Nous suivre

Vendée Globe 2020

Vendée Globe : Sébastien Destremeau aux portes de l’abandon

Tom

Publié

le

Audrey Dochler - Adonnante.com

Vendée Globe 2020 – La lanterne rouge de la course, Sébastien Destremeau (Merci), pourrait bien jeter l’éponge dans les prochaines heures. Bataillant depuis la mi-décembre contre des problèmes techniques qui s’accumulent, le skipper breton navigue à des vitesses très faibles qui l’éloignent des autres concurrents. Sa situation s’est aggravée ces derniers jours et ses tentatives de réparation ont échoué.

4 nœuds. C’est la vitesse moyenne de Sébastien Destremeau (Merci) ces derniers jours, soit quatre à cinq fois moins vite que le leader du classement, Yannick Bestaven (Maître Coq). Et pour cause, le skipper de Merci n’a plus de pilote automatique ni de système de barre. Ce qui explique ses étranges trajectoires. Il envisage la réparation du bateau à terre, synonyme d’abandon de la course. Comme Samantha Davies début décembre, il pourrait alors reprendre son tour du monde hors-course.

Dans ces conditions, je ne vais pas pouvoir continuer le Vendée Globe et je devrais me résoudre à abandonner… J’espère […] trouver une solution à notre problème de calculateur. En parallèle, il faut qu’on trouve également une solution pour installer une vraie barre franche qui me permettrait de continuer la route. Sans une de ces conditions remplies, je serais obligé de mettre pied à terre afin de réparer le bateau correctement et reprendre la route des Sables d’Olonne hors-course. À ce jour, je ne pense pas avoir d’autres choix. – Message de Sébastien Destremeau

À 56 ans, Sébastien Destremeau participe à son deuxième Vendée Globe. Il figure actuellement à la 27ème et dernière place du classement, à 6600 milles du leader. Lors de l’édition 2016/17, il avait terminé son tour du monde en 124 jours, ce qui en a fait le dernier arrivé. Ému aux larmes à l’arrivée, il était alors devenu un des chouchous du public. Pour cette édition 2020, il a hérité du monocoque auparavant skippé par Conrad Colman, Foresight Natural Energy, rebaptisé Merci. Dans sa carrière, Sébastien Destremeau a été quintuple champion du monde et deuxième de la Route du Rhum en 2018. Il a aussi remporté le Tour de France à la voile en 1996.

Tom Compayrot


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?