers ne battront pas des records de vitesse cette année. La cause principale ? La météo. C’est à partir de l’Équateur que les skippers ont pris beaucoup de retard par rapport aux temps de 2016. Ceux-ci ont dû faire un détour ou tirer des bords afin d’accrocher un front qui les amènerait dans l’Atlantique Sud. La tâche était plus simple pour les skippers en 2016, qui se sont laissés porter par un front jusqu’au Cap de Bonne-Espérance. Ce qui explique le retard, déjà de 4 jours et 10 heures au large de l’Afrique du Sud. De plus, dans l’Atlantique Sud, les skippers ont essuyé de violentes dépressions qui les ont obligé à ralentir pour ne pas risquer de casse.

Une zone d’exclusion réhaussée

Un autre facteur qui a joué est la Zone d’Exclusion Antarctique (ZEA), qui a été remontée par rapport à 2016. Cette frontière délimite la zone dans laquelle les icebergs peuvent représenter de réels dangers pour les bateaux. Elle délimite aussi la zone d’intervention des secours en provenance du continent. La ZEA est interdite aux skippers pour leur sécurité. Ceux-ci doivent ainsi passer plus au nord, ce qui rallonge leur parcours étant donné la sphéricité de la planète. Il reste cependant encore une moitié de tour du monde aux skippers pour rattraper du temps sur leurs prédécesseurs.

Tom Compayrot


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?