Nous suivre

Coupe du monde de football 2022

Coupe du monde de football : Le Danemark et la Tunisie dos à dos

Publié le

Coupe du monde de football Le Danemark et la Tunisie dos à dos
Photo Icon Sport

COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2022 – Match nul et vierge entre le Danemark et la Tunisie (0-0) ! Danois et Tunisiens ne sont pas parvenus à se départager ce mardi après-midi, à l’occasion de la 1ère journée du groupe D, celui de l’équipe de France, qui affronte l’Australie ce soir (20h).

DanemarkTunisie, c’était donc l’affiche de ce mardi après-midi, la première rencontre du groupe D, celui des Bleus. Demi-finalistes du dernier Euro, les Danois font figure d’outsiders pour cette Coupe du monde de football 2022 au Qatar. Les Danish Dynamite ont notamment battu l’équipe de France à deux reprises au cours de la dernière Ligue des Nations, avec une équipe solide, mêlant jeunesse et expérience. En face, les Tunisiens, accrocheurs quel que soit les circonstances, se doivent de réaliser un coup d’entrée face aux Vikings, pour avoir une chance d’entrevoir la qualification pour les 8èmes de finale.

Danois vs Tunisiens, un premier acte intense

La première période aura été intense. Sans aucun but, certes, mais très agréable à suivre. Au cours des 45 premières minutes (+ 6 d’arrêts de jeu, ndlr), ce sont les Aigles de Carthage qui se montrent les plus dangereux. Issam Jebali, par deux fois, donne des sueurs froides aux Danois. D’abord, avec un but refusé pour hors-jeu, après une chevauchée de plus de 40 mètres (23′). Puis en fin de première mi-temps, sur un ballon piqué parfaitement anticipé par Kasper Schmeichel (43′).

En face, le Danemark n’est pas en reste, malgré un jeu brouillon et des difficultés à trouver l’ouverture face à la pression tunisienne. Le milieu de terrain des Spurs de Tottenham, Pierre-Emile Höjbjerg, cadre sa frappe à la demi-heure de jeu, mais Aymen Dahmen est vigilant. À la fin du premier acte, les Danois perdent en plus une pièce maîtresse au milieu de terrain, Thomas Delaney étant touché au genou. À la pause, Danois et Tunisiens sont assez logiquement dos à dos (0-0).

Le Danemark menaçant mais pas récompensé

Au retour des vestiaires, les Danois se montrent tout de suite beaucoup plus dangereux, en arrivant cette fois à se créer des situations dans la surface de réparation tunisienne. Une domination symbolisée par l’action de Andreas Skov Olsen, dont le but est refusé pour un hors-jeu de Mikkel Damsgaard au départ de l’action (55′). Moins fringants, les Aigles de Carthage laissent davantage d’espaces. Coup sur coup, le Danemark se procure deux occasions franches. Christian Eriksen d’abord, sur une frappe parfaitement détournée par Dahmen (69′), avant qu’Andreas Cornelius ne trouve le poteau de la tête sur le corner suivant (70′).

Pour autant, les Danish Dynamite ne parviennent pas à faire la différence au tableau d’affichage, la faute à une défense tunisienne solide et disciplinée. Physiquement, les Danois commencent à baisser d’un ton, tout comme les Tunisiens. Malgré les entrées en jeu de Jensen, Corelius et Lindström côté Danemark et de Mejbri et Sliti côté Tunisie, aucune des deux formations ne parviendra à marquer. Score final, 0-0. Un score nul et vierge logique, les deux équipes ayant eu leur momentum, sans parvenir à concrétiser. Les Bleus, en cas de victoire ce mardi soir face à l’Australie, prendraient seuls la tête du groupe D.

À noter qu’avant cette rencontre, le Danemark n’avait jamais perdu contre une sélection africaine en Coupe du monde, avec 2 victoires et deux matchs nuls. La Tunisie, elle, ne s’était jamais imposée face à une équipe européenne (3 nuls, 7 défaites). Série encore en cours, donc.

Homme du match : Issam Jebali

Petit détail concernant Issam Jebali, ce dernier évolue à l’OB Odense, au Danemark. Et ce mardi, le joueur de 30 ans a fait mal à la défense danoise. Deux actions, dont un but refusé (23′), et une prestation d’ensemble aboutie. Défensivement, il s’est également donné, n’hésitant pas à se replier, le tout avec une grande efficacité (trois tacles réussis sur trois tentés). Une vraie satisfaction côté tunisien, et un des hommes clés de bon résultat des Aigles de Carthage.

Issam Jebali s'incline devant Kasper Schmeichel

Issam Jebali s’incline devant Kasper Schmeichel – Photo Icon Sport

À lire aussi

Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une