Nous suivre

Athlétisme

27 septembre 1988 : Ben Johnson, champion olympique déchu

Publié

le

27 septembre 1988 : Ben Johnson, champion olympique déchu
Photo Icon Sport

ATHLETISME – Avec le nouveau sacre mondial de Julian Alaphilippe hier, nul doute que vous avez déjà pas mal entendu parler du cycliste tricolore. Inutile de revenir alors sur son titre de l’année dernière, parlons d’autre chose. Malheureusement, l’affaire du jour est moins glorieuse, retour sur le scandale Ben Johnson à Séoul.

Ça s’est passé le 27 septembre 1988

Le 24 septembre 1988, Ben Johnson entre dans l’histoire en décrochant le titre olympique sur 100 m. Loin devant Carl Lewis, vainqueur quatre ans auparavant et grand favori, l’athlète canadien lève le doigt vers le ciel avant de franchir la ligne d’arrivée. En 9 secondes 79, Ben Johnson améliore également le record du monde. L’histoire est sur le moment assez belle. Un fils d’une famille pauvre découvert à 16 ans et qui gravit petit à petit les échelons. Puis un jour, c’est le titre olympique, il est le héros de tout un peuple. Mais voilà, depuis quelques années déjà, certains sont perplexes quant aux performances et l’évolution physique du champion du monde 1987, son grand rival américain en tête.

Le 27 septembre, la nouvelle tombe. Trois jours après avoir goûté à la plus haute marche du podium, Ben Johnson est démuni de tout. Au revoir le record du monde, Carl Lewis récupère la médaille d’or. Contrôlé positif aux stéroïdes anabolisants, il ne cessera de crier au complot, en vain. Le fait est, il l’avouera plus tard, qu’il se dopait, pas avec le produit décelé mais un autre plus difficile à détecter. Pour être clair, la lutte contre le dopage débutait à peine et si les athlètes étaient -presque- tous sous stéroïdes, ils ne se faisaient pas prendre, ou ils avaient un meilleur entourage… Le champion déchu est suspendu deux ans, c’est la première grande histoire de dopage des Jeux Olympiques. En 1993, Ben Johnson est de nouveau contrôlé positif et est exclu à vie des pistes pour récidive.

Info : Ben Johnson s’est lancé des années plus tard dans la lutte antidopage notamment avec le programme Pure Sport. Le roi déchu est alors retourné dans le stade olympique de Séoul pour partager son message.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une