Nous suivre

Handball

Ligue des Champions : Brest surclassé par Györ en quart de finale

Publié le

Photo Icon Sport

LIGUE DES CHAMPIONS – Il n’y a pas eu match. Györ a dominé Brest dans les grandes largeurs (35-23) pour se qualifier pour le Final Four.

Les affrontements entre Brest et Györ sont souvent très accrochés. Si le club hongrois mène (3 victoires contre 1 défaite), dans un passé récent (depuis 2020), il y a eu 1 victoire pour Györ et 3 matchs nuls. La seule victoire de Brest remonte à mai 2021 en demi-finale. Ne dérogeant pas aux scénarios de leurs derniers affrontements, le match s’était joué aux jets de 7 m. Ce n’était donc pas surprenant que la demi-finale aller de la semaine dernière se soit soldée par un nul, même si Brest avait les moyens de faire mieux.

La démonstration de Györ

Helene Fauske a réalisé une interception et Coralie Lassource a ouvert le score pour Brest. Suite à une perte de balle hongroise, Niakate est allée au but, sans succès et Stine Oftedal a égalisé. Il y avait beaucoup de rythme en ce début de match et on courait de part et d’autre du terrain. Györ a réalisé le break rapidement (5-3). Dans une arena qui n’avait pas besoin d’être plus enflammée, Amandine Leynaud a réalisé une double parade sur jet de 7 m devant Fauske (6-3). Après 10 minutes, Györ menait 8-4 et Pablo Morel a posé son temps mort conseillant à ses joueuses de ne pas s’affoler, de davantage croiser en attaque et de faire des efforts sur le repli.

Bien trouvée, Pauletta Foppa a enchainé 3 buts. Leynaud a réalisé un 2e arrêt sur jet de 7 m cette fois-ci devant Alicia Toublanc et Györ a continué sa course en tête (11-7 après 15 minutes). Une troisième joueuse brestoise est intervenue sur jet de 7 m : Tonje Loseth, avec succès cette fois (11-8).

Les joueuses de Györ étaient clairement en réussite quand celles de Brest, muselées par une grosse défense hongroise, balbutiaient leur handball, comme cette tentative de lob facilement captée par Leynaud. Györ allait beaucoup trop vite pour Brest. Malgré un nouveau temps mort de Morel en fin de première période, Györ a de nouveau accéléré pour rentrer aux vestiaires avec une avance confortable : 20-12.

Oftedal et Leynaud coulent Brest

Stine Oftedal n’avait pas marqué malgré 4 tentatives au match aller. Elle s’est donc rattrapée à domicile avec 4 buts marqués en 15 minutes et 7 lors de la première mi-temps, pour un seul échec.

De son côté, Amandine Leynaud n’avait clairement pas envie de prendre sa retraite européenne ce soir. La Française a débuté dans les cages et a réalisé un festival ! Elle a régulièrement effleuré les 50% voire plus et termine la mi-temps à 47% avec 9 arrêts. Précieuse lorsque Brest tentait de recoller au score, elle a frustré bon nombre de ses adversaires avec notamment 2 arrêts sur jet de 7 m. En face, il n’y avait pas de répondant, Sandra Toft et Cléôpatre Darleux étant à 13%

Efficace (4/4), Estelle Nze Minko a été précieuse en contre-attaque.

Le BBH impuissant

La seconde période a démarré sur les mêmes bases. Les joueuses de Györ lisaient bien les passes adverses et étaient intraitables en attaque et en défense. Le très faible pourcentage de Brest en attaque (44%) a augmenté mais le BBH a toujours couru après le score et est resté en moyenne à 10 longueurs de Györ. Laura Glauser qui a pris le relais de sa compatriote dans les cages s’est mise au diapason avec un arrêt sur jet de 7 m. La fin du match est anecdotique, Brest n’est pas parvenu à recoller et trouver des solutions en attaque. Le club a même connu un épisode de 8 minutes sans marquer avant que Tonje Loseth ne trouve la faille. Györ s’impose finalement 35-23 face à Brest.

Avec ses 9 buts, Stine Oftedal a été désignée joueuse du match. Elle a bien été épaulée par Crina Pintea, auteur de 6 buts dont 5 en deuxième période. Amandine Leynaud termine à 38% avec 10 arrêts et Laura Glauser à 53% avec 8 arrêts. Après-midi cauchemardesque pour Cléôpatre Darleux (1 arrêt, 10%) et Sandra Toft (6 arrêts, 19%), impuissantes aujourd’hui.

Ce n’est donc pas pour cette année qu’on verra deux clubs français au Final Four de la Ligue des champions. De son côté, Györ rejoint son 5e Final Four d’affilée et pourra une nouvelle fois compter sur son impressionnant public le mois prochain pour aller décrocher une 7e victoire.


Journaliste/rédactrice depuis septembre 2015 - Supportrice de Chelsea, mes sports de prédilection sont le handball, l'athlétisme et le tennis. Si je tweete plus vite que mon ombre, vous pouvez aussi me retrouver les week-ends sur les playgrounds de Bruxelles pour un petit foot ou basket entre potes. Parcourir la France, l'Europe et plus si affinités pour suivre mes sportifs préférés ? Mon kif ! Et c'est avec plaisir que je partage les résultats des sports populaires mais également plus confidentiels pour Dicodusport.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une