Nous suivre

EuroLeague 2021-2022

Mike James : « C’était une putain d’aventure »

Tom Compayrot

Publié le

Photo Icon Sport

Euroleague 2021/22 – L’AS Monaco a perdu hier son match décisif dans une série à rebondissements contre l’Olympiakos, et est ainsi éliminée des playoffs, à deux doigts du Final Four. Pourtant, les Monégasques peuvent s’avérer satisfaits de leur première saison dans l’élite européenne. Les joueurs, dont le leader Mike James, ont exprimé leur gratitude sur les réseaux sociaux après la défaite.

Aucun. Sur les 11 joueurs qui ont disputé des minutes avec Monaco sur ces playoffs d’Euroleague, aucun n’était dans l’effectif de la saison précédente. À la sortie de sa victoire en Eurocup, la franchise du Rocher a en effet pris un grand tournant. Un recrutement XXL a été effectué l’été dernier, pour monter une équipe compétitive au plus haut niveau européen. Les piliers Mike James, Dwayne Bacon et Donatas Motiejunas ont en effet été recrutés . Au même titre que des role-players comme Paris Lee, Donta Hall ou Alpha Diallo.

Cohésion d’équipe

Le monde du basket professionnel est habitué aux turnovers d’effectif. Mais bâtir une équipe à partir de zéro n’est jamais évident. C’est pourtant le défi dans lequel s’est lancée l’AS Monaco cette saison. Et au final, les résultats sont plus que satisfaisants. Cette septième place obtenue est en soi une réussite pour une première saison en Euroleague. La Roca Team termine aussi deuxième meilleure attaque du championnat, seulement derrière le Barça. Et à leurs réactions sur Twitter hier, les joueurs ont eux aussi semblé ravis de cette saison.

Le sentiment de fierté est celui qui a dominé hier. Yakuba Ouattara notamment s’est dit « fier de mon équipe et de tout le chemin parcouru, et d’avoir tout donné. » Même son de cloche pour Danilo Andjusic, qui a parlé d’une « saison historique, montrant à tout le monde qu’on pouvait rivaliser avec n’importe qui. » Le leader Mike James a lui rassemblé les troupes, mettant en avant ses coéquipiers et qualifiant cette saison d’ « une putain d’aventure. » Le meneur américain a avancé que Monaco figurait « dans le top 4 des meilleures équipes d’Euroleague sur la deuxième partie de saison. » Et pour cause, la machine monégasque a mis du temps à se mettre en route.

Deuxième partie de saison en trombe

Un événement est primordial pour analyser la saison de l’AS Monaco : le changement d’entraîneur. Les joueurs du Rocher ont en effet débuté la saison sous les ordres de Zvezdan Mitrovic, le coach qui les a amenés au titre d’Eurocup la saison dernière. C’est à la mi-décembre que le changement a eu lieu, la faute à des résultats insuffisants. À ce moment, la Roca Team figurait à la 14ème place du classement européen. C’est alors que Sasa Obradovic, déjà passé au club entre 2019 et 2020, a repris les rênes.

Depuis l’arrivée du coach serbe, les Monégasques ont remporté 14 victoires en 19 matchs de saison régulière. C’est grâce à lui que l’équipe a développé un jeu collectif et porté sur l’attaque qui a fait des ravages. Mike James s’est notamment muté en un distributeur d’exception sous ses ordres. Il a remis les choses en l’ordre dans cette équipe et apporté une stabilité qui les a menés en playoffs. Hier, il s’est d’ailleurs dit « heureux de ce qu’on a fait cette saison, même si ça ne s’est pas terminé de la meilleure des manières. »

Ayant prolongé pour une saison supplémentaire, Sasa Obradovic a d’ailleurs expliqué à l’Équipe que « ce n’était que le début. » Si on ne sait pas encore qui restera dans l’effectif, l’AS Monaco est en tout cas sûre d’avoir une place en Euroleague pour la saison 2022/23. Ce qui est déjà une réussite en soi.


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une