Nous suivre

Multisports

La semaine de la planète sport vue par les réseaux sociaux #29

Avatar

Publié

le

Essentially Sports

Les réseaux sociaux, et notamment Twitter, sont des endroits où les sportifs peuvent s’exprimer librement. Si certains ont des équipes de communication pour s’en occuper, la plupart n’en ont pas, pour le meilleur ou pour le pire. Cela peut donner lieu à des moments marquants donnant une image positive mais aussi parfois négative des sportifs. Bad buzz, provocations, trolls, beaux ou mauvais gestes : vous retrouverez dans cette rubrique hebdomadaire le meilleur et le pire de l’internet sportif. C’est parti pour le 29ème épisode de cette série ! Pour voir le 28ème épisode dans lequel figurent Mike Tyson, Fabio Quartararo ou Karim Benzema, cliquez ici.

On n’a pas aimé

Voir Nick Kyrgios encore une fois déraper sur Twitter. Il est vrai que l’Australien a un caractère bien trempé et ses dérapages en font un habitué de cette série. C’est justement ce que lui a fait remarquer Borna Coric dans un tweet [par rapport au scandale de l’Adria Tour] : « Vraiment Nick ??? Toi, tu nous réprimandes sur notre comportement ?? Tu t’ennuies ou t’as trop bu ? ». Ne se laissant pas faire, Kyrgios lui a répondu et est allé loin dans l’injure. « Tu te moques d’une pandémie mondiale… ça montre ta maturité champion. Hâte de te revoir, pour voir si la cacahuète que t’as dans le cerveau aura grandi ». Avant de se lâcher sur le Croate : « Et oui, je m’ennuie quand je te vois jouer au tennis et quand je vois ta personnalité qui n’apporte absolument rien à notre sport ». Ambiance. Il ne nous reste plus qu’à attendre avec impatience la prochaine confrontation entre les deux joueurs.

Le trolleur de la semaine

On le sait, les community managers (CM) bénéficient bien souvent de libertés quant à leur ligne éditoriale et peuvent se permettre beaucoup de choses. C’est pourquoi l’oscar revient cette semaine au CM de l’équipe de football américain de Washington DC. Récemment, la franchise a changé de nom suite à la contestation sociale des minorités après la mort de George Floyd. Anciennement nommée les Redskins (terme utilisé pour désigner les Amérindiens de façon péjorative) de Washington, la pression d’importants sponsors a conduit l’équipe à accepter de modifier son nom. Celle-ci s’est alors tout simplement renommée la Washington Football Team. Un manque d’imagination moqué par LeBron James dans un tweet. Mais le King de la NBA s’est ensuite pris un retour de bâton du CM de l’équipe : « Ton fils s’appelle quand même LeBron James Junior ». Il est vrai que niveau manque d’imagination, on est ici sur du haut niveau.

Dicodusport


Avatar

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Multisports

La semaine de la planète sport vue par les réseaux sociaux #34

Avatar

Publié

le

Par

Instagram @giannis_an34

Les réseaux sociaux, et notamment Twitter, sont des endroits où les sportifs peuvent s’exprimer librement. Si certains ont des équipes de communication pour s’en occuper, la plupart n’en ont pas, pour le meilleur ou pour le pire. Cela peut donner lieu à des moments marquants donnant une image positive mais aussi parfois négative des sportifs. Bad buzz, provocations, trolls, beaux ou mauvais gestes : vous retrouverez dans cette rubrique hebdomadaire le meilleur et le pire de l’internet sportif. C’est parti pour le 34ème épisode de cette série ! Pour voir le 33ème épisode dans lequel figurent Neymar, Benoît Paire ou Benjamin Mendy, cliquez ici.

On a aimé

Voir la réaction du grand-père de Sam Bennett après sa victoire sur les Champs-Élysées. Sur cette dernière étape, le sprinter irlandais a fait coup double en sécurisant son maillot vert. Un accomplissement pour celui qui n’avait jamais remporté d’étape sur le Tour de France et n’y avait pas participé depuis 2016. De quoi rendre fière sa famille, qui était bien sûr devant sa télévision. Son grand-père notamment, a été très ému. Ces scènes dans la sphère privée ne sont habituellement pas filmées. Celle-ci l’est, et pour notre plus grand bonheur.

On a aussi aimé la réaction de Giannis Antetokounmpo à son titre de MVP de NBA. Après sa sortie prématurée en playoffs, le Grec a pu se réconforter en récupérant sa récompense, pour la deuxième année consécutive. Seule la saison régulière est prise en compte pour le MVP, et celle de Giannis est impressionnante : 29.5pts, 13.6reb, 5.6ast, 1stl et 1blk à 55% au tir en 30 minutes de moyenne. De quoi rendre satisfait le principal intéressé, malgré ses playoffs ratés. Ce pourquoi il a publié cette photo de lui-même tenant un journal américain titrant : « Antetokounmpo nommé MVP pour la deuxième fois consécutive ». En tout cas, cette photo laisse l’opportunité aux adeptes du montage de se régaler. Comme certains l’ont déjà fait.

Le trolleur de la semaine

En restant dans le thème de la NBA, l’oscar du meilleur trolleur revient cette semaine à Damian Lillard. Le joueur des Blazers, éliminé au premier tour des playoffs, n’a pas pu s’empêcher de prendre sa revanche sur les Clippers. Ces derniers s’étaient en effet payés sa tête en plein match et sur Instagram quand les deux équipes s’étaient affrontées. Patrick Beverley avait été l’initiateur des moqueries, anticipant une élimination des Blazers en playoffs, et donc un départ anticipé en vacances. Alors quand les Clippers ont craqué face aux Nuggets, Lillard s’en est donné à cœur joie sur Twitter, proposant à Patrick Beverley de le rejoindre en vacances.

Traduction : «@patbev21 Je suppose que je devrais t’inviter en vacances à Cancún,  je n’ai pas encore tout organisé 😂😂😂»

Tom Compayrot


Lire la suite

Multisports

La semaine de la planète sport vue par les réseaux sociaux #33

Avatar

Publié

le

Par

Twitter @neymarjr

Les réseaux sociaux, et notamment Twitter, sont des endroits où les sportifs peuvent s’exprimer librement. Si certains ont des équipes de communication pour s’en occuper, la plupart n’en ont pas, pour le meilleur ou pour le pire. Cela peut donner lieu à des moments marquants donnant une image positive mais aussi parfois négative des sportifs. Bad buzz, provocations, trolls, beaux ou mauvais gestes : vous retrouverez dans cette rubrique hebdomadaire le meilleur et le pire de l’internet sportif. Après une semaine de pause, c’est parti pour le 33ème épisode de cette série ! Pour voir le 32ème épisode dans lequel figurent Roger Federer, Rafael Nadal et Lionel Messi, cliquez ici.

Ça a fait parler

La fin de match chaotique de OM-PSG hier soir (victoire 1-0 des Marseillais). Ce Clasico déjà sous haute tension s’est terminé de la pire des manières. Des deux côtés, les joueurs ont disjoncté et coups et insultes sont partis. C’est simple, jamais un match de Ligue 1 ne s’était soldé par autant de cartons au XXIè siècle. Au milieu de tout cela, Alvaro Gonzalez aurait proféré des insultes racistes à l’encontre de Neymar, selon les dires du Parisien.  Le défenseur marseillais aurait insulté Neymar d’«enc*lé de singe». Des propos inacceptables si cela est avéré. Une enquête de la LFP va être lancée. Le Brésilien s’est en tout cas fait justice lui-même sur Twitter après le match :

Traduction : «Le seul regret que j’ai c’est de ne pas être en face de ce c*nnard»

Le trolleur de la semaine

En dehors de ces paroles qui n’ont pas lieu d’être sur un terrain de football, on a aimé voir la joie des Marseillais après leur victoire. En particulier celle de Benjamin Mendy, ancien de l’OM (de 2013 à 2016). Le joueur de Manchester City, adepte du trolling sur Twitter, s’est fendu d’un tweet en réponse aux provocations d’avant-match des Parisiens. Ces derniers avaient en effet affiché une banderole très moyenne à destination de Dimitri Payet aux abords du Vélodrome. Comme souvent, Benjamin Mendy a eu la meilleure réponse :

On a aimé

Ce n’est habituellement pas dans cette rubrique que l’on retrouve Benoît Paire. Pourtant, on a aimé voir son beau geste à l’encontre de Nicolas Peifer. Ce dernier, ancien n°2 mondial de tennis fauteuil, a vu ses raquettes abîmées lors de son voyage vers les États-Unis. Impossible alors pour lui de disputer l’US Open en l’état. Benoît Paire, dont les mésaventures l’ont empêché de disputer le tournoi, a alors proposé de donner ses propres raquettes en remplacement. Nicolas Peifer a atteint les quarts de finale en simple et la finale en double avec Stéphane Houdet.

Tom Compayrot


Lire la suite

Multisports

La semaine de la planète sport vue par les réseaux sociaux #32

Avatar

Publié

le

Par

Instagram @djokernole

Les réseaux sociaux, et notamment Twitter, sont des endroits où les sportifs peuvent s’exprimer librement. Si certains ont des équipes de communication pour s’en occuper, la plupart n’en ont pas, pour le meilleur ou pour le pire. Cela peut donner lieu à des moments marquants donnant une image positive mais aussi parfois négative des sportifs. Bad buzz, provocations, trolls, beaux ou mauvais gestes : vous retrouverez dans cette rubrique hebdomadaire le meilleur et le pire de l’internet sportif. C’est parti pour le 32ème épisode de cette série ! Pour voir le 31ème épisode dans lequel figurent Raymond Domenech, Jalen Hurts ou les supporters marseillais, cliquez ici.

Ça a fait parler

La création d’une association des joueurs concurrente par Novak Djokovic. Le Serbe a créé la PTPA (Professional Tennis Players Association) dans le but « d’unir les joueurs et de faire entendre leur voix ». Une association dissidente en pied-de-nez à l’ATP, qui supervise la seule association de joueurs existante depuis 1972. Or, depuis des années, les problèmes financiers sont légion chez les tennismen et tenniswomen. La redistribution des prize money, de meilleures gratifications pour les circuits secondaires ou une sécurité financière pour l’après-carrière sont des thèmes sur lesquels l’ATP n’a jamais vraiment planché, au grand regret des joueurs. La crise du coronavirus, mettant des centaines de joueurs au chômage technique, a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Face à cette fronde, l’ATP a cependant pu compter sur ses deux grands ambassadeurs, Rafael Nadal et Roger Federer. Sur Twitter, les deux légendes du tennis ont critiqué le choix de cette nouvelle association.

Traduction : « Le monde vit une période compliquée. Je pense qu’en ce moment, mieux vaut travailler calmement et ensemble dans la même direction. Ce sont des temps pour l’unité, pas pour la division. »

Traduction : « Je suis d’accord avec Rafael Nadal. C’est une période incertaine, et je pense que c’est primordial pour nous de rester unis en tant que joueurs, pour assurer un meilleur avenir à notre sport. »

Le trolleur de la semaine

L’oscar du meilleur trolleur revient cette semaine au CM du FC Chambly. Club de Ligue 2 depuis 2019, le FC Chambly est bien connu pour ses punchlines sur Twitter. Ce qui lui a valu de gagner un public qui le suit principalement pour ça. Alors quand l’annonce du départ de Lionel Messi du Barça est sortie, le CM du club n’a pas pu s’empêcher de sauter sur l’occasion, comme à son habitude.

Tom Compayrot


Lire la suite

Multisports

La semaine de la planète sport vue par les réseaux sociaux #31

Avatar

Publié

le

Par

Capture d'écran Twitter

Les réseaux sociaux, et notamment Twitter, sont des endroits où les sportifs peuvent s’exprimer librement. Si certains ont des équipes de communication pour s’en occuper, la plupart n’en ont pas, pour le meilleur ou pour le pire. Cela peut donner lieu à des moments marquants donnant une image positive mais aussi parfois négative des sportifs. Bad buzz, provocations, trolls, beaux ou mauvais gestes : vous retrouverez dans cette rubrique hebdomadaire le meilleur et le pire de l’internet sportif. Après une semaine de pause, c’est parti pour le 31ème épisode de cette série ! Pour voir le 30ème épisode dans lequel figurent Gerard Piqué, Kylian Mbappé ou Allan Saint-Maximin, cliquez ici.

Ça a fait parler

Sur Twitter, Raymond Domenech s’est fait un des plus grands critiques des choix tactiques des entraîneurs pendant ce Final 8 de la Ligue des Champions. Gian Piero Gasperini (Atalanta), Julian Nagelsmann (RB Leipzig) ou même Pep Guardiola (Man. City) y sont passés. Style de jeu, timing des changements, stratégies adoptées… tout a été passé au crible par l’ancien coach des Bleus. Alors rien d’étonnant à ce qu’un retour de bâton lui soit donné. C’est ce qu’a fait Luis Fernandez, agrémenté d’une pique sur la CDM 2010 qui n’a pas dû faire plaisir à Domenech. De quoi régaler des twittos avides de ce genre de provocations.

On a aimé

Voir le geste de Jalen Hurts envers un jeune fan. Alexander, 6 ans et fan de Hurts, a demandé à sa mère de broder le nom de son joueur préféré sur son sac à dos. Après avoir accepté, sa mère a décidé de publier le résultat sur Twitter. Son tweet a alors pris une ampleur inattendue, arrivant même aux oreilles du principal intéressé. Mais au lieu de simplement le remercier, le quaterback des Eagles de Philadelphie a décidé de lui rendre la pareille, en brodant lui aussi le nom d’Alexander sur son sac. Une très belle inspiration qui a ravi ses fans et le jeune Alexander.

On a moins aimé

Voir des scènes de liesse dans les rues de Marseille après la défaite du PSG en finale de Ligue des Champions. Il est difficile de comprendre comment des supporters ne peuvent pas passer au-delà d’une rivalité pour soutenir des compatriotes en passe de réaliser un exploit. Mais il est encore plus compliqué de concevoir que ceux-ci puissent célébrer avec tant d’ardeur la défaite du club rival. Alors que Kylian Mbappé avait initié une solidarité nationale la semaine dernière, les supporters marseillais semblent encore à des années-lumières de cette idée.

Tom Compayrot


Lire la suite

Multisports

La semaine de la planète sport vue par les réseaux sociaux #30

Avatar

Publié

le

Par

Icon Sport

Les réseaux sociaux, et notamment Twitter, sont des endroits où les sportifs peuvent s’exprimer librement. Si certains ont des équipes de communication pour s’en occuper, la plupart n’en ont pas, pour le meilleur ou pour le pire. Cela peut donner lieu à des moments marquants donnant une image positive mais aussi parfois négative des sportifs. Bad buzz, provocations, trolls, beaux ou mauvais gestes : vous retrouverez dans cette rubrique hebdomadaire le meilleur et le pire de l’internet sportif. Après une semaine de pause, c’est parti pour le 30ème épisode de cette série ! Pour voir le 29ème épisode dans lequel figurent LeBron James ou Nick Kyrgios, cliquez ici.

Ça a fait parler

La débandade du FC Barcelone face au Bayern vendredi soir. Le résultat final (8-2) n’était pas attendu étant donné la qualité de l’affiche sur la papier. Alors quand les buts ont commencé à s’enchaîner, les questionnements autour du club se sont multipliés. Que fait Quique Setién (licencié quelques heures après) ? À qui la responsabilité : le management, le coach ou les joueurs ? Qu’en est-il de Lionel Messi ? Doit-il rester au club ? Une remise en question qui a même atteint le défenseur Gerard Piqué, au club depuis 2008.

On a aimé

Voir Kylian Mbappé prendre la défense de la Ligue 1 et de ses clubs. Il est en effet fréquent que le championnat français soit décrié pour son faible niveau. Les supporters des autres gros championnats européens sont habitués à appeler la Ligue 1 la « Farmers League » (=le championnat des agriculteurs). Alors quand deux clubs français se qualifient pour les demi-finales de la Ligue des Champions, la pilule a du mal à passer pour les détracteurs. Pour les joueurs français, c’est une fierté de leur prouver leur valeur. Ainsi, Kylian Mbappé a mis les rivalités nationales de côté pour féliciter l’Olympique Lyonnais de son exploit samedi soir. Une solidarité qui fait plaisir à voir.

Le trolleur de la semaine

L’oscar du meilleur trolleur revient cette semaine à Allan Saint-Maximin. Le milieu français de Newcastle, très présent sur Twitter, s’est fendu d’un meme interloqué en voyant sa modélisation sur le nouveau jeu FIFA 21. Très bien réalisée sur les superstars, la modélisation est parfois moins un peu moins travaillée sur les joueurs de seconde zone. Donnant parfois des joueurs virtuels parfois très peu ressemblants à leur modèle. Allan Saint-Maximin a ainsi préféré en rigoler plutôt que de faire un scandale, et on ne peut que lui donner raison.

Tom Compayrot


Lire la suite

Fil Info

Championnats du monde 2020 - Course en ligne femmes : nos favorites Championnats du monde 2020 - Course en ligne femmes : nos favorites
Imola 2020Il y a 1 heure

Championnats du monde 2020 – Course en ligne femmes : nos favorites

CHAMPIONNATS DU MONDE SUR ROUTE – IMOLA 2020 – Ce samedi se dispute la course en ligne dames des Mondiaux d'Imola....

[Sondage] Quel candidat soutenez-vous pour la prochaine élection de la FFR ? [Sondage] Quel candidat soutenez-vous pour la prochaine élection de la FFR ?
Rugby à XVIl y a 3 heures

[Sondage] Quel candidat soutenez-vous pour la prochaine élection de la FFR ?

Dans un peu plus d'une semaine (3 octobre), les présidents des clubs devront choisir entre deux candidats pour la présidence...

Champions Cup : Notre pronostic pour Racing 92 - Saracens Champions Cup : Notre pronostic pour Racing 92 - Saracens
PronosticsIl y a 4 heures

Champions Cup : Notre pronostic pour Racing 92 – Saracens

CHAMPIONS CUP - DEMI-FINALES - Le Racing 92 reçoit les Saracens en demi-finales de Coupe d'Europe. Notre pronostic pour la...

Roland-Garros 2020Il y a 5 heures

Roland-Garros 2020 : les enjeux du tournoi

Roland-Garros débute ce dimanche. Quels sont les enjeux du dernier tournoi du Grand Chelem de l'année ? Revue d'effectif.

Championnats du monde 2020 : Le profil de la course en ligne femmes Championnats du monde 2020 : Le profil de la course en ligne femmes
Imola 2020Il y a 5 heures

Championnats du monde 2020 : Le profil de la course en ligne femmes

CHAMPIONNATS DU MONDE SUR ROUTE – IMOLA 2020 - Ce samedi se déroule la course en ligne dames des Mondiaux...

Football - Bundesliga : notre pronostic pour Hertha Berlin - Eintracht Francfort Football - Bundesliga : notre pronostic pour Hertha Berlin - Eintracht Francfort
FootballIl y a 6 heures

Football – Bundesliga : notre pronostic pour Hertha Berlin – Eintracht Francfort

BUNDESLIGA - Le Hertha Berlin affronte l'Eintracht Francfort dans le cadre de la 2ème journée du championnat allemand. Notre pronostic.

Champions Cup 2019/2020 - Demi-finales : Programme et résultats Champions Cup 2019/2020 - Demi-finales : Programme et résultats
Rugby à XVIl y a 6 heures

Champions Cup 2019/2020 – Demi-finales : Programme et résultats

RUGBY - Les demi-finales de la Champions Cup 2019/2020 ont lieu ce samedi 26 septembre. Découvrez le programme et les...

Roland-Garros 2020Il y a 16 heures

Roland-Garros 2020 : le bilan de la 4ème journée de qualifications

Dans cette quatrième journée des qualifications, les surprises ont été nombreuses et seul un Français a pu se qualifier pour...

Challenge Cup : notre pronostic pour Bristol - UBB Challenge Cup : notre pronostic pour Bristol - UBB
PronosticsIl y a 19 heures

Challenge Cup : notre pronostic pour Bristol – UBB

CHALLENGE CUP - QUARTS DE FINALE - L'Union Bordeaux-Bègles reçoit Édimbourg ce samedi en quarts de finale de Challenge Cup....

Roland-Garros 2020Il y a 20 heures

Roland-Garros 2020 : le tableau simple hommes

Le dernier tournoi du Grand Chelem aura lieu du 27 septembre au 11 octobre. Le tirage au sort du tableau...

Advertisement

Tour de France 2020

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés