Nous suivre

Tennis

WTA Montréal : Caroline Wozniacki battue, Iga Swiatek et Leylah Fernandez continuent

Avatar

Publié le

WTA Montréal Caroline Wozniacki battue, Iga Swiatek et Leylah Fernandez continuent
Photo Icon Sport

TOURNOI WTA 1000 DE MONTRÉAL – Gros programme en ce mercredi. Si Caroline Wozniacki a fini par s’avouer vaincue dans son duel contre la Tchèque Marketa Vondrousova, Iga Swiatek commence bien son tournoi. A noter aussi la qualification de la locale de l’étape Leylah Fernandez.

Journée dense à Montréal, une fois n’est pas coutume. Pour les derniers matchs des 16èmes de finale, les meilleures mondiales étaient sur les courts, prêtes à en découdre. Avec parfois de longues parties, la journée s’est étendue jusqu’au bout de la nuit. Retour sur ce mercredi riche en résultats.

Coco Gauff, et Jessica Pegula faciles

Coco Gauff est en forme et cela ce voit. Celle qui vient de triompher à Washington, n’a toujours pas perdu de set depuis son élimination au 1er tour de Wimbledon ! L’Anglaise Katie Boulter, 72ème mondiale et issue des qualifications, n’a rien pu faire contre la 7ème mondiale. L’Américaine a été solide au service, ne concédant qu’un seul break dans le 1er set. Hormis cet accroc, elle a martyrisé son adversaire pour gagner 6-2 6-2.



La partenaire de double de Gauff, Jessica Pegula, a dû s’employer un peu plus contre la Kazakhe Yulia Putintseva. Malgré une victoire 6-4 6-4, tout n’ a pas été rose pour la 3ème mondiale. Elle s’est même fait une frayeur en se faisant breaker en fin de 1er set, mais elle a réussi à tout de suite reprendre le service adverse. Le 2ème set est solide des 2 côtés où les jeux blancs s’enchaînent de part et d’autre. Mais Pegula finit par faire craquer la Kazakhe sur la 4ème balle de match. Elle affrontera Belinda Bencic au prochain. La Suissesse s’en sort difficilement contre l’Américaine Alycia Parks, issue des qualifications. La championne olympique s’impose 6-3 5-7 6-4.



Iga Swiatek impose sa loi, Caroline Wozniacki s’avoue vaincue

Face à l’expérimentée tchèque Karolina Pliskova, la numéro 1 mondiale Iga Swiatek a eu du mal en début de match, perdant son service d’entrée. Elle se réveille et revient tout de suite. La suite du set est bien accroché entre les 2 joueuses au point de devoir se départager au tie-break. Ce dernier est long et serré, aucune des protagonistes ne parvenant à se détacher réellement. Mais le 2ème set n’a pas vraiment la même physionomie avec la Polonaise en mode rouleau compresseur, ne laissant que peu de miettes à son adversaire. C’est donc en faisant preuve d’autorité que Iga Swiatek passe au tour suivant en gagnant 7-6 6-2.

Véritable attraction cette semaine, la revenante danoise Caroline Wozniacki voulait continuer sa belle histoire à Montréal. Après sa victoire contre l’Australienne Kimberly Birrell mardi, la marche était plus haute face à la 10ème mondiale Marketa Vondrousova. Après un 1er set à sens unique de la jeune Tchèque, 6-2, on a craint le pire pour l’ancienne n°1 mondiale. D’autant qu’elle est rapidement menée 3-0 par la championne de Wimbledon. Wozniacki se réveille et enchaîne 4 jeux d’affilée, revenant clairement dans le match. Elle se fait malheureusement breaker au pire moment et laisse son adversaire ramasser les honneurs du match 6-2 7-5. La Danoise va pouvoir se ressourcer en famille et se concentrer sur Cincinnati et New York, où sa famille la suivra. En enchaînant les matchs, elle deviendra certainement encore plus redoutable pour ses adversaires.

Je n’étais pas si loin et elle a mieux joué les points importants et cela vient avec plus de matchs. Donc avec plus de matchs, je serai encore plus présente. Mais je vais bâtir dessus et y aller étapes par étapes. Je suis déçue en tant que compétitrice, c’est sûr. Mais je suis fière de ce que j’ai fait cette semaine et j’y ai appris pas mal de choses.

Leylah Fernandez se transcende, Danielle Collins épate son monde

Devant un court central bien garni, la Montréalaise Leylah Fernandez a fait chavirer le public. Sa cote d’amour était déjà au beau fixe pour les Canadiens, mais le match de ce mercredi, non sans suspens, a bien aidé sa popularité. Contre la Brésilienne et 12ème mondiale, Beatriz Hadda Maia, Fernandez a bataillé pour s’imposer dans un match loin d’être facile. Breakée d’entrée, elle a su revenir tranquillement au score. Elle aurait pu se crisper et se tendre après son service perdu suite à un long jeu, mais elle a su rester dans la partie pour prendre le service adverse blanc en fin de set, 7-5.

Le 2ème set est toujours aussi disputé entre les 2 joueuses, qui tiennent globalement bien leurs services. Fernandez se procure une balle de match mais la Brésilienne parvient à se sauver. Pire pour la chouchou du public, elle enchaîne 8 points d’affilée et revient dans le match, 7-5. Dans l’ultime manche, la Canadienne trouve la faille et finit par remporter le match 7-5 5-7 6-3. Pour la 1ère fois depuis Madrid en mai, la Québécoise enchaîne 2 victoires consécutives en tableau principal WTA. En conférence de presse, elle était évidemment contente de son résultat, mais aussi du public qui l’a bien soutenue.

Et puis j’ai pu jouer dans un stade qui était plein à craquer, et c’est un privilège. C’est fantastique de pouvoir gagner à domicile devant tout ce public, et ça me donne encore plus confiance pour le prochain match et les prochains tournois.

Surprenante Danielle Collins. Celle qui avait battu Eugénie Bouchard samedi au 1er tour des qualifications est toujours en lice dans ce tournoi. L’Américaine vient en effet de battre la Grecque Maria Sakkari de manière assez décousue. Elle menait 5-1 en 1ère manche avant flancher et de voir son avance fondre comme neige au soleil. L’Américaine s’est ressaisie et gagne le 1er set 6-4. Le 2ème set est à montrer dans toutes les écoles de tennis tant les joueuses ont eu du mal a tenir leur service. A ce jeu-là, c’est Collins qui tire les marrons du feu et passe au tour d’après (6-4 6-2). Elle affrontera Leylah Fernandez pour une place en quart de finale.

Avec le retard pris par la longueur des matchs, Aryna Sabalenka a terminé tard le sien contre une Petra Martic accrocheuse dans le 2ème set. Mais la lauréate de l’Open d’Australie sera bien présente en 8ème de finale. La Biélorusse a bien maîtrisé le 1er set avant d’éprouver des difficultés dans la seconde manche. Elle parvient a accroché le tie-break que la Croate débute tambour battant en menant 3-0. Mais la numéro 2 mondiale grignote son retard et remporte aussi ce set. 6-3 7-6, cela suffit pour aller défier la Russe Liudmila Samsonova pour une place en quart de finale.

Journaliste/rédacteur depuis décembre 2016 - Amateur professionnel de sport, d’abord le football, j’aurais pu en faire mon métier. Mais bon, vous savez les … non, pas les croisés, ils vont bien eux. Juste un manque de talent, de technique et de niveau surtout. Mais cette passion est ancrée en moi telle la pomme dans la tarte tatin. Le côté suiveur/supporter est évidemment important au quotidien, que ce soit un soir de juillet 1998 en banlieue lyonnaise ou de juillet 2018 à Montréal. Car oui, depuis ma France natale, j’ai migré outre-Atlantique, au pays des caribous. Là, le football se joue à la main et non au pied. Et surtout, la religion sportive est plutôt froide et se joue avec une crosse. Non, ce n’est pas le curling ni le Lacrosse, encore que, mais le hockey sur glace. Une autre vision, une autre culture. On troque les crudités devant la télé pour une poutine et on s’installe avec notre chandail pour suivre cela. Et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, ou la vitesse d’un slap shot de McDavid ou un arrêt de la mitaine de Price, j’écris sur de l’actualité par ici mais aussi le sport féminin, pas assez mis en avant.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *