Nous suivre

Tennis

Masters 1000 masculin de Montréal : La blessure de Gaël Monfils plus grave que prévu ?

Romain Fiore

Publié le

Masters 1000 masculin de Montréal La blessure de Gaël Monfils plus grave que prévu
Photo Icon Sport

MASTERS 1000 MESSSIEURS DE MONTRÉAL –  Gaël Monfils était de retour sur les courts lors du Masters 1000 de Montréal. Il semblait en forme, jusqu’à ce qu’un problème au pied droit ne vienne le stopper dans son élan. Apparu complètement dépité, cette blessure pourrait lui faire manquer l’US Open, et même entacher sa fin de carrière. 

Il faisait sur le court ce qu’on attendait d’un Gaël Monfils, c’est-à-dire le spectacle. Ce véritable showman est peut-être l’un des tennismen les plus beaux et appréciables à voir jouer. Avec Gaël on ne s’ennuie jamais, et quand il est de retour sur les courts après trois mois d’absence, on savoure. Absent depuis le mois de mai, et son élimination au second tour du Masters 1000 de Madrid face à Novak Djokovic, on attendait son retour avec impatience. Touché au talon droit, il avait alors dû se soigner et rester en dehors des terrains de tennis pendant 3 mois.

Il a d’ailleurs loupé à son plus grand regret et celui du public français, le Roland-Garros de cette année, marqué notamment par la fin de carrière de son ami Jo-Wilfried Tsonga. S’il s’est rendu à son hommage, le natif de Paris n’a pas pu amuser le public parisien, en manque d’exploits français ces dernières années. Trop juste encore, il a dû renoncer à la saison sur gazon, et abandonner l’idée de jouer Wimbledon, l’un des tournois où il a le plus de mal en compétition, puisqu’il ne s’est jamais hissé au-delà des huitièmes de finale. S’il annonce son retour mi-juillet au tournoi d’Hambourg, c’est finalement au Masters 1000 de Montréal, quelques semaines avant le début de l’US Open, qu’il revient.

Un retour en difficulté

Il débute son tournoi face à l’Espagnol Pedro Martinez, 53ème mondial et quart de finaliste de ses deux derniers tournois ATP 250. S’il débute bien la rencontre, il est breaké d’entrée par son adversaire à 2-2, il s’impose finalement dans le premier set au tie-break 7-6. Mais de retour de blessure, le Français est à court physiquement dans le deuxième set et s’incline 3-6, il finit par faire craquer finalement l’Espagnol dans le 3ème set avec une victoire 6-2 dans le dernier. Opposé au tour suivant à l’Américain Maxime Cressy 31ème mondial, vainqueur récemment du tournoi de Newport, le Français est là encore breaké d’entrée. Profitant des erreurs du jeune Américain, Monfils revient dans le match et s’impose dans le tie-break. Dans le deuxième set, les échanges sont serrés et les deux hommes vont se départager encore au tie-break, avec plusieurs balles de set sauvées, c’est finalement le Français qui l’emporte à l’expérience.

Opposé à un adversaire beaucoup moins bien classé, Jack Draper 82ème mondial, Gaël Monfils part favori de ce 1/8ème de finale. Mais en face, le Britannique est en grande forme puisqu’il vient d’éliminer Hugo Gaston et Stefanos Tsitsipas. Sûr de ses forces c’est d’ailleurs lui qui rentre le mieux dans le match. Serein, il étrille un Monfils peut-être émoussé, qui n’arrive pas à jouer sur son service, et se trouve en difficulté avec son retour. Logiquement dominé 6-2 au premier set, le Français revient bien et mène 2 jeux à rien dans le second set, jusqu’au drame. Alors qu’il venait de breaker, et régalait le public de la night session de quelques beaux coups défensifs, le Français, sur un coup droit anonyme, s’est arrêté d’un coup.

La foudre s’est abattue

Au fond du court, le Parisien s’arrête, paraissant totalement foudroyé par une douleur au pied. Il s’effondre alors et crie de douleur en tenant son pied souffrant. Lui qui revenait d’une blessure au talon droit qui l’a tenu absent pendant 3 mois, s’est de nouveau blessé au même pied. Il est encore trop tôt pour dire si c’est ce même talon qui a été touché jeudi soir, mais les signes étaient plutôt inquiétants de la part du joueur. Tout de suite aidé par l’arbitre et son adversaire pour réussir à se poser sur une chaise, le natif de Paris, a obtenu un temps mort médical où il s’est fait masser par le kinésithérapeute. Debout et de retour sur le court, le public crut alors un instant que la partie allait reprendre quand le numéro 20 mondial se dirigea vers la ligne de fond, mais c’était au final pour voir son clan installé là-bas.

Après un entretien avec ses coachs et ses proches, le joueur s’est alors dirigé vers son filet pour serrer la main de son adversaire Jack Draper, devenu vainqueur du match de la plus triste des manières. Quittant le court central en boitant, Gaël Monfils a ensuite publié un message sur les réseaux sociaux indiquant qu’il rentrait tout de suite en Europe pour passer des examens.

Une fin de carrière prématurée ?

Une blessure qui surgit au pire des moments pour le joueur. Lui qui avait réalisé une belle performance en début d’année, gagnant le tournoi d’Adelaïde, et se hissant jusqu’en quart de finale de l’Open d’Australie, était frustré de louper les deux autres Grand Chelems. C’est pourquoi cet US Open était un de ses objectifs dans cette fin de saison. Mais avec cette blessure qui peut être une récidive de la précédente à son pied droit, le numéro 20 mondial a peut-être dit adieu à sa participation au Grand Chelem américain qui débutera le 29 août prochain.

En plus de cette participation au tournoi américain, c’est peut-être sa fin de saison qui est remise en cause. Et si le Français a connu de nombreuses blessures qui ont pu ternir son niveau et sa régularité, une blessure trop récurrente à son pied pourrait peut-être causer une fin de carrière plus prématuré que prévu. On l’a vu avec Rafael Nadal, touché à un pied et qui subit même le syndrome de Muller-Weiss, qui lui provoque des douleurs extrêmes. L’Espagnol est obligé de se ménager à chaque match pour ne disputer que les gros tournois où il s’inflige des piqûres d’anti-douleurs avant chaque match.

Espérons pour Monfils qu’on n’en arrive pas là. Et que la saison prochaine, il puisse reprendre sa carrière normalement sans grosses douleurs musculaires. Lui qui va avoir 36 ans le 1er septembre prochain s’approche bientôt de la fin de sa carrière, mais on espère qu’il puisse la terminer en beauté sur un court, et pourquoi pas faire un adieu émouvant à la Jo-Wilfried Tsonga son pote de toujours.


Fan absolu de foot et d'un certain club à l'étoile en bleu et blanc. Amateur de beau jeu et d'Argentins au pied gauche magique. Passionné de sport US (NBA, NFL, MLS) et loyal à la Damian Lillard. Je suis là pour vous apporter tout ce que le sport peut nous donner.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une