Nous suivre

Tennis

WTA Monastir : Alizé Cornet balayée par Elise Mertens en finale

Publié le

WTA Monastir Alizé Cornet balayée par Elise Mertens en finale
Photo Icon Sport

WTA 250 DE MONASTIR – La superbe semaine d’Alizé Cornet n’a pas trouvé la conclusion attendue. La Française a été surclassée par Elise Mertens en finale (6-2, 6-0), et ne remporte donc pas son premier titre de la saison.

Après des succès convaincants en quarts et surtout hier en demi-finale sur Veronika Kudermetova, Alizé Cornet s’était qualifiée pour sa première finale d’une saison contrastée. Certes, elle avait été très performante en Grand Chelem, mais au final, la moitié de ses tournois s’étaient achevés dès le premier tour. Un titre serait donc venu épicer son année, puisqu’elle avait toutes ses chances contre une Elise Mertens elle aussi mi-figue, mi-raisin cette saison.

Mertens prend le dessus

Les deux joueuses sont tendues en ce début de match, l’enjeu étant nettement plus important que lors de leur dernier affrontement, quand Elise Mertens l’avait emporté de justesse en début d’année à St. Petersbourg. Alizé Cornet est cependant la première à se procurer deux balles de break au quatrième jeu, sauvées avec autorité par la Belge. À ce niveau, les occasions manquées coûtent cher, et la Niçoise cède son engagement au jeu suivant, à la quatrième balle de break.

La Française est globalement décevante au service, enchaîne les double fautes, et concède tout à fait logiquement le double break. Elise Mertens dispose donc de deux occasions de boucler la première manche sur son service. Une seule suffira, et la Belge plie facilement le set, 6-2, et semble filer vers la victoire.

Cornet hors du coup

Elise Mertens enfonce le clou en prenant blanc le service de la Française d’entrée de deuxième set. Alizé Cornet est au fond du trou, menée d’un set et un break. À aucun moment la Française ne donne l’impression d’être entrée dans son match. Elle concède le double break, la Belge est brillante au service, et mène largement les débats. Pour son plus grand malheur, la Niçoise ne marquera plus un seul jeu du match.

Elise Mertens s’impose finalement 6-2, 6-0 et décroche le premier titre d’une saison compliquée pour elle. Dommage pour Alizé Cornet, qui n’aura jamais affiché dans cette finale le niveau aperçu cette semaine. Elle laisse passer l’occasion de décrocher un premier titre depuis quatre ans, mais la saison n’est pas terminée pour elle, et la Tricolore aura encore quelques occasions d’étoffer son palmarès.

John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une