Nous suivre

Vendée Globe 2020

Vendée Globe : Dix bateaux ont passé le Cap Horn en 48 heures

Tom Compayrot

Publié

le

Getty Images

Vendée Globe 2020 – C’est le signe d’une course très serrée. Onzième, Isabelle Joschke (MACSF) a passé le Cap Horn  cette nuit avec seulement 48 heures de retard sur Charlie Dalin (APIVIA), dauphin de la course. Le leader du classement, Yannick Bestaven (Maître Coq) n’a lui qu’une douzaine d’heures d’avance sur ses poursuivants.

C’est inédit dans l’histoire du Vendée Globe. Après 58 jours de course et plus de 20 000 milles (32 000km) parcourus, un groupe d’une dizaine de bateaux entame la remontée de l’Atlantique en même temps. Depuis hier après-midi, sept bateaux ont franchi le Cap Horn en moins de douze heures. Un groupe embusqué de trois skippers (Clarisse Cremer, Armel Tripon et Romain Attanasio) devrait  suivre le mouvement en passant le cap dans les prochaines heures. Si le Cap Horn signifie pour beaucoup le soulagement de revenir dans une zone de sécurité, il signifie surtout le départ d’une nouvelle course. La remontée de l’Atlantique n’est jamais une tâche aisée. Les choix stratégiques des uns et des autres vont clairement peser sur un classement déjà très serré. Tout peut encore se jouer, y compris la victoire finale. Charlie Dalin l’a confirmé :

« On se retrouve dans une zone où la stratégie et le placement sont importants, sauf que les prévisions changent énormément. La situation est très complexe. En tous cas je suis motivé, remonté, prêt à me battre sur cette remontée de l’Atlantique. Il reste 6 500 milles, je vais tout donner jusqu’à l’arrivée.»

Un contraste par rapport à la dernière édition

Cette situation est à l’opposé de l’édition précédente. En 2017, il y avait plus de 19 jours d’écart entre le premier (Armel le Cléac’h) et le dixième concurrent (Conrad Colman) au passage du Cap Horn. Cette année, il n’y en a que deux et demi. Les conditions particulières de cette année peuvent sûrement expliquer cet écart si réduit. En tout cas, il est sûr que les prochains jours vont être extrêmement intéressants à suivre.

Tom Compayrot


Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?