Nous suivre

Tennis

Borna Coric, le coupeur de têtes, de retour au plus haut niveau

Publié le

Borna Coric, le coupeur de têtes, de retour au plus haut niveau
Photo Icon Sport

MASTERS 1000 DE CINCINNATI – De retour après une longue absence, Borna Coric fait tomber les têtes de série une à une. Après avoir éliminé Rafael Nadal, le voici dans le dernier carré du Masters 1000 de Cincinnati, après une victoire face à Félix Auger-Aliassime. En demi-finale, il défiera Cameron Norrie. 

Le poing serré, le cri de rage vers son clan, le signe de la croix et le regard vers le haut pour Dieu, une réaction qui ressemble à un soulagement pour Borna Coric, après sa victoire en quart de finale du Masters 1000 de Cincinnati. Opposé au Canadien Félix Auger-Aliassime, le Croate n’a eu besoin que d’un peu plus d’1h40 de jeu pour se hisser pour la première fois de sa carrière en demi-finale de ce tournoi. Lui qui avait déjà atteint les quarts en 2016 avait dû abandonner face à son compatriote Marin Cilic. Au tour suivant, il retrouvera une autre surprise qui est en train de véritablement monter en puissance cette saison, le demi-finaliste de Wimbledon, Cameron Norrie, tombeur de Carlos Alcaraz.

Disparu des radars pendant un certain temps, comme un certain Hyeon Chung, revenu à l’entraînement récemment, le Croate lui n’a eu besoin que d’un an pour se reconstruire et revenir au top niveau. Lui qui était le plus jeune à atteindre le top 100 avant même ses 18 ans, et qui fut tombeur de Rafael Nadal au même âge a eu du mal à confirmer toutes les bonnes choses qu’on disait sur lui. Véritable visage de la NextGen de l’époque, révélation de l’année 2014, le jeune Croate a grimpé jusqu’à la 12ème place mondiale en 2018. Malgré cela, il n’a jamais su confirmer les attentes en Grand Chelem, n’atteignant un 8ème de finale pour la première fois qu’à l’US Open 2018, avant de se hisser jusqu’en quart de finale du même tournoi en 2020.

Une blessure, puis la reprise

Mais en 2021, le Croate prend la lourde décision de tout arrêter pour se concentrer sur le rétablissement d’une épaule droite qui le fait souffrir. Après une demi-finale perdue face à Marton Fucsovics au tournoi de Rotterdam en mars 2021, le natif de Zagreb prend le temps de mettre son épaule au repos et de la soigner correctement. Malgré cela, deux mois plus tard, il est contraint d’opérer cette épaule et de rester éloigné des terrains encore plus longtemps. Une rééducation qu’il a reprise petit à petit en se laissant d’abord du repos, avant d’enchaîner sur six semaines de travail consécutives, puis de reprendre du repos.

“Le moment le plus délicat, c’est quand j’ai repris le tennis. J’avais encore mal, je ne me sentais pas bien sur le court, je ne pouvais absolument pas servir. J’étais vraiment dans le dur pendant quelques mois pour être honnête. Heureusement, quand je suis allé en Australie, j’ai travaillé avec un super kiné en plus du mien. On est restés là-bas deux mois et demi. Ça m’a remis sur pied” déclare le Croate au journal l’Équipe après sa victoire en qquarts de finale.

Un retour et des bonnes sensations

En plus de cela, pendant sa rééducation, Coric a perdu l’un de ses coachs qui l’a amené au top mondial en 2018. Kristijan Schneider, victime d’un cancer, est décédé en avril dernier. Revenu sur le circuit plus motivé que jamais, celui qui « en profite encore plus que quand il avait 17 ou 18 ans », a recommencé en mars dernier par trois Masters 1000, à Indian Wells, Miami et Monte-Carlo. Éliminé deux fois au premier tour, il remporte son premier match face à Fernando Verdasco à Miami. S’il passe seulement un tour à Roland-Garros, le Croate enchaîne ensuite par 4 tournois Challenger, dont celui de Parme qu’il remporte face à Elias Ymer.

Faisant impasse sur la saison sur gazon, il se fait une petite frayeur après une blessure en quart de finale d’Hambourg le mois dernier. Il peut tout de même se rendre sur la tournée nord-américaine du mois d’août, avec comme objectif d’aller le plus loin possible à l’US Open, son tournoi favori. Actuellement 152ème mondial, celui qui revient d’une blessure à l’épaule droite, comme une certaine Eugenie Bouchard, a épaté tout le monde lors de ce tournoi de Cincinnati. Effaçant au premier tour le très jeune et prometteur Lorenzo Musetti, il a ensuite attiré la foule et les médias lors de son match face à Rafael Nadal.

Le tombeur des têtes de série

Après trois heures de jeu et un succès spectaculaire (7-6, 4-6, 6-3), le Croate s’adjuge pour la troisième fois en cinq rencontres un nouveau succès face au numéro trois mondial. Profitant d’un Nadal juste physiquement, remis d’une déchirure abdominale et qui peine encore à bien servir, le Croate en a profité pour s’offrir une victoire de prestige. En 8èmes, il a fait tomber un compatriote du Taureau de Manacor, Roberto Bautista Agut (19e à l’ATP) en deux sets (6-2, 6-3). Celui qui fera son retour dans le top 70 du classement ATP dès lundi prochain, a récidivé face à une autre tête de série ce vendredi soir, le Canadien Félix Auger-Aliassime en deux manches (6-4, 6-4).

C’est la première fois que Coric atteint une demi-finale en Masters 1000 depuis celui de Shanghai en 2018, où il s’était incliné en finale face à Novak Djokovic. Le Serbe absent, c’est bien sur l’actuel numéro un mondial, le Russe Daniil Medvedev, contre qui il a un bilan positif (4 victoires à 2), qu’il pourrait tomber cette fois-ci en finale. Mais avant de penser à la finale, le Croate doit se concentrer sur sa demie face à Norrie, l’autre surprise du tournoi qui vient d’éliminer Alcaraz. Rayonnant dans l’Ohio, Borna Coric va tenter d’aller le plus loin possible pour espérer retrouver ses meilleures sensations. Pourquoi pas tenter d’atteindre pour la première fois de sa carrière le dernier carré d’un US Open, en profitant des blessures et absences des uns et des autres.

Fan absolu de foot et d'un certain club à l'étoile en bleu et blanc. Amateur de beau jeu et d'Argentins au pied gauche magique. Passionné de sport US (NBA, NFL, MLS) et loyal à la Damian Lillard. Je suis là pour vous apporter tout ce que le sport peut nous donner.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une