Nous suivre

JO Tokyo 2020

JO Tokyo 2020 – Tennis : L’Allemand Alexander Zverev sacré champion olympique en simple !

Publié

le

Photo Icon Sport

JO TOKYO 2020 – TENNIS – Ce n’est peut-être pas celui qu’on attendait, mais c’est pourtant le joueur le plus régulier de la semaine qui repart avec la médaille d’or. À 24 ans, Alex Zverev s’offre déjà un titre olympique, alors qu’il n’a toujours pas remporté de tournoi du Grand Chelem. Après avoir sorti Novak Djokovic en demies, il a largement dominé le Russe Khachanov en finale. Il n’y a pas eu photo entre les deux hommes (score final 6/3 6/1).

C’est ce qu’on appelle une finale dominée de bout en bout. Il n’y avait qu’un seul homme sur le court ce matin. Dès le début de match, Alex Zverev a en effet pris l’avantage sur un Karen Khachanov trop nerveux. Celui-ci n’a pas osé prendre l’échange à son compte, faisant une faute directe à (presque) chaque fois qu’il essayait. Le Russe s’est donc résigné à attendre les fautes de son adversaire, qui ne sont en fait jamais arrivées. Zverev a été particulièrement entreprenant et a été récompensé en enchaînant les coups gagnants (15 contre 3 dans le premier set). Après un break rapide dans le set, il double breake à 5/3 et s’assure le gain du premier set, de façon totalement logique.

Alors qu’on attendait un réveil de Khachanov dans la seconde manche, c’est tout l’inverse qui s’est passé. Le Russe s’est découragé très vite, tandis que son adversaire a joué encore plus libéré. Dans le second set, on a comme eu l’impression de voir deux joueurs, dont l’un fut la version améliorée de l’autre. Khachanov restait pourtant sur deux victoires d’affilée contre l’Allemand. Un match sans au pire moment pour le n°25 mondial, tombeur d’Ugo Humbert en quarts de finale.

Des larmes de fierté

Pour Zverev, ce titre est d’autant plus beau qu’il lui permet d’enlever cette étiquette de perdant qui lui colle depuis si longtemps. Alors qu’il a multiplié les titres en ATP 500 ou Masters 1000, il avait toujours eu un blocage psychologique lors des tournois majeurs. Sa finale perdue à l’US Open 2020 en avait été l’illustration parfaite. Sur ces Jeux Olympiques, rien n’a cependant semblé atteindre son mental. Il a joué constamment à un très haut niveau, comme transcendé par l’événement. Ses larmes après sa victoire montrent à quel point cette médaille pourrait être une délivrance pour la suite de sa carrière.

L’Allemand rapporte la quatrième médaille d’or de ces Jeux Olympiques à son pays, la 19ème en tout. Ce qui fait rentrer l’Allemagne dans le Top 10 du tableau des médailles, deux places derrière la France. Il est aussi le premier Allemand à remporter une médaille d’or en simple depuis une certaine Steffi Graff, à Séoul en 1988.

Belinda Bencic sacrée chez les femmes

Le tableau des femmes a aussi réservé son lot de surprises. Alors qu’on attendait plus une Ashleigh Barty ou une Naomi Osaka à domicile, c’est finalement la Suissesse Belinda Bencic, 12ème mondiale, qui a remporté la médaille d’or. Une médaille amplement méritée, puisqu’elle a passé plus de 9 heures sur le court sur ses quatre derniers matchs. Elle a dominé la Tchèque Vondrousova en finale hier (score final 7/5 2/6 6/3).

Elle est la première Suissesse à s’offrir un titre olympique en simple, ce que même Roger Federer ou Stan Wawrinka n’avaient jamais réussi. Une deuxième médaille s’est même ajoutée à son palmarès, puisqu’elle a remporté l’argent sur tournoi de double féminin avec sa compatriote Viktorija Golubic.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une