Nous suivre

Basket-ball

Euroleague : L’AS Monaco sans solutions face aux Espagnols de Baskonia

Tom Compayrot

Publié le

Photo Icon Sport

Euroleague 2021/22 – Premier coup de mou européen pour l’AS Monaco Basket. Après un début de saison canon puis deux défaites serrées face aux cadors du FC Barcelone et du Real Madrid, le club monégasque n’a pas trouvé la solution collective sur le terrain des basques de Baskonia (score final 78-66). Avec cette défaite, la Roca Team chute hors du Top 10 d’Euroleague.

« On fait beaucoup de bonnes choses sur le terrain. Maintenant on doit capitaliser dessus et convertir ces bonnes choses en victoires. » Voilà les mots prononcés par Zvezdan Mitrovic, coach de l’AS Monaco, en avant-match ce soir. Ses joueurs sortaient en effet de deux belles performances contre Barcelone et Madrid, malheureusement conclues par deux défaites sur le fil. Il semble pourtant que les mots du coach serbe n’ont pas été entendus. Les joueurs de la Roca Team ont seulement bien joué par intermittence ce soir.

Motivation et stratégie

Après une première mi-temps serrée mais légèrement à l’avantage des Basques (38-35), Monaco s’est effondré dans le troisième quart-temps, perdu 22-11. Les Monégasques ont semblé baisser les bras, et leurs adversaires ont alors pris jusqu’à 18 points d’avance. Un écart qu’un sursaut d’orgueil dans le quatrième quart-temps n’aura pas suffi à combler. La différence de taille entre les deux équipes s’est aussi faite ressentir. D’abord au rebond (39 pour Baskonia, 30 pour Monaco), puis en défense. Le grand ailier italien Simone Fontecchio (2m03), déjà souffre-douleur de l’Équipe de France aux Jeux Olympiques, a notamment martyrisé la défense monégasque (20 points, 7 rebonds et 4 passes à 8/9 au tir).

Il faudra aussi surveiller qu’une « Mike James-dépendance » ne se mette pas en place dans l’équipe. Les Monégasques s’en sont beaucoup remis aux 1 contre 1 du meneur américain (18 points à 6/20 au tir) pour les remettre dans le droit chemin ce soir. Si bien que lorsqu’il se reposait et n’était pas sur le parquet, tout devenait plus compliqué en attaque. Des erreurs qu’il ne faudra pas reproduire lors des deux prochaines échéances européennes. La Roca Team accueillera l’Étoile Rouge de Belgrade puis le CSKA Moscou la semaine prochaine, avec déjà une nécessité de résultats.


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une