Nous suivre

Multisports

Championne des Championnes françaises 2022 : Caroline Garcia (5ème), la Master Cheffe

Maxime Boulard

Publié le

Championne des Championnes françaises 2022 - Caroline Garcia (5ème), la Master Cheffe
Visuel Dicodusport / Photo Icon Sport

MULTISPORTS – Comme tous les ans depuis 2018, Dicodusport vous a proposé d’élire la Championne des Championnes françaises de l’année. En 2022, elles sont 12 sur la ligne de départ. Qui succédera à Clarisse Agbegnenou ? Vainqueur du Masters, Caroline Garcia est 5ème du classement.

Le déroulement

Cette année, petite nouveauté concernant l’élection de la Championne des Championnes françaises. Vos votes, lecteurs de Dicodusport, ont compté pour 50 % dans le résultat final. Il y a ensuite eu le vote de la rédaction (8 membres), qui a complété le scrutin du public, et qui compte également pour 50 % dans le résultat.

D’abord, la lauréate du vote des lecteurs remporte 12 points, la deuxième 11 points, la troisième 10 points etc, jusqu’à la sportive arrivée en 12ème et dernière position, qui récolte 1 point.



Concernant le vote de la rédaction, les 8 membres ayant voté ont chacun fait un classement de 1 à 12, avec là aussi, 12 points attribués pour la première place, 11 points pour la deuxième place, et ainsi de suite jusqu’à la 12ème place (1 point). Le total des 8 classements a ensuite été réalisé. À l’issue de ce décompte, la sportive ayant récolté le plus de points au total, inscrit 12 points, 11 points pour la deuxième, 10 points pour la troisième etc, jusqu’à la sportive arrivée en 12ème et dernière position, qui récolte 1 point.



Pour arriver au classement final de la Championne des Championnes Françaises 2022, les points du vote des lecteurs (12 maximum) ont été additionnés à ceux du total des membres de la rédaction (12 maximum). Une sportive pouvait alors recevoir, au maximum, 24 points.


Caroline Garcia (5ème), la Master Cheffe

Son palmarès en 2022 : Quatre titres en simple sur le circuit WTA, dont le Masters 1000 de Cincinnati et les WTA Finals. Titrée en double à Roland-Garros aux côtés de Kristina Mladenovic. Quatrième joueuse mondiale.

Le détail des votes :
6ème du vote des lecteurs avec 11 % des voix (343 voix sur 3 159 votes) = 7 points
5ème du vote de la rédaction avec 61 points = 8 points
Total = 15 points

WTA Finals 2022 Caroline Garcia étrille Sakkari et fonce en finale !

La rage de Caroline Garcia en 2022 – Photo Icon Sport

Quelle incroyable remontée pour Caroline Garcia. La native des Yvelines avait terminé l’année 2021 à 74ème place mondiale. Un an plus tard, elle se retrouve 4ème ! Malgré une première partie de saison décevante, elle aura signé six derniers mois stratosphériques. Six ans jour pour jour après leur première victoire sur terre battue, Garcia et Mladenovic remportent leur second tournoi du Grand Chelem ensemble, en dominant la paire américaine Gauff/Pegula. Dès le mois suivant, Caroline Garcia décroche son premier titre en simple depuis 3 ans en remportant l’Open de Bad Hombourg en Allemagne.

Plus les mois passent, plus son niveau de jeu s’élève et elle enchaîne avec l’Open de Varsovie en Pologne. Sa première grande victoire de la saison intervient à Cincinnati. Issue des qualifications, Garcia écarte trois joueuses du Top 10 (Sakkari, Pegula, Sabalenka) avant de battre Petra Kvitova en finale. Elle devient alors la première joueuse qualifiée à remporter un tournoi si important. Pas en réussite en Grand Chelem en simple, elle réalise le meilleur US Open de sa carrière. Éliminant notamment Riske et Gauff, elle s’incline en demi-finale contre Ons Jabeur.

Qualifiée pour le Masters, elle arrive en demi-finale en tant que deuxième de sa poule, suite à sa défaite contre Iga Swiatek. Dans le tableau final, elle expédie la Grecque Maria Sakkari en deux sets et s’offre la finale face à Aryna Sabalenka. Dans un match très accroché, la Française s’impose 7/6, 6/4 et devient la première Tricolore vainqueur du Masters depuis Amélie Mauresmo en 2005. Quelle année, pleine de promesses pour 2023 !

Le classement déjà dévoilé

Journaliste/rédacteur depuis octobre 2020 - Si mon plus vieux souvenir de sport aurait pu m'en dégoûter, la finale de la Coupe du monde 2006 a été tout le contraire. Véritable déclencheur d'une passion qui aujourd'hui ne fait que grandir avec le temps, mon leitmotiv est la France qui brille ! Je relate les exploits passés et présents du sport bleu-blanc-rouge sans ménagement depuis octobre 2020. Sport valide ou handisport, aucune différence, il n'y a que du sport et plusieurs façons de le pratiquer.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *