Nous suivre

Rugby à XV

XV de France : Les chiffres d’une année 2022 parfaite

Publié le

XV de France Les chiffres d'une année 2022 parfaite
Photo Icon Sport

RUGBY – XV DE FRANCE – Ils nous auront fait vibrer pendant 10 matchs, auront remporté leur premier trophée depuis plus de dix ans : les Bleus du XV de France terminent l’année sans la moindre défaite. Retour en chiffres sur une année 2022 historique.

10

Pour la toute première fois de son histoire, le XV de France n’a pas perdu le moindre match au cours de l’année civile. Une performance jamais vue, qui lui a permis de réaliser le Grand Chelem, 12 ans après le dernier. Six victoires à domicile et quatre victoires à l’extérieur, dont neuf victoires contre les équipes du top 10 mondial. En effet, au-delà de la série impressionnante, les adversaires battus ne sont pas les premiers venus. En dehors des nations habituelles du Tournoi, les Bleus se sont offert par trois fois le Japon, dont deux fois chez lui.

Pas de quoi fanfaronner a priori, mais contre une équipe qui pose de plus en plus de problèmes aux meilleures nations mondiales, il y a de quoi être satisfait. Un an après les avoir battus chez eux, les Australiens sont venus se casser les dents au Stade de France. Imités la semaine suivante par l’Afrique du Sud, qui ont laissé échapper la victoire dans les dernières minutes.

13

Remontons à la fin d’année 2021. Les Bleus venaient de sortir d’une tournée d’automne parfaite, avec trois victoires en trois matchs contre l’Argentine, la Géorgie et surtout la Nouvelle-Zélande, une première depuis 2012. Trois victoires auxquelles on ajoute les 10 de l’année 2022, et l’équipe de France est actuellement sur une série de 13 victoires de suite. C’est tout simplement un record historique pour l’équipe qui n’avait jamais fait mieux que 10 victoires de rang dans les années 1930.

Une incroyable série qu’elle a construit contre l’intégralité du top 10 mondial. Des All Blacks de Nouvelle-Zélande aux Pumas d’Argentine en passant par les numéros 1 mondiaux du XV du Trèfle d’Irlande, personne n’a résisté aux Bleus. Une série à poursuivre dès février 2023 pour l’ouverture du Tournoi des 6 Nations contre l’Italie. Pourquoi pas égaler le record des 18 victoires internationales !

32

Le french flair n’est pas mort ! En voie de disparition durant de nombreuses années, le jeu français fait de passes après contact et de prises d’intervalle tant envié que redouté, est encore d’actualité. Le XV tricolore a inscrit 32 essais en 2022. Une belle moyenne de plus de 3 essais par match, signe d’une attaque retrouvée, et surtout efficace. À titre de comparaison, il y a seulement 4 ans, l’équipe de France inscrivait 19 essais en 11 matchs lors de l’année 2018. Un écart abyssal qui ne peut que réjouir les amoureux du beau jeu. À ce propos, la victoire des Bleus en Écosse en mars dernier (17-36), est sans aucun doute le match le plus abouti, avec 6 essais à la clé.

XV de France Les notes globales des Bleus lors du Tournoi des 6 Nations 2022

Le XV de France vainqueur du Tournoi des 6 Nations 2022 – Photo Icon Sport

29.8

Outre le nombre d’essais inscrits, le nombre de points marqués illustre cette attaque retrouvée. Pragmatique, le XV de France n’hésite pas à prendre les points face aux perches, au désarroi parfois des spectateurs. Une stratégie payante qui fait souvent franchir la barre des 30 points. En effet, sur l’année écoulée, les Bleus ont inscrit 298 points, 160 dans l’en-but et 138 au pied. Une belle moyenne de 29.8 points par match qui perdure depuis 2020. À souligner, que ce soit contre des équipes de niveau inférieur telles que l’Italie ou la Géorgie, ou au contraire contre des équipes multiples championnes du monde comme la Nouvelle-Zélande ou l’Afrique du Sud, les Bleus restent dans leurs standards.

13

13 novembre 2009, c’est le jour de la dernière victoire de l’équipe de France contre une équipe championne du monde en titre. À l’époque, les Français s’imposaient 20 à 13 au Stadium de Toulouse contre l’Afrique du Sud, championne deux ans plus tôt. Pratiquement 13 ans plus tard jour pour jour, le 12 novembre dernier, la France s’offrait enfin une victoire contre les champions du monde en titre, une nouvelle fois contre l’Afrique du Sud. Fin d’une série noire de 10 défaites en 10 matchs contre la Nouvelle-Zélande entre 2012 et 2018. Bien que le match fut amical, la capacité des Bleus à battre n’importe qui ne cesse d’impressionner le monde du ballon ovale. Pourvu que cela dure.

16

On le sait, avec le XV de France, le danger peut venir de partout. Cela se vérifie au nombre de joueurs ayant marqué un essai. Au cours des 10 matchs de 2022, 16 Tricolores ont franchi l’en-but adverse ballon en mains, dont 8 qui font partie du paquet d’avants. Aussi bien dangereux sur du jeu rapide que sur pick and go ou ballon porté, aucun secteur de jeu ne présente de point faible. Un véritable avantage qui donne du fil à retordre aux adversaires.

8

Parmi les marqueurs d’essai, un d’entre eux a véritablement crevé l’écran. Auteur de 8 essais à lui seul, Damian Penaud est le meilleur finisseur de l’équipe. En état de grâce, il a signé trois doublés, contre l’Ecosse et deux fois contre le Japon. Le Clermontois reste sur 11 essais depuis le match contre la Géorgie en novembre 2021. Bien qu’il profite parfois des bons ballons de ses coéquipiers, il peut également faire la différence seul. À l’image de son essai contre l’Australie le 5 novembre dernier, où il mystifie la défense par ses appuis et donne la victoire aux Bleus. Avec 21 essais marqués sous le maillot bleu, Penaud entre dans le top 10 des meilleurs marqueurs d’essais français, et ce n’est pas terminé !

Damian Penaud, profession marqueur d'essais d'élite

Damian Penaud, profession marqueur d’essais d’élite – Photo Icon Sport

71

Marquer des essais est évidemment important. Mais prendre les points face aux perches l’est tout autant. À ce petit jeu, Melvyn Jaminet a été le plus adroit dans l’exercice. Auteur de 13 transformations et 15 pénalités, le buteur toulousain termine l’année meilleur scoreur des Bleus avec 71 points. Rôle important qui fut un point faible il y a quelques années, la France semble avoir trouvé son buteur numéro 1. D’autant plus que derrière Jaminet, d’autres sont capables de s’illustrer au pied, ce fut le cas cette année de Maxime Lucu, Romain Ntamack, Matthieu Jalibert et surtout Thomas Ramos, qui pourrait bien avoir rebattu les cartes cet automne.

Cap désormais sur cette année 2023 qui aura un double objectif. D’abord défendre son Grand Chelem en février et mars prochain, mais surtout briller pour la Coupe du monde à la maison.

Journaliste/rédacteur depuis octobre 2020 - Si mon plus vieux souvenir de sport aurait pu m'en dégoûter, la finale de la Coupe du monde 2006 a été tout le contraire. Véritable déclencheur d'une passion qui aujourd'hui ne fait que grandir avec le temps, mon leitmotiv est la France qui brille ! Je relate les exploits passés et présents du sport bleu-blanc-rouge sans ménagement depuis octobre 2020. Sport valide ou handisport, aucune différence, il n'y a que du sport et plusieurs façons de le pratiquer.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une