Nous suivre

NBA 2021/2022

Finales NBA 2022 : Les Golden State Warriors s’adjugent le titre sur le parquet de Boston !

Publié le

Finales NBA 2022 Les Golden State Warriors s'adjugent le titre sur le parquet de Boston !
Photo Icon Sport

Finales NBA 2022 – C’est fait ! Les Golden State Warriors sont venus clôturer cette saison 2021/22 en s’imposant sur le parquet des Celtics cette nuit (score final 103-90). Les « Dubs » ont dominé ce Game 6 de la tête et des épaules, menés par un magistral Stephen Curry (34 points), nommé MVP des Finales. La franchise remporte son 4ème titre en 8 ans, le premier depuis 2018.

« Celui-là est différent, clairement différent. » Voilà comment Stephen Curry a qualifié en après-match son quatrième titre NBA en carrière. Lui et ses coéquipiers, qui ont tenu le même discours, vont savourer ce titre plus que les autres. Et pour cause, ils ont dû passer par beaucoup d’épreuves pour en arriver là. Il y a trois ans, Klay Thompson et Kevin Durant se blessaient gravement en finale contre les Raptors. Les Warriors avaient alors laissé échapper l’occasion d’obtenir un troisième titre d’affilée. Une année plus tard, la franchise terminait avec tout simplement le pire bilan de la ligue, la faute à un effectif décimé par les blessures.

Sur ces playoffs, les Warriors ont su renaître de leurs cendres. Sans Kevin Durant, ils ont retrouvé le jeu collectif qui avait fait leur réputation au début des années 2010. « C’est quelque chose qu’on construit depuis 10, 11 ans. On a combiné notre CV et notre expérience de champions avec de nouveaux joueurs qui ont faim et ont apporté une nouvelle énergie. » a expliqué Curry. Andrew Wiggins et Jordan Poole notamment sont venus apporter un vrai plus à l’inévitable trio Curry-Green-Thompson. Sur ces finales comme sur ce Match 6, ils ont été primordiaux.

Le match : les Celtics à court d’énergie, les Warriors déroulent

Avec leur victoire à domicile au Game 5, les Warriors avaient pris une bonne option sur le titre. Dans 81% des cas, les équipes menant 3-2 en finales NBA remportent le titre. Une statistique qui s’est encore prouvée cette saison. Le match avait pourtant bien mal commencé pour les visiteurs. Ils ont été surpris d’entrée par les Celtics, qui leur ont infligé un 14-2. Jaylen Brown, comme à son habitude, a parfaitement débuté son match. L’arrière de Boston, qui termine avec 34 points à 52% au tir, a d’ailleurs été le meilleur joueur de son équipe cette nuit. Mais les Warriors, menés par leur organisateur Draymond Green (12 points, 12 rebonds, 8 passes), ont eu une réaction de patron face à cette entame, infligeant en retour un 21-0 à leurs hôtes. Ils ont alors pris une avance d’une grosse dizaine de points qu’ils n’ont jamais lâchée.

En face, les Celtics n’ont pas trouvé l’énergie pour riposter. Ces derniers ont été dominés dans l’intensité physique. À l’image de Jayson Tatum (6/18 au tir), maîtrisé par un Andrew Wiggins remarquable (18 points, 4 interceptions, 3 contres). La faute, probablement, à une fatigue accumulée dans les séries particulièrement physiques de la Conférence Est. Contre les Bucks et le Heat notamment, les hommes d’Ime Udoka ont mis à mal leurs organismes et ont laissé beaucoup de forces. Cette nuit, cela leur a coûté cher dans les détails. Leurs attaques manquaient de tranchant, leurs passes étaient molles (23 turnovers) et ils ont concédé trop de rebonds offensifs (15). Malgré cela, ils se sont accrochés tant bien que mal et sont même revenus à 8 points dans les dernières minutes. Mais les Warriors ont déroulé leur jeu de l’autre côté du terrain, et s’imposent finalement 103-90.

Stephen Curry élu MVP des Finales

C’est le titre qu’il manquait à son palmarès. Stephen Curry, désormais quadruple champion NBA, ne s’était jamais adjugé le trophée de MVP des finales lors de ses cinq participations. C’est désormais chose faite. « Chef Curry » a de nouveau été une menace constante pour la défense adverse cette nuit. Ses tirs à trois points (6/11) ont été démoralisants pour les Celtics. Avec 34 points, il termine meilleur marqueur du match, ex-aequo. C’est la quatrième fois qu’il dépasse la barre des 30 points sur ces 6 matchs de finale. Il termine d’ailleurs la série avec une moyenne de 31.2 points, 6.0 rebonds, 5.0 passes, 2.0 interceptions à 48% au tir dont 42% de loin.

En ce qui concerne le titre, Curry s’est montré philosophe : « C’est incroyable. Continue à travailler, à avancer vers tes objectifs, et de bonnes choses finissent toujours par arriver. C’est ça le message. » Son coach Steve Kerr est ravi que son joueur ait enfin pu récupérer ce trophée. « C’est son couronnement. Sans lui, rien de tout ça ne serait arrivé. » Même son de cloche chez son coéquipier de longue date, Andre Iguodala, qui l’a même qualifié de « meilleur meneur de l’histoire. » Avec ce nouveau titre et ce trophée de MVP des finales, Curry a en effet des arguments pour grimper dans le classement des meilleurs joueurs de l’histoire. Il a révolutionné le basket et la NBA, et tous ces titres ne viennent que s’ajouter à une carrière déjà immense.


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une