Nous suivre

NBA 2022-2023

NBA 2022-2023 Preview : De la continuité pour les Boston Celtics malgré les tourments ?

Publié le

NBA 2022-2023 Preview De la continuité pour les Boston Celtics malgré les tourments
Photo Icon Sport / Visuel Dicodusport

NBA 2022-2023 – À l’aube de cette nouvelle saison de NBA, la rédaction de Dicodusport vous prépare durant un mois tout ce qu’il faut savoir sur l’intersaison des 30 franchises de la grande ligue américaine. Aujourd’hui, on se dirige vers le Massachusetts, pour parler des Boston Celtics.

À deux doigts de la consécration

Ce sont les finalistes en titre. En juin dernier, les Boston Celtics sont passés tout proches de leur premier titre NBA depuis 2008, le second depuis 1986. L’obstacle Warriors était trop haut pour eux lors de la grande finale (score final 4-2). Mais les fans du Massachusetts ont de quoi être largement satisfaits de leur équipe version 2021/22. Après une mauvaise entame de saison, ils ont su relever la barre et développer un jeu irrésistible pour le reste de la ligue. La défense, l’attaque, les leaders : tout était au rendez-vous. La génération du trio Jayson Tatum / Jaylen Brown / Marcus Smart a enfin atteint sa maturité. Ce qui pose les bases d’un avenir sain.

Pour en savoir plus sur la saison 2021/22 des Celtics, cliquez ici.

Pourtant, c’est une intersaison mouvementée qui est venue perturber cette belle histoire. Le mois de septembre a notamment été très compliqué pour ces Celtics. À commencer d’abord par la grave blessure de Danilo Gallinari, recrue phare de l’été avec Malcolm Brogdon. L’ailier-fort italien s’est déchiré les ligaments croisés du genou gauche, ce qui le tiendra éloigné des parquets pendant toute la saison. Il a été rejoint dans l’infirmerie par Robert Williams III, dont la blessure au genou s’est aggravée et qui a dû subir une opération. Son retour n’est pas prévu avant fin novembre. Enfin, la cerise sur le gâteau est venue du coach Ime Udoka. Celui-ci sera suspendu toute la saison, pour des comportements condamnables en interne (en savoir plus ici).


Les mouvements à l’intersaison

Les départs

Daniel Theis, Aaron Nesmith, Malik Fitts, Juwan Morgan, Nik Stauskas (Pacers).

Les prolongations

Sam Hauser (3 ans), Luke Kornet (2 ans).

Les arrivées

Malcolm Brogdon (Pacers), Danilo Gallinari (Hawks), Blake Griffin (Nets), JD Davidson (53ème choix Draft 2022, two-way), Mfiondu Kabengele (Cavs, two-way).


Le 5 majeur

Marcus Smart – Jaylen Brown – Jayson Tatum – Al Horford – Robert Williams III

NB : Le pivot Robert Williams III ratera les premières semaines de compétition. En attendant, il devrait être remplacé dans le cinq majeur par Derrick White, qui jouera aux côtés de Marcus Smart. Jaylen Brown sera alors poste 3, et Jayson Tatum poste 4.

5 Majeur Boston Celtics - NBA 2022-2023

5 Majeur Boston Celtics – NBA 2022-2023 – Visuel Dicodusport

La rotation sur le banc

Meneurs : Malcolm Brogdon, Payton Pritchard, JD Davidson (two-way).

Arrières : Derrick White.

Ailiers : Sam Hauser.

Ailiers-forts : Grant Williams, Blake Griffin, Danilo Gallinari (blessé).

Pivots : Luke Kornet, Mfiondu Kabengele (two-way).


Les points forts/points faibles

Point fort : Un cap de passé

La saison dernière, les Celtics ont réalisé l’exploit d’atteindre les finales NBA, ce qu’ils n’avaient pas fait depuis 2010. Ce jeune groupe tournait autour de cet objectif depuis déjà plusieurs années. Les joueurs ont donc passé un cap, notamment grâce à l’arrivée d’Ime Udoka au coaching. Forts de cette expérience, ils arrivent sur cette nouvelle saison en pleine confiance. De telle manière que même les blessures ou les problèmes internes ne vont pas les empêcher de gagner des matchs. L’ossature de l’effectif étant sous contrat long terme, l’objectif est clair : créer une dynastie à l’image des Warriors.

Point faible : Rotation intérieure

Les Celtics vont commencer la saison avec une rotation intérieure largement dégarnie. Ils ont été assaillis par les blessures et ont peu de solutions de remplacement. Le pivot titulaire, Robert Williams III, vient de subir une opération au genou et devrait rater les premières semaines de compétition. Tout juste arrivé des Hawks, l’ailier-fort italien Danilo Gallinari s’est blessé et sera absent toute la saison. Les Celtics ont embauché Blake Griffin pour le remplacer, mais l’ancien n°1 de Draft est sur le déclin après avoir enchaîné les pépins physiques. La plupart des espoirs reposeront donc sur Al Horford, 36 ans, pour tenir la baraque dans la raquette. Jayson Tatum devra dépanner sur le poste 4. Ce qui semble léger pour affronter les intérieurs dominants de l’Est.


Le joueur à suivre : Malcolm Brogdon

C’est la nouvelle pièce de cet effectif, l’élément central de l’été des Celtics. Preuve de leur détermination, les dirigeants ont laissé partir 5 joueurs et un pick pour récupérer le meneur des Pacers. Et pour cause, il vient combler un manque dans cet effectif : un meneur gestionnaire. Marcus Smart et Derrick White sont des arrières de formation qui ont dépanné à la mène la saison dernière. Brogdon a tourné à 18.9 points et 6.3 passes de moyennes durant ses trois saisons dans l’Indiana. Et c’est lui qui a décidé de sa destination, désirant « jouer avec des coéquipiers qui veulent gagner », alors qu’il arrive dans le « prime » de sa carrière. Le fit semble idéal.


Pronostic en fin de saison : 1ers à l’Est

Collectivement, cet effectif des Celtics a trop de certitudes pour sombrer. Le groupe se connaît maintenant à la perfection, et les nouveaux ajouts ne sont pas du genre à perturber un tel collectif. La paire Jayson Tatum – Jaylen Brown devrait être une des meilleures de la ligue. Marcus Smart, qui a passé un cap en devenant Défenseur de l’année, va de nouveau mener son rôle de leader vocal à la perfection. Les role players les plus importants (Derrick White, Payton Pritchard, Grant Williams) sont toujours là. Quand Robert Williams III sera de retour, ces Celtics auront de quoi dominer la Conférence Est.

Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une