Nous suivre

Champions Cup 2022-2023

Finale Champions Cup : Les statistiques folles du sacre de La Rochelle

Flo Ostermann

Publié le

Finale Champions Cup Les statistiques folles du sacre de La Rochelle
Photo Icon Sport

CHAMPIONS CUP 2022-2023 – Après un premier quart d’heure cauchemardesque, La Rochelle a pris le taureau par les cornes face au Leinster, pour aller décrocher une deuxième titre consécutif en Champions Cup (26-27). Et les statistiques sont criantes.

12

Comme le nombre de pénalités concédées par le Leinster. Contre 8 pour les Rochelais. Ces derniers n’ont été pénalisés qu’à deux reprises lors du second acte, ce qui symbolise leur abnégation de tous les instants. En revanche, les Irlandais, qui n’ont quasiment pas eu la possession après l’heure de jeu, ont subi la marée jaune, devant se mettre à la faute à plusieurs reprises sur les ballons portés des Maritimes. C’est aussi là que le match s’est gagné pour La Rochelle.

58 et 59

Ils ont été pris à leur propre jeu. Les Leinstermen, habitués à avoir la mainmise sur le ballon et à occuper le terrain adverse, ont totalement perdu le fil face aux Rochelais ce samedi. À l’exception d’un gros premier quart d’heure maîtrisé de A à Z, la province irlandaise a ensuite plongé, puis coulé. En face, les Maritimes ont fait le dos rond. Sans paniquer. Méthodiques, les hommes de Ronan O’Gara ont peu à peu pris l’ascendant, que ce soit avec le ballon ou dans l’occupation territoriale. Cela se traduit par les chiffres : 58 % de possession globale et 59 % d’occupation en faveur des Charentais. Mais aussi par le nombre de plaquages réalisés par le Leinster (183 contre 73 pour les Jaune et Noir). Abnégation, suivi du plan concocté par Ronan O’Gara, panache : les clés du succès.



361 et 16

Là aussi, le Leinster n’a pu que constater les dégâts. Hormis leur premier quart d’heure de feu, les Irlandais n’ont ensuite rien montré. Au contraire des désormais doubles champions d’Europe en titre, insubmersibles. Surtout, la possession en leur faveur aidant, ils ont fait mal aux locaux. 361 mètres parcours avec la gonfle et 16 défenseurs battus. À eux trois, Seuteni, Alldritt et Kerr-Barlow en ont battus 12. En face, les Leinstermen ont battu moitié moins de défenseurs, la plupart lors du premier acte. L’envie était du côté des Rochelais, pendant que les Dubliners, eux, ont fait preuve de suffisance.



5

Comme le nombre de tentatives réussies face aux perches de la part d’Antoine Hastoy. L’ouvreur rochelais a réalisé un sans-faute (5/5), pour inscrire la bagatelle de 15 points, essentiels dans l’obtention du titre à Dublin. À l’inverse, Ross Byrne, titulaire à l’ouverture côté irlandais, a loupé deux tentatives, deux transformations en coin lors du premier quart d’heure. Quatre points laissés en route, qui coûtent cher à l’arrivée.

16

Comme le nombre de victoires d’affilée du Stade Rochelais en Champions Cup. C’est simple, les Maritimes n’ont plus perdu dans la grande Coupe d’Europe depuis le 22 mai 2021, et leur revers en finale de la Champions Cup 2020-2021 face au Stade Toulousain (17-22). Depuis, c’est le sans-faute pour La Rochelle, qui a tout renversé sur son passage.

À lire aussi

Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *