Nous suivre

Wimbledon 2022

Wimbledon 2022 : Bien partie, Alizé Cornet s’écroule en 8èmes de finale

Publié le

Wimbledon 2022 Bien partie, Alizé Cornet s'écroule en 8èmes de finale
Photo Icon Sport

SIMPLE DAMES WIMBLEDON 2022 – Alizé Cornet a eu sa chance, mais n’avait plus l’énergie nécessaire pour renverser Ajla Tomljanovic (4-6, 6-4, 6-3). Le tournoi de la Niçoise est terminé, mais on se rappellera longtemps de son succès sur la n°1 mondiale au tour précédent. 

Après son exploit contre Iga Swiatek, l’heure de la confirmation était venue pour Alizé Cornet. Fatalement, elle abordait ce 8ème de finale en tant que favorite. Mais elle ne sous-estimait clairement pas son adversaire, Ajla Tomljanovic. L’Australienne était quart-de-finaliste ici-même l’an passé, en ayant notamment écarté la Française au second tour. Elles étaient par ailleurs à 2-2 dans leurs confrontations directes, ce match à Wimbledon étant la dernière en date.

Cornet tremble mais prend le premier set

Après un jeu de service gagné blanc, Alizé Cornet menace d’entrée l’Australienne sur son service, se procurant deux balles de break, mais sans résultat. Elle va toutefois réussir à breaker lors du quatrième jeu, puis va confirmer pour mener 4-1. Alors que la Française semble bien en place, elle sort étrangement du match, sans raison apparente, et concède le débreak.

Mais immédiatement, elle remet les gaz et reprend le service de l’Australienne, grâce à un passing de revers de toute beauté. Elle sert donc pour la première manche à 5-3, se procure une balle de set, mais perd de nouveau sa concentration et échoue à conclure. Mais c’est cette fois Ajla Tomljanovic qui craque, et permet à la Niçoise de boucler le set 6-4, en 50 minutes, bien aidée par les 16 fautes directes de sa rivale.

Le match en main, Cornet cède

Ajla Tomljanovic ne renonce pas pour autant et prend le service adverse d’entrée de seconde manche. Avantage annulé immédiatement par Alizé Cornet, qui égalise à 1-1. Un énorme bras de fer s’engage alors dans le jeu, avec moults échanges à rallonge. Jusqu’à ce que l’Australienne breake de nouveau au cinquième jeu. Elle mène 4-2 et semble filer vers le gain de la seconde manche.

Alizé Cornet montre son caractère et se procure trois balles d’égalisation à 4-4. La deuxième est la bonne, et elle mène dans la foulée 40-15 sur son service. Elle se mélange alors les crayons, et l’Australienne en profite pour breaker à nouveau et servir pour le set. A sa deuxième occasion, elle plie l’affaire 6-4 et revient à une manche partout.

Cornet en panne d’essence

Alizé Cornet semble à la peine physiquement et cède d’entrée son service. Comme dans le deuxième set, elle revient immédiatement au score en semblant retrouver un surcroit d’énergie. Mais Ajla Tomljanovic breake de nouveau dans la foulée sur deux vilaines double fautes de la Française. Cette fois, elle confirme et mène 3-1, laissant la Tricolore au pied du mur.

Clairement touchée physiquement par un rude combat, Alizé Cornet cède de nouveau son engagement et se retrouve au bord du précipice, percluse de crampes. Elle sert pour rester dans le match à 5-1, et défend victorieusement son engagement. Elle est face à un mur, mais parvient à débreaker une fois. Cependant, elle n’a plus d’essence pour s’imposer sur son service, et cède à la troisième balle de match. Elle s’incline 4-6, 6-4, 6-3, après une bataille acharnée, mais elle peut s’estimer fière de son tournoi, dans lequel elle aura mis fin à la plus longue série de victoires au XXIème siècle.


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une