Nous suivre

Coupe du monde de football 2022

Coupe du monde de football : Le Brésil, grand favori de la compétition ?

Publié le

Coupe du monde de football Le Brésil, grand favori de la compétition
Visuel Dicodusport / Photos Icon Sport

COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2022 – Qualifié avec la manière et placé dans un groupe abordable, le Brésil sera l’un des favoris légitimes à la victoire finale. Découvrez notre preview sur l’équipe nationale du Brésil à l’occasion de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar.

Histoire en Coupe du monde

Le Brésil est la seule sélection à s’être qualifiée à toutes les éditions de la Coupe du monde depuis la première, en 1930. La Seleçao détient également le record du nombre de victoires dans le tournoi avec cinq titres (1958, 1962, 1970, 1994 et 2002). À cela, il faut ajouter deux défaites en finale (1950 et 1998). Le Brésil est une équipe habituée à jouer les premiers rôles lors du tournoi le plus prestigieux du football mondial. Et sauf surprise, l’édition 2022 ne devrait pas faire exception.

Parcours en qualifications

Le Brésil a réalisé un parcours historique lors des éliminatoires de cette Coupe du monde. En effet, les Auriverde ont terminé la phase de qualification invaincus (14 victoires, 3 nuls) avec 45 points marqués, record historique depuis l’instauration de la poule unique dans la zone Amsud. L’attaque brésilienne a été particulièrement inspirée, puisqu’ils ont inscrit 40 buts en 17 matchs ! Grâce à ces statistiques hors normes, la Seleçao a décroché la première place du groupe, loin devant le rival argentin.

Groupe et XI type du Brésil

Gardiens : Alisson (Liverpool), Ederson (Manchester City), Weverton (Palmeiras).

Défenseurs : Dani Alves (Pumas), Danilo (Juventus), Alex Telles (Séville), Alex Sandro (Juventus), Gleison Bremer (Juventus), Eder Militão (Real Madrid), Marquinhos (PSG), Thiago Silva (Chelsea).

Milieux : Bruno Guimarães (Newcastle), Casemiro (Manchester United), Everton Ribeiro (Flamengo), Fabinho (Liverpool), Fred (Manchester United), Lucas Paqueta (West Ham).

Attaquants : Antony (Manchester United), Gabriel Jesus (Arsenal), Gabriel Martinelli, Neymar (PSG), Pedro (Flamengo), Raphinha (Barça), Rodrygo (Real Madrid), Richarlison (Tottenham), Vinicius Junior (Real Madrid).

Le XI type : Alisson – Danilo, Marquinhos, Thiago Silva, Alex Telles – Casemiro, Fabinho – Vinicius Jr, Neymar Jr, Raphinha – Richarlison.

Joueurs à suivre

Qui d’autre que Neymar Jr ? À 30 ans, le joueur du PSG sera le fer de lance de la Seleçao. Auteur de 75 buts en sélection, il pourrait également profiter du tournoi pour battre le record de buts de Pelé (77) sous le maillot brésilien. En pleine forme physique, et loin de la tourmente médiatique qui a précédé l’édition 2018, Neymar Jr devrait pouvoir donner la pleine mesure de son talent au Qatar. Pour mener l’attaque brésilienne, le Parisien pourra compter sur le soutien de l’intenable Vinicius Jr et sur l’efficacité de Richarlison et Gabriel Jesus.

Neymar - Brésil

Neymar – Brésil – Photo Icon Sport

Calendrier du Brésil

Jeudi 24 novembre

20h : Brésil – Serbie (TF1, beIN Sports 1)

Lundi 28 novembre

17h : BrésilSuisse (beIN Sports 1)

Vendredi 2 décembre

20h : CamerounBrésil (TF1, beIN Sports 1)

Notre pronostic pour le Brésil

En confiance, et doté de qualités à tous les postes, le Brésil est un prétendant sérieux à la victoire finale. Même s’il faudra se méfier de la Serbie, le groupe G devrait être une formalité. Reste à voir si le traumatisme de 2014 est oublié dans les têtes. Si c’est le cas, le Brésil sera très difficile à battre.

Passionné de sport depuis toujours, c’est tout naturellement qu’après avoir compris que je n’avais pas le niveau pour jouer à Manchester United, et pas la force nécessaire pour combattre à l’UFC que je me suis tourné vers le journalisme pour raconter les exploits et les histoires de ceux qui en sont capables. Le football, surtout quand il est joué en Angleterre, reste mon premier amour. Mais j’aime aussi veiller la nuit pour vous parler de KO et de victoires unanimes à l’UFC ou sur les rings de boxe. Mon côté fan de Wayne Rooney m’a également poussé à devenir polyvalent et à parler aussi de rugby (à XIII comme à XV) et occasionnellement de cyclisme. C’est donc logiquement que j’ai rejoint Dicodusport, pour pouvoir parler de l’actualité, sur tous les terrains.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une