Nous suivre

Coupe du monde de rugby 2023

XV de France : Antoine Dupont charge l’arbitre, Fabien Galthié plus mesuré

Nicolas Jacquemard

Publié le

Photo Icon Sport

COUPE DU MONDE DE RUGBY 2023 – En conférence de presse, Antoine Dupont et Fabien Galthié ont évoqué l’arbitrage du quart de finale entre la France et l’Afrique du Sud, avec des positions différentes. 

Les Bleus ne seront pas champions du monde à la maison, suite à une défaite d’un point face à l’Afrique du Sud dimanche soir. Depuis le coup de sifflet final, un nom cristallise toute l’attention : Ben O’Keeffe, l’arbitre néo-zélandais de la rencontre, qui a beaucoup laissé jouer et peu fait appel au TMO, alors que certaines situations l’exigeaient probablement.

Le capitaine Antoine Dupont est souvent très mesuré dans ses propos, mais en conférence de presse, il n’a pas mâché ses mots envers l’arbitre de la rencontre. Déjà, pendant le match, le demi de mêlée du Stade Toulousain a semblé ne pas comprendre plusieurs décisions arbitrales, et l’a fait savoir à l’officiel. En conférence de presse, dans des propos rapportés par Rugbyrama, il a expliqué :



Et vous, vous en avez pensé quoi ? C’est difficile pour moi d’avoir ce discours, il me tarde de revoir les images. Il me semble qu’il y a eu des choses claires et évidentes qui n’ont pas été sifflées. Quand on avance de 60 mètres et qu’on ralentit un ruck, c’est facile à siffler… Je n’ai pas envie de faire l’aigri qui râle, mais je ne suis pas sûr que l’arbitre ait été au niveau du match.

Galthié plus mesuré

Après le capitaine des Bleus, le sélectionneur a, lui aussi, été interrogé sur l’arbitrage de la rencontre. Fabien Galthié, qui a confirmé qu’il continuait sa mission à la tête du XV de France, a été plus mesuré qu’Antoine Dupont au sujet de Ben O’Keeffe :

Bien sûr, il y a eu des faits de jeu qui, accumulés, sont notoires. Mais il faut comprendre que ce n’est pas une seule personne qui arbitre, ses assesseurs à la vidéo ont le temps de regarder les images et de participer. Je peux comprendre la frustration des joueurs, mais je leur demande d’être courageux. Sur le sujet de l’arbitrage, je passerai outre. J’accepterai, comme c’est déjà arrivé, des décisions, je n’ai pas envie d’aller sur ce terrain-là. On essaie de travailler avec les arbitres avant et pendant la Coupe du monde, et on continuera à travailler comme ça. Je comprends la position des joueurs à chaud, mais il faut aussi comprendre la mienne.

Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon que de cyclisme.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *