Nous suivre

Médias

Où regarder le tennis en 2020 ?

Avatar

Publié

le

Comment regarder le tennis en 2020 ?
AFP

Chaque année, plusieurs chaînes se battent pour les droits de retransmission du tennis.  Même si les droits TV n’atteignent pas les centaines de millions récoltés par le foot, le tennis reste un sport très demandé par le public français. Et la myriade de compétitions permet à chaque chaîne d’avoir sa part du gâteau. 

Eurosport entame cette année sa 2ème saison en tant que diffuseur principal du circuit ATP. La chaîne retransmettra donc l’intégralité des Masters 1000, des ATP 500 ainsi que la majeure partie des ATP 250. Trois des quatre Grands Chelems, les ATP Finals ainsi que les J.O de Tokyo seront aussi diffusés par le groupe français. Bein Sports continue à montrer son intérêt pour le tennis avec l’obtention des droits pour Wimbledon, la Coupe Davis, l’ATP Cup ainsi que quelques ATP 250, restants encore à définir. Du côté du service public, France TV garde les droits pour Roland-Garros et retransmettra une autre grosse compétition, les J.O de Tokyo.

Quant aux plus petites acquisitions, RMC Sport s’est offert les droits pour diffuser quatre ATP 250 français (Marseille, Metz, Montpellier et Lyon), tandis que le groupe TF1 diffusera les rencontres françaises de la Coupe Davis, via TMC.  Le circuit Challenger sera quant à lui en libre accès continu sur livestream.com. Voici l’infographie récapitulative du programme, à garder de côté tout au long de la saison :

 

Note : les droits TV ci-dessus comprennent aussi les services numériques des chaînes, sur lesquels seront aussi diffusés les matchs (Eurosport Player, Francetv Sport, Bein Sports Connect…)

Tom Compayrot


Avatar

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Médias

Un journaliste de France Télévisions appuie les propos de Clémentine Sarlat

Nico

Publié

le

Par

AFP

Après la prise de parole de Clémentine Sarlat, les langues commencent à se délier. Antoine Chuzeville, journaliste à France Télévisions au sein du service des Sports, a appuyé les propos de son ancienne collègue.

Le journaliste du service des Sports de France TV, Antoine Chuzeville, également délégué au SNJ (Syndicat National des Journalistes), explique dans les colonnes de L’Équipe :

Je suis admiratif de la prise de parole de Clémentine. Mais je ne suis absolument pas surpris. Elle n’est plus dans la rédaction depuis un an et demi mais les comportements qu’elle décrit sont toujours là. L’été dernier, trois jeunes femmes du service des sports « vulnérables », c’est-à-dire en stage, en pige ou en CDD, sont venues nous voir pour se plaindre et signaler certains comportements. Il s’agissait de phrases à connotation sexuelle très explicite, des invitations très poussées de rejoindre des journalistes beaucoup plus âgés après le boulot, des réflexions dégradantes. Cela avait été vérifié et parfois dit devant une petite assemblée.

On apprend aussi que Delphine Ernotte, présidente du Groupe France Télévisions, a appelé Clémentine Sarlat. Elle lui a fait part de tout son soutien et a loué le courage de la journaliste.

Dicodusport


Lire la suite

Médias

France Télévisions ouvre une enquête après les déclarations de Clémentine Sarlat

Avatar

Publié

le

Par

SIPA

Suite à l’entretien de Clémentine Sarlat chez nos confrères de L’Équipe, dans lequel elle parlait du harcèlement moral qu’elle a subi à France Télévisions, le groupe du service public a annoncé ouvrir une enquête.

Ce samedi, dans les colonnes de L’Équipe, Clémentine Sarlat a vidé son sac. Elle y fait en effet état du harcèlement moral dont elle a été victime lors de son passage chez France Télévisions. Le groupe audiovisuel du service public annonce ouvrir une enquête.

La direction de France Télévisions a pris connaissance de l’entretien accordé par Clémentine Sarlat à L’Équipe, ce samedi 4 avril. Conformément au principe de tolérance zéro appliqué avec rigueur dans l’entreprise, une enquête est diligentée pour faire la lumière sur les faits évoqués. – Communiqué de France Télévisions

Clémentine Sarlat victime de harcèlement moral

Rappel des faits. Passée depuis par BeIn Sports et TF1, la journaliste déclare avoir été victime de diverses formes de harcèlement moral. À l’issue de son congé maternité en janvier 2018, mais aussi lors de ses débuts. Ainsi, dans le même communiqué, le groupe du service public défend sa position vis-à-vis de ce genre de comportement.

Une ligne directe a été mise en place dès 2018 pour recueillir la parole de toutes les personnes se sentant victimes de harcèlement ou de discrimination. Chaque cas rapporté est suivi et traité avec attention.

Affaire à suivre pour la service des Sports de France Télévisions.

Dicodusport


Lire la suite

Médias

Clémentine Sarlat charge le service des Sports de France Télévisions

Avatar

Publié

le

Par

Icon Sport

Dans un long entretien accordé à nos confrères de L’Équipe, Clémentine Sarlat, ancienne journaliste au service des Sports de France Télévisions, a vidé son sac. Elle évoque notamment son passage douloureux sur le service public.

Clémentine Sarlat n’y va pas par quatre chemins. Après son départ (surprise) du service des Sports de France Télévisions à l’été 2018, la journaliste était restée silencieuse sur les raisons de sa démission. Dans les colonnes de nos confrères de L’Équipe, elle est revenue sur son passage douloureux sur le service public, chargeant par la même occasion les journalistes sportifs du groupe.

Avant d’évoquer le harcèlement moral dont elle a été victime, Clémentine Sarlat est revenue sur la vraie raison de son départ. Nommée co-présentatrice de Stade 2 en mai 2017 avant son congé maternité, la journaliste a vite déchanté. À son retour en janvier 2018, la direction des sports lui annonce qu’elle n’occupera pas le poste. Mais la goutte d’eau est arrivée plus tard :

On m’a mise en RTT sur mes jours de télétravail demandés pour m’occuper plus facilement de mon bébé, ça a été la goutte d’eau. Je leur ai dit : « Vous ne sanctionnez pas les trois quarts des vieux qui ne viennent jamais au boulot. Moi, je bosse de chez moi, j’ai des preuves, et vous me posez des jours dans mon dos ? » J’ai décidé de partir.

Clémentine Sarlat victime de harcèlement moral

Mais le mal est plus profond. Durant son passage sur France Télévisions, celle qui occupait le terrain (de rugby) lors des matchs du XV de France et de Champions Cup a été la cible de nombreuses remarques déplacées, synonymes de harcèlement moral :

J’allais à Stade 2 en pleurant. Pour la préparation de l’émission, personne ne me parlait. Ils m’avaient mise dans un bureau à part, loin des rédacteurs en chef. Je devais prendre mon ordi portable pour me rapprocher et comprendre de quoi on allait parler. Du coup, je n’étais pas impliquée, c’est vrai. Mais j’avais l’impression d’un coup de poignard dans le dos. Surtout que le retour d’un congé maternité est une période fragile pour les femmes…

Un harcèlement qui ne s’était pas cantonné à la fin de son aventure sur France Télévisions. Ses débuts sur le service public ont également été compliqués :

Plus jeune, j’ai travaillé à l’info de France Télé. Un jour, lors d’un duplex, j’ai entendu dans l’oreillette un homme en régie dire : « Tu crois qu’elle suce elle aussi ? » C’est violent.

« Je ne supporte plus ce milieu… »

Désormais indépendante et concentrée sur les podcasts (La Matrescence, un podcast traitant des changements engendrés par la maternité), Clémentine Sarlat ne se voit plus retourner travailler au sein d’une rédaction à plein-temps. « Plus jamais dans une rédac au quotidien ! Je ne supporte plus ce milieu où on te dit : « Arrête de te plaindre, t’as la chance d’être mise en avant » et où, en même temps, on te discrédite en permanence en t’expliquant que tu n’es pas assez compétente, que t’es là seulement parce que t’es blonde aux yeux verts. », déclare-t-elle.

Plus que jamais, le harcèlement moral et la pression exercée sur les femmes dans le milieu de la télévision persiste en coulisses. Contacté par nos confrères de L’Équipe vendredi, le service des Sports de France Télévisions n’a pas souhaité réagir.

Dicodusport


Lire la suite

Médias

Julien Bergeaud va être nommé directeur général de Mediapro

Nico

Publié

le

Par

Selon nos confrères de L’Équipe, Mediapro, futur diffuseur de la Ligue 1, va très prochainement nommer son directeur général.

Julien Bergeaud (45 ans), actuellement en poste Discovery France, maison mère d’Eurosport, va être intronisé par la future nouvelle chaîne phare du football français, Mediapro. Alors que de nombreux observateurs s’inquiétaient du peu d’avancées à moins d’un an de leur prise de pouvoir, Mediapro pourrait passer la surmultipliée. Tout reste à faire pour cette nouvelle chaîne qui va devoir notamment trouver une équipe de journalistes ou encore passer des accords avec les différents opérateurs.

Dicodusport


Lire la suite

Médias

Baisse spectaculaire de nombre d’abonnés chez beIN SPORTS

Avatar

Publié

le

Par

Selon les informations de Libération, le groupe télévisuel beIN Sports a vu son nombre d’abonnés chuter de façon spectaculaire entre le Mondial de football en Russie et la fin d’année 2018.

Nasser Al-Khelaïfi a du souci à se faire. Le président du Paris Saint-Germain et patron du groupe beIN SPORTS, mis en examen pour « corruption passive » dans l’affaire des championnats du monde d’athlétisme à Doha, a vu le nombre d’abonnés diminuer fortement lors du second semestre de l’année 2018. Selon Libération, qui a consulté les comptes de la société qatarie, beIN SPORTS ne comptait plus que 3,2 millions d’abonnés à la fin de l’année précédente. Pourtant, le groupe s’était félicité de dépasser les 4 millions d’abonnés il y a un peu plus d’un an, durant la Coupe du monde de football en Russie.

La perte des compétitions européennes en cause

Mais la perte des droits télévisuels concernant la Champions League et l’Europa League en septembre dernier, récupérés par RMC Sport, a conduit beIN SPORTS à voir son nombre d’abonnés chuter. Récemment, la chaîne s’est également retirée des droits de la Super League en rugby à XIII. De plus, la santé financière du groupe audiovisuel, avec une perte d’exploitation de 81 millions d’euros et un déficit toujours aussi abyssal de 113 millions d’euros, ajoutée à cet échec commercial, ne devrait pas s’arranger dans les années à venir, l’offre du sport payant se densifiant, avec des concurrents comme Canal +, RMC Sport mais aussi le groupe audiovisuel espagnol Mediapro.

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

CyclismeIl y a 2 heures

Tour de France : Il y a 5 ans, Zdenek Stybar s’imposait en costaud au Havre

TOUR DE FRANCE – Durant une bonne partie du mois de juillet, on vous propose de jeter un œil dans...

FootballIl y a 3 heures

Football – Liga : notre pronostic pour Real Madrid – Alaves

LIGA - Pour le compte de la 35ème journée, le Real Madrid reçoit Alaves. Notre pronostic pour cette rencontre.

TennisIl y a 4 heures

Roger Federer : « Il aurait été facile de m’arrêter maintenant »

TENNIS - Roger Federer est toujours en convalescence et forfait pour le reste de la saison 2020. Il s'est confié...

FootballIl y a 4 heures

Football – Liga : notre pronostic pour Real Sociedad – Grenade

LIGA - La Real Sociedad accueille Grenade pour le compte de la 35ème journée. Notre pronostic pour cette rencontre.

Formule 1Il y a 5 heures

F1 2020 : Le classement des pilotes sur les réseaux sociaux

Depuis plusieurs années, les pilotes de Formule 1 bénéficient d'une vraie communauté sur les réseaux sociaux. Quel pilote possède le...

FootballIl y a 6 heures

Ligue 1 : le calendrier de la saison 2020-2021 dévoilé

FOOTBALL - La LFP a dévoilé son calendrier pour la saison 2020-2021 de Ligue 1, qui débutera comme prévu le...

PronosticsIl y a 7 heures

NRL : notre pronostic pour South Sydney Rabbitohs – Wests Tigers

NRL - Pour le compte de la 9ème journée, les South Sydney Rabbitohs affrontent les Wests Tigers. Notre pronostic pour...

NatationIl y a 8 heures

Fantine Lesaffre : « La diversité, c’est ce que j’aime par-dessus tout dans le 4 nages »

NATATION - Confinement, entraînements hors bassin, Fantine Lesaffre se confie à Dicodusport. La championne d'Europe du 400m 4 nages en...

CyclismeIl y a 10 heures

Cyclisme – Transferts 2020/2021 : le tableau du mercato

Cyclisme 2020/2021 - Retrouvez toutes les rumeurs ainsi que les transferts du mercato des équipes UCI WorldTeam, mais aussi des...

Chris Froome quitte prématurément le camp d'entraînement d'INEOS en Espagne Chris Froome quitte prématurément le camp d'entraînement d'INEOS en Espagne
CyclismeIl y a 11 heures

Chris Froome rejoindra Israel Start-Up Nation en 2021

CYCLISME - C'était attendu, c'est désormais officiel. Chris Froome va quitter la formation Ineos en fin de saison. L'équipe britannique...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés